Super Junior Funky



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

J'aime traduire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mer 26 Juin - 6:02

Et me revoilààààà ! Après une semaine d'abseeence ! Mais vous savez quoi ? Ma n'amie va (essayer de) dessiner chacun des 15 membres des SuJu sous une forme animale ! /o/ Je pense poster ces dessins : D Elle a déjà fait le dragon chinois d'Han Geng !



I Hate Everything About You ~ Chapitre 3
 « Tu es très mignon. »
 
Quoi ? Qu’est-ce que... ? Qu’est-ce qu’il essayait de faire ? Il voulait juste une réaction, non ?
 
« Yah, Kim Ryeowook ! Tu m’entends ? J’ai dit que tu étais mignon. Tu pourrais au moins dire ‘merci’. Ou ‘thanKyu’. Comme tu veux. »
 
Continue à l’ignorer. Il fait ça uniquement pour que tu réagisses. Ignore-le. Ignore-le. Ignore-le.
 
« Kim Ryeowook… »
 
Arrête de m’appeler comme ça ! Tu le fais exprès ! Tu sais que je dis toujours mon nom avant mon prénom… Tu sais que je fais toujours ça, c’est pour ça que tu m’appelles ainsi…
 
« Kim Ryeowook. Saranghae. »
 
QUOI ?!
 
« Saranghae*… »
 
Continue à l’ignorer. Il dit ça pour que tu le regardes, et il se moquera de toi.
 
« Saranghae… »
 
Ignore-le, Wookie ! Ignore ce type… Ignore-le…
 
« Kyu ? Kyu, qu’est-ce que t’as dis ? »
 
Je voulus pleurer. Les autres étaient revenus, et ils allaient faire de ma vie un enfer. Encore.
 
« Ah. Rien. » répondit Cho.
 
Tu ne leur dis pas que tu essayais de me faire réagir ? Tu ne leur dis pas que tu as envie que je crois que tu m’aimes ? Bien sûr qu’ils n’allaient pas comprendre. Tu ne leur as jamais appris de mots coréens. Et apparemment pas même celui-là.
 
« Yah, Kim Ryeowook ! Wo ai ni*, okay ? »
 
Du mandarin ? Depuis quand tu connais le mandarin ? Je ne me retournai pas. C’était ce qu’il voulait.
 
« Ai shiteru*. »
 
En japonais aussi ?
 
« Hé, Kyu, ça veut dire quoi ? » demanda un type de la bande.
 
« Rien, j’essaye juste de le faire réagir. »
 
Je le savais.
 
La cloche annonçant que la pause déjeuner se terminait dans dix minutes sonna. Le prof revint enfin, ce qui me fit soupirer de soulagement. Avec lui, j’avais plus de chances de survie.
 
Cho et sa bande discutèrent un moment là où ils se trouvaient avant de retourner à leurs tables, au fond de la classe. Finalement, ils étaient partis.
 
La cloche des trois minutes retentit. Puis ce fut au tour de la véritable sonnerie. Tout les autres étaient rentrés un peu avant, se rassemblant autour de Cho. Évidemment. C’était toujours comme ça. Tout le monde se rassemblait autour du persécuteur pour ne pas devenir sa victime. Et, comme d’habitude, je fus le seul à rester à l’écart. Car je haïssais ce type. Je haïssais tout en lui.
 
Je croyais que le cours se passerait bien. Normalement, les cours de Gaston se passaient toujours bien. Il était un des rares profs à ne pas être influencé par le charisme naturel de Cho. Alors je pensais que le cours allait bien se passer. J’avais tout faux.
 
Ce que je haïssais le plus au lycée, c’était les travaux de groupe. Je haïssais cela surtout parce que je n’avais aucun ami avec qui former un groupe, et aussi parce que le reste de la classe, c’est-à-dire tout le monde, glandait et me laissait tout le boulot. Je finissais toujours par être le seul à bosser et l’autre personne obtenait le même résultat que moi sans rien faire, car j’étais quelqu’un qui ne rendait que des travaux parfaitement terminés. Ça veut dire que je ferais le travail de l’autre même si mes notes n’en dépendaient pas.
 
Et aujourd’hui, bien sûr, ça devait arriver. Nous devions faire un exposé sur certains problèmes dans le monde par duos.
 
Au moins, Gaston savait que je n’avais pas d’amis, alors il choisissait les équipes lui-même, ou laissait la chance s’en charger. Cette fois, il décida que le hasard aurait le dernier mot et nous fit piocher un numéro dans une boîte. J’eus le trois. Je soupirai. Le trois était signe de malchance pour moi. Le deux aussi. Peut-être parce que l’anniversaire de CET INDIVIDU était le troisième jour du deuxième mois.
 
« Yah, Kim Ryeowook ! T’as eu le numéro trois ? »
 
Et merde. La vie ne m’aimait vraiment pas, et je n’aimais vraiment pas la vie pour me aire travailler avec le type que je haïssais le plus sur cette Terre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
____
____
Mes infos
» Messages : 116
» Localisation : Bretagne, avec un magnifique soleil ! ( et ce n'est pas ironique ! )
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2013

» Mes Dramas en Cours : President
Protect the boss
Bad family
Flower boy ramyun shop
Personal Taste
» Other :

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mer 26 Juin - 7:35

*soupire* Soit Kyu doit trouver le courage de s'affirmer devant ses amis s'il aime vraiment Ryeowook, soit...*sort une batte de baseball* XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mer 26 Juin - 18:04

OMG J'AIMEUUH. Quand il a dit "saranghae", si j'avais eu de l'eau dans la bouche, j'aurais tout recraché XDD brefouille, voilà voilà :DDD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Jeu 27 Juin - 8:31

Et j'ai recopié le chapitre 4 en écoutant en boucle I Wanna Dance, haha ! Et bonne chance à tout ceux qui passent le Brevet ! *fait EXCEPTIONNELLEMENT la pom-pom girl*


I Hate Everything About You ~ Chapitre 4
« Putain. » Jurai-je. « Pourquoi ça doit être toi ? »

« Parce que nous avons choisi le même numéro j’imagine. »

Salaud.

« Ah bon ? C’est vrai ? Je ne suis pas stupide à ce point. »

« Désolé. C’était pas ce que je voulais dire. »

Mais oui…

« Je te préviens, t’as intérêt à bosser. »

« Bien sûr. Est-ce que j’ai l’air de quelqu’un qui te laisserait tout faire ? »

« Totalement. »

Il resta silencieux un moment, avant de rire tout bas.

« Je suis désolé si c’est ce que tu penses de moi. »

« Je pense beaucoup de choses de toi. Et aucune de ces impressions n’est bonne. »

« Je… Crois que je comprends. »

Tu aurais été un véritable imbécile si tu n’avais pas remarqué, pensai-je. Je continuai à regarder ailleurs, n’ayant pas envie de voir ce truc – ce type, ce truc, c’est la même chose – pour le reste de la journée. Dans ce lycée, les cours commençaient à 8h30 et finissaient à 15h45. Chaque leçon durait une heure, on avait quinze minutes entre chaque et la pause déjeuner durait une heure et demie. Il y avait cinq leçons : trois avant le midi et deux après. Du coup, dans à peu près deux heures, je n’aurais plus à voir cette tête, puisque je serais dans le bus. Si je pouvais éviter de le regarder jusqu’à la sortie, ce jour n’aura pas été si mauvais. Mais, bien sûr, il se pencha vers moi, de sorte que son visage soit juste en face du mien. Je détournai le regard.

« Yah, Kim Ryeowook, on devrait travailler. »

Arrête de m’appeler comme ça, salaud. C’est ce que je voulais dire. Mais les mots ne voulaient pas sortir. Ils ne sortiraient jamais, malgré toute ma volonté de l’abreuver d’insultes bien senties jusqu’à ce qu’il me laisse seul.

« Kim Ryeowook. »

Il veut juste te voir exploser de rage. Ne l’écoute pas, essaye de te concentrer sur ce que t’as donné le prof. Concentre-toi !

« Kim Ryeowook, tu m’écoutes ? »

Oublie-le. Ignore-le.

« Yah, Kim Ryeowook ! »

« T’AS BIENTÔT FINI DE TE FOUTRE DE MOI, ESPÈCE DE SALAUD ?! »

Je m’étais levé, furieux, les yeux emplis de pleurs. La classe entière était silencieuse et me regardait, méprisante. Je quittai la salle, courant presque, tandis que les larmes se déversaient sur mes joues. J’entendis des pas derrière moi, me suivant, et j’accélérai la cadence.

« Yah, attends ! »

Ce type ! Cho… Pourquoi me suivait-il ?

Je courus aussi vite que je pus, ne m’occupant pas du surveillant dans le couloir qui me demandait ce qui n’allait pas. Je sortis de l’école, sous la pluie battante.

« Attends ! »

J’essayai de le semer, mais il était plus rapide, avec ses longues jambes, et il me rattrapa quelques mètres après. Ses bras me pressèrent contre son cœur et je commençai à me débattre, tentant de lui échapper.

« Laisse-moi seul ! »

Il serra les dents quand je le frappai accidentellement au visage, mais ne me laissa pas partir et tint bon jusqu’à ce que je sois fatigué avant de me serrer encore plus fort contre lui.

« Je ne te laisserais pas seul… »

Je réessayai de fuir son étreinte, mais j’étais épuisé et il m’étreignait de sorte à rendre toute fuite impossible.

« Pourquoi me hais-tu à ce point ? »

Je trouvai finalement la force de le repousser et je le regardai furieusement.

« Tu es sérieux ?! Tu me demandes pourquoi je te hais ?! »

Je ne pus m’empêcher de rire, comme un fou.

« Tu fais de ma scolarité, non, que dis-je, de ma vie ENTIÈRE un enfer, et tu veux que je ne te haïsse pas ?! »

« Kim Ryeowook, je… »

« ARRÊTE DE M’APPELER COMME CA ! »

Je reculai, mes larmes se mélangeant aux gouttes de pluie, la fureur dans mes yeux s’accroissant de plus en plus.

« Tu n’es qu’un salaud, Cho Kyuhyun. » dis-je, heureux de pouvoir enfin faire sortir ces mots. « Tu n’es qu’un salaud, et je te hais. Je te hais car tu rends ma vie horrible, tu te moques de moi tout les jours, et du coup tout le monde fait pareil. Je hais tout en toi ! TOUT ! Tu m’entends ? Tout ! »

J’essuyai mes yeux humides et continuai, la rage ayant remplacé la tristesse et l’humiliation.

« Je ne sais pas ce que tu as essayé de faire tout à l’heure. Je ne sais pas ce que tu fais là non plus. Je ne sais pas ce que tu as essayé de faire en me suivant dehors. Ce que je sais, c’est que je te hais plus que n’importe qui au monde. »

Je commençai à tousser, mais ne m’en occupai pas.

« Il n’y a rien en toi que je pourrais un jour aimer. Tu n’es qu’un abruti. Je hais tout en toi. »

Ma toux devint plus forte et je voulais l’ignorer pour continuer à lui hurler ses quatre vérités, mais il vint un moment où je ne le pouvais plus. Je n’avais plus assez d’oxygène, je n’arrivais plus à respirer. Il tenta une approche, mais je le repoussai.

« Je… Je te hais… Tellement… » réussis-je à articuler.

Je toussai une dernière fois avant de perdre connaissance, mes poumons en manque d’air.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Ven 28 Juin - 8:03

J'ai craqué. J'ai tout lu la suite. Je sais TOUT XD Et tout est traduit jusqu'au chapitre 12 inclus ! /o/


I Hate Everything About You ~ Chapitre 5
Quand j’ouvris les yeux, j’étais dans la salle du surveillant. Ce dernier soupira de soulagement en voyant que je me réveillais et me donna de l’eau que je bus avec difficulté.

« Ryeowook Kim, tu m’as inquiété ! Ton camarade Kyuhyun t’as amené ici en catastrophe, et on aurait dit que vous sortiez de la douche… Qu’est-ce que vous faisiez dehors de toute façon ? Vous aviez cours… »

Il commença à me faire la morale, mais je ne l’écoutais pas vraiment. J’essayai de m’éclaircir l’esprit. Qu’était-il arrivé avant que je ne perde conscience ?

« Et on dirait que tu as attrapé froid. Ton front est brûlant. Je t’ai donné du sirop quand tu dormais, que tu as avalé instinctivement, mais tu as toujours de la fièvre… »

Je l’entendis faiblement souffler : « Ah, les Asiatiques… Ils sont si fragiles… » avant de m’évanouir de nouveau.

Quand je rouvris les yeux, je n’étais plus dans la salle du surveillant. J’étais dans une pièce inconnue, dans un énorme lit, et il y avait ce truc qui lisait une revue scientifique non loin. Il me vit alors que j’essayai de m’asseoir et se hâta à mes côtés. Je fronçai les sourcils. Il portait des lunettes. Ca le changeait.

« Yah, t’es réveillé ? Tu m’as beaucoup inquiété ! »

Je fermai les yeux, ne voulant pas le voir.

« Yah, Ki… Je veux dire, Ryeowook-sshi. Tes parents ne sont pas chez toi ? J’ai dû appeler les miens parce que personne ne répondait, et on ne pouvait pas prendre le bus alors que tu étais inconscient. Oh, et la porte de ta maison était fermée à clé, donc je t’ai amené chez moi. »

Je serrai les dents. Mes parents n’étaient jamais à la maison. Ils étaient trop occupés à essayer de payer mes études, d’assurer mon avenir. Mon père vivait pratiquement tout le temps dans un appartement que son boulot lui avait offert, et ma mère ne revenait que les week-ends car elle travaillait à Montréal. En semaine, des amis l’hébergeaient. J’étais constamment seul.

« Mes parents doivent travailler. Pas comme les tiens. » marmonnai-je, offensé.

Il resta silencieux un moment avant de soupirer.

« Mes parents travaillent. C’est juste qu’ils le font à la maison. »

« Comme si j’en avais quelque chose à faire. »

Il se tut à nouveau.

« Tu sais, je ne t’appelle pas Kim Ryeowook pour me moquer de toi. C’est simplement que je pensais que tu étais plus habitué à cette forme qu’à Ryeowook Kim, et t’appeler Ryeowook n’aurait pas été très poli. »

Et c’est toi qui parle de politesse… Comme si se foutre de moi était poli.

« Et je le pensais vraiment, quand je t’ai dit que je t’aimais. »

Mon cul.

« Je suis désolé d’avoir été si méchant. C’est que… Je ne sais pas comment être sympa devant les autres. Devant tout les autres. En primaire, j’étais persécuté, alors j’ai appris à persécuter pour ne plus l’être. »

Et encore, comme si j’en avais quelque chose à faire.

« Allez, Ryeowook-sshi ! Tu ne peux pas me pardonner ? »

Je grognai.

« Bien sûr que non. Je te l’ai dit. Je hais tout en toi. Et je n’arrêterais pas de sitôt. »

Il soupira et s’inclina légèrement avant de quitter la pièce. Une fois qu’il fut parti, je me détendis et examinai la salle où je me trouvais. Elle était immense. Immense et pleine de choses chères : des tas de consoles de jeux, un écran plasma géant et un MacBook 17 pouces. Oh, et le lit était un king-sized.

« Tsk. Sale gosse de riche pourri gâté. »

Il revint avec un plateau de nourriture qu’il posa sur la table de chevet, une fois débarrassée de tout ce qu’il y avait dessus. Je détournai le regard.

« J’aurais pu te cuisiner quelque chose, mais je sais que ça t’aurait empoisonné plus qu’autre chose, alors c’est ma mère qui a fait ça. C’est de la soupe de nouilles Lipton. Elle me fait toujours ça quand je tombe malade. » m’expliqua-t-il.

Je ne répondis pas. J’avais faim, mais plutôt mourir que de l’admettre. Soudain, sa main couvrit mon front, me masquant à moitié la vue.

« Hmm, tu es encore brûlant. Je vais essayer de trouver des médicaments. »

Il partit à nouveau et je restai là, mon ventre gargouillant, torturé par l’odeur de la soupe chaude. Je réussis à me contrôler et, à son retour, je n’avais pas touché le plateau.

« Oh, allez, Ryeowook-sshi ! Tu dois manger. » souffla-t-il avant de s’asseoir sur le lit, juste à côté de moi, déposant les médicaments sur la table.

Je fermai les yeux et me retournai, pour finir par lui faire dos. Je l’entendis trafiquer quelque chose derrière moi, mais je n’y prêtai pas attention. Alors quelle fut ma surprise quand je sentis soudainement sa bouche contre la mienne, et j’ouvris de larges yeux, stupéfaits et offensés, alors que ses lèvres forçaient les miennes à s’ouvrir. Il y arriva, et je sentis un peu de liquide chaud et salé se déverser sur ma langue.

« Qu’est-ce que.. ? » râlai-je lorsqu’il s’écarta enfin de moi.

« Si tu ne veux pas te nourrir toi-même, je te ferai manger de cette façon. »

Je serrai les dents, refusant de croire à cette menace, jusqu’à ce que je le visse prendre la cuillère afin de porter un peu plus de soupe à sa bouche, prêt à m’embrasser de nouveau et à me forcer à manger. Je reculai.

« Va-t-en ! Je… Je vais manger. »

Il avala ce qu’il avait déjà dans la bouche avant de sourire. Il prit une autre cuillère – il en avait pris deux, et j’étais certain qu’il savait que dans un premier temps, je refuserais de me nourrir – et me donna le plateau. Il me surveilla pendant que je mangeai, et lorsque j’eus fini, il hocha doucement la tête, satisfait.

« Bien. Maintenant, le médicament. Vas-tu le prendre de ton plein gré, ou dois-je te le faire boire moi-même ? »

Je lui rendis le plateau et soupirai.

« Je vais le prendre. »

Il sourit, et versa la bonne quantité de sirop dans un petit récipient, puis me donna le tout. Le goût était affreux, mais je bus tout, et il hocha de nouveau la tête tout en remettant tout sur le plateau. Il se leva.

« Je serais bientôt de retour. » dit-il juste avant de quitter la chambre, fermant la porte derrière lui.

Je soupirai, et me blottis sous les couvertures chaudes. Je pensais que je ne pourrais jamais m’endormir dans la chambre d’un autre, mais étonnamment, dix minutes suffirent pour que je m’endormisse.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
____
____
Mes infos
» Messages : 116
» Localisation : Bretagne, avec un magnifique soleil ! ( et ce n'est pas ironique ! )
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2013

» Mes Dramas en Cours : President
Protect the boss
Bad family
Flower boy ramyun shop
Personal Taste
» Other :

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Ven 28 Juin - 9:12

J'aime la façon dont Kyu le fait manger~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: J'aime traduire. Ven 28 Juin - 16:23

OMG J'AIME NJTRDFGNOKG



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Sam 29 Juin - 7:25

Ça devient intéressant %D

I Hate Everything About You ~ Chapitre 6
Une sensation de brûlure dans tout mon corps me réveilla au milieu de la nuit. J’ouvris les yeux, le corps couvert de sueur, et je paniquai un moment quand je remarquai que je n’étais pas dans ma chambre, jusqu’à ce que je me souvienne où je me trouvais. Je fronçai les sourcils quand je vis qu’il n’y avait personne d’autre dans le lit. Pas que je voulais qu’il y ai quelqu’un, mais… Je pensais qu’il aurait dormi ici. Mais non, au lieu de cela, il dormait dans un sac de couchage directement sur le sol, près du lit. J’eus presque pitié de lui, mais une violente toux me coupa dans cet élan. Le bruit le réveilla et il se pressa à mon chevet, essayant de repérer ses lunettes dans l’obscurité.

« Ryeowook-sshi ? Tu vas bien ? »

Est-ce que j’ai l’air d’aller bien, espèce d’idiot ? Il trouva finalement ses lunettes, les mit et me prit doucement dans ses bras, me soutenant alors que je crachais mes poumons. Quand j’arrêtai enfin de tousser, je le repoussai.

« Je vais bien. »

Ma voix était enrouée et ma gorge me faisait souffrir, mais j’essayai de n’en rien montrer.

Je vais bien, alors éloigne-toi de moi. »

Il me regarda avec des yeux de chien battu et je dus me rappeler qu’il était LE type que je haïssais le plus au monde pour na pas abandonner et le laisser s’occuper de moi. Je m’allongeai et me blottis de nouveau sous les couvertures.

« Rendors-toi. »

Il soupirant avant d’obéir silencieusement, ce qui me surprit. J’étais sûr qu’il ne ferait que ce qu’il voudrait sans se soucier de ce que j’avais dit, parce qu’il avait toujours fait ainsi ; mais non, il retourna simplement dans son sac de couchage, sans protester. Cela me perturba un moment, et me rendit incapable de dormir, mais j’étais trop fatigué pour vraiment y songer et je m’endormis dix minutes après.

Le lendemain matin, le buit qu’une personne ferait en rentrant puis sortant de la chambre me réveilla, et j’ouvris mes yeux avec un fort mal de tête, juste pour voir Ch… Kyuhyun Cho se préparer afin d’aller au lycée. Il s’arrêta lorsqu’il remarqua que j’étais éveillé.

« Oh, tu t’es réveillé ? Désolé, désolé. Tu es encore brûlant, donc reste à la maison aujourd’hui, okay ? Ma mère a dit qu’elle essaiera d’appeler tes parents et… »

« Ne les appelez pas. » le coupai-je.

Ma gorge me fit mal, encore plus que pendant la nuit, et juste dire cela me demanda de gros efforts.

« Le faîtes pas… Ils travaillent… »

« Mais… !

Je grognai, et il arrêta de protester.

« D’accord, d’accord. Mais reste ici, okay ? Ma mère s’occupera de toi aujourd’hui. Si tu veux jouer, tu peux utiliser les consoles, mais je pense qu’il serait mieux que tu restes simplement au lit et que tu te reposes. »

Je ne répondis pas et fermai les yeux, ne me sentant pas très bien du fait de ma migraine et du fait que j’allais manquer les cours.

« Oh, et ma mère va appeler le lycée, alors tu n’as pas à t’inquiéter d’une absence non justifiée. Je te prendrais des notes, donc repose-toi, tu étudieras plus tard. Et n’oublie pas de prendre tes médicaments. »

Je restai silencieux une nouvelle fois et il soupira légèrement avant de s’avancer vers moi. Je le sentis grimper sur l’énorme lit et m’embrasser sur la joue, avant de me murmurer d’une voix rauque :

« Saranghae. J’aurais aimé que tu me croies, mais en attendant je vais te le répéter jusqu’à ce que tu en sois convaincu. Alors, saranghae, saranghae… Repose-toi bien. »

Il descendit, prit son sac et quitta la pièce, fermant la porte derrière lui. Je soupirai de soulagement quand il fut parti – ou du moins essayai-je, mais ma gorge me faisait tellement mal que c’était assez difficile – et me rendormis lentement. Je rêvai que j’étais persécuté par la bande de Cho et me réveillai en larmes quand la mère de Kyuhyun Cho toqua à la porte et entra, apportant le petit-déjeuner. Elle me fixa, inquiète.

« Tu vas bien ? »

Je voulais répondre, mais ne pouvais pas : ma gorge était trop douloureuse. Elle déposa le plateau sur la table de chevet et me fit boire le sirop avant de passer gentiment une main dans mes cheveux.

« Tu sais, mon petit Wookie, Kyu t’aime beaucoup. Je sais qu’il peut se comporter comme un abruti, mais si tu apprenais à mieux le connaître, tu verrais d’autres côtés en lui. »

Je secouai la tête, mais cela empira ma migraine et me donna le vertige. Je ne voulais pas mieux connaître ce type. Je ne voulais pas du tout connaître ce type. Je voulais éviter Kyuhyun Cho autant que possible, et aussitôt que j’aurais guéri je quitterais cet endroit, je retournerais chez moi, je remercierais ses parents pour avoir pris soin de moi, mais j’éviterais de lui parler.

Je le haïssais trop pour le remercier.

Je restai au lit toute la journée et, quand il revint, mon état ne s’était pas amélioré. J’avais même l’impression que ça empirait à chaque fois que je me réveillais. Il toucha mon front dès qu’il entra dans la pièce et fronça les sourcils face à l’intensité de ma fièvre.

« Wow. Merde, t’as fait quelque chose de fatigant aujourd’hui ? »

Je ne répondis pas. Je ne le pouvais pas de toute façon. Ma tête me faisait atrocement mal, la sueur perlait sur mon front, ma gorge ne me permettait pas de parler et je savais que mon corps entier était dans un sale état. A ce moment, je n’étais pas vraiment réveillé. J’étais à moitié inconscient et je croyais presque que je rêvais. Je tremblais, j’avais froid malgré mes suées.

Car j’étais à moitié inconscient, je ne réagis pas quand il me déshabilla rapidement pour essuyer la sueur avec un linge froid et trempé. Je ne réagis pas non plus quand il déposa un doux baiser sur mes lèvres avant de me glisser des tas de ‘saranghae’ dans le creux de l’oreille. Je ne réagis pas quand il me fit manger ma soupe en m’embrassant, puisque je ne pouvais le faire moi-même. Instinctivement, j’avalai ce qu’il me donnait.

Je ne réagis pas quand il se déshabilla à son tour et rentra dans le lit avec moi, sous les couvertures, enlaçant mon corps nu pour le réchauffer. Je ne réagis pas quand il m’embrassa fougueusement, sans reprendre son souffle, me murmurant d’innombrables ‘saranghae’ avant que je ne retombe finalement dans le sommeil.

Quand je me réveillai le lendemain matin, il était déjà parti au lycée. Je portais un de ses pyjamas et je n’avais aucun souvenir de la nuit passée, comme si tout avait été un rêve pour moi. La seule chose que je remarquai fut que j’allais parfaitement bien. Plus de migraine, plus de fièvre, plus de toux. Je n’attendis pas son retour pour enfiler mes propres vêtements – sa mère les avait lavés – et quitter la maison, tout en remerciant ses parents sur le chemin. Je retournai chez moi – c’était… Trente mètres plus loin ? – et ouvris la porte avant d’aller dans ma chambre, fermant l’entrée à clé.

Je m’assis sur mon lit, encore fatigué bien que je ne me sentais plus mal. Je fermai les yeux et me laissai tomber sur les couvertures moelleuses. Mais je rouvris les yeux, fronçant les sourcils, quand une pensée traversa mon esprit – la pensée que mon lit n’était pas aussi grand et confortable que celui de Cho. Je grognai, me maudissant pour avoir osé penser à cela.

Après tout, je haïssais définitivement tout en lui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: J'aime traduire. Sam 29 Juin - 11:00

Je n'aime :DD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
____
____
Mes infos
» Messages : 116
» Localisation : Bretagne, avec un magnifique soleil ! ( et ce n'est pas ironique ! )
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2013

» Mes Dramas en Cours : President
Protect the boss
Bad family
Flower boy ramyun shop
Personal Taste
» Other :

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Dim 30 Juin - 7:51

Rooh Kyu ! On profite pas du sommeil des gens pour les déshabiller ! *fuit*
*revient* Et Wookie c'est pas bien de t'entêter à voir que les mauvais côtés de Kyu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Dim 30 Juin - 8:54

J'ai rêvé de girafes cette nuit. Elles envahissaient Rouen dirigées par Wookie.

I Hate Everything About You ~ Chapitre 7
« Ryeowook-sshi. »

Je soupirai, ennuyé d’être coincé avec ce type pour le projet d’ECR. Peu importe combien j’avais voulu que tout ceci ne soit qu’un rêve – un très mauvais rêve –, c’était la réalité et je devais vraiment travailler avec lui.

Je ne l’avais toujours pas remercié pour s’être occupé de moi quand j’étais malade. Et je ne le prévoyais pas. Remercies-tu ton ennemi ? Nan. Il était mon ennemi, il était le type que je détestais le plus au monde, donc je ne prévoyais pas de le remercier.

« Ryeowook-ss… Yah, Kim Ryeowook, me laisse pas tout le boulot ! »

Je fronçai les sourcils. J’avais remarqué qu’il avait arrêté de m’appeler ainsi récemment. Pourquoi utiliser ce nom à nouveau ? Et pourquoi parlait-il tout d’un coup comme ça, avec cette voix arrogante que je lui connaissais bien ?

J’eus ma réponse quand je regardai autour de nous. Sa bande était là, et, bien sûr, leur boss se devait d’être méchant et hautain devant eux. Devant eux ? Non… Devant tout le monde. Dès que quelqu’un approchait, il redevenait odieux avec moi. Pas qu’il était plus sympa quand on était seuls.

Je secouai la tête. Pourquoi me mentir ? Il avait été sympa quand j’avais été malade. Il l’était aussi quand il n’y avait personne alentours. Surtout quand sa bande n’était pas là. Mais…

Mais il me suivait toujours et m’embêtait.

Il avait commencé ce matin, quand je pus finalement retourner en cours. Evidemment, il était mon voisin, alors nous prenions le même bus scolaire jaune pour aller au lycée. Je montai avant lui, et dès qu’il entra, il vint s’asseoir à côté de moi.

« Salut ! »

Je ne répondis pas, et il me suivit et me parla toute la matinée, jusqu’à ce que sa bande apparaisse. Il m’abandonna immédiatement pour aller avec eux, et dès que je fus dans leur champ de vision pour prendre mes affaires dans mon casier, il redevint comme d’habitude.

« Deux jours sans école ! Ça va être dur pour ce pauvre petit garçon. »

Et les autres ne furent pas plus tendres. Totalement ravis de la cruauté de leur boss, ils commencèrent à m’insulter, et ce jusqu’à ce que je sois hors de portée.

Et maintenant…

« Allez, bosse ! Je vais pas tout faire tout seul ! »

Je serrai les dents, faisant de mon mieux pour ne pas lui coller mon poing dans la face, bien que j’en avais vraiment, vraiment envie, et me concentrai sur ma partie. Nous avions décidé que notre projet parlerait de la surconsommation dans le monde. On chantera une chanson – on était tout les deux en option musique – que l’on avait trouvé et qui était très appropriée, puis une autre écrite par nous.

J’étais l’auteur, et il composait la musique. Alors nous étions forcés de travailler ensemble. Il m’avait assuré qu’il ferait quelque chose et ne me laisserait pas tout faire, bien qu’il prétendait le contraire quand sa bande était proche.

Je bloquai après quatre lignes, perturbé par les bavardages en classe. Je me levai et demandai au professeur si je pouvais aller travailler à la bibliothèque, là où il y aurait le silence. Il acquiesça et m’écrivit un mot pour les bibliothécaires. Je pris mes livres et quittai la classe, savourant le calme.

Je commençai à peine à bosser quand il entra avec ses livres et un mot du prof pour qu’il puisse travailler ici. Je grognai quand il s’installa en face de moi, et soupirai de soulagement, le sourire aux lèvres, quand les surveillants lui dirent que c’était une personne par table, ce qui l’obligea à s’asseoir autre part.

Je continuai à écrire et, quand la sonnerie retentit, j’avais presque terminé. Bien sûr, on devra travailler tous les deux pour s’assurer que sa musique et mes paroles aillent bien ensemble. Mais en attendant que ce moment arrive, je voulais l’éviter le plus possible. Une tâche difficile, sachant qu’il me suivait partout où j’allais.

« Arrête de me suivre, espèce de salaud ! » explosai-je finalement après manger, alors qu’il me suivait dans les toilettes des hommes.

Il se figea un instant avant de soupirer doucement. Tout en vérifiant que personne n’approchait, il me fixa avec un regard de chien battu.

« Tu me hais tellement ? »

« Oui. » répondis-je instantanément. « Je te hais, je hais tout en toi, et je sais que tu me suis uniquement pour rendre ma vie encore plus horrible. Alors tire-toi ! »

Il resta silencieux un moment et soupira une nouvelle fois.

« Je ne vais plus t’embêter alors. Si j’arrête de te parler, arrêteras-tu de me haïr à ce point ? »

« Non. »

« Si j’interdis à ma bande de se moquer de toi, arrêteras-tu de me haïr à ce point ? »

« Non. »

« Si je… Si je te laisse seul, si j’interdis à ma bande de se moquer de toi et si je ne te parle plus du tout, arrêteras-tu de me haïr à ce point ? »

« Tsk. Peut-être. 99% de chances que non. »

Une lueur d’espoir apparut dans son regard. Il s’inclina légèrement.

« Alors je ferais ça. Saranghae. »

Et il partit, me laissant seul. J’attendis son retour – j’étais sûr qu’il reviendrait, un retour du genre ‘hé, c’est une blague, tu croyais vraiment que j’étais sérieux ?’ – mais il n’en fit rien. Je quittai l’endroit peu après, agréablement surpris, surtout quand la bande de Cho ne dit rien quand je passai en face d’eux. Il y en avait bien un ou deux qui essayèrent de se foutre de moi dans mon dos, mais le grognement menaçant de leur chef les coupa en plein élan.

Je souris. Peut-être que je ne haïssais plus TOUT en lui.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: J'aime traduire. Dim 30 Juin - 9:00

Ah, Wook commence à faiblir 8DD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
____
____
Mes infos
» Messages : 116
» Localisation : Bretagne, avec un magnifique soleil ! ( et ce n'est pas ironique ! )
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2013

» Mes Dramas en Cours : President
Protect the boss
Bad family
Flower boy ramyun shop
Personal Taste
» Other :

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Dim 30 Juin - 9:03

Mais Kyu bon sang ! Grvchzipecvy !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Lun 1 Juil - 7:11

'Tain, j'ai mal à l'épaule. Je me demande si c'est à force de taper sur mon clavier... x)

I Hate Everything About You ~ Chapitre 8
Étonnamment, ce type fit exactement ce qu’il avait dit.

Deux mois plus tard, il ne m’avait toujours pas parlé, hormis pour notre gros projet d’ECR que nous devrons présenter à la classe dans précisément cinq jours, il avait complètement interdit à sa bande de se moquer de moi et il avait arrêté de me suivre partout, bien que je pouvais sentir son regard sur moi à chaque fois que je passais devant lui. Mais vie était bien plus facile maintenant que je n’avais plus à supporter la bande de Cho et ça ne pouvait aller mieux.

Les gens auraient pu penser qu’il me manquerait, quelque chose comme ça. Mais il en était hors de question. Hors de question que ce type qui me pourrit la vie me manque. Ce bonheur dura deux mois.

Mais, après deux mois, deux mois entiers, je suppose qu’il ne pouvait plus tenir car il me rendit visite, un jour, après les cours. Il paraissait très fatigué, comme s’il n’avait pas dormi les nuits dernières. Je fronçai les sourcils quand je le vis.

« Qu’est-ce que tu veux ? » demandai-je, légèrement hésitant.

« Je… Je peux entrer ? »

Je soupirai et le laissai rentrer chez moi, fermant la porte derrière lui. Je croisai les bras et le regardai, agacé.

« Qu’est-ce que tu veux ? »

Il resta silencieux un moment, me fixant d’un regard sombre, désespéré. Je l’examinai. Il avait clairement quelque chose qui n’allait pas, quelque chose que je n’avais pas remarqué en cours. Était-il malade ?

« Deux mois… » commença-t-il enfin. « Deux mois entiers… Tu… Tu me hais toujours autant ? »

Quoi ? Il n’était là que pour ça ? Uniquement pour demander ça ?

« Bien sûr que je te hais toujours, bien que je n’ai pas vraiment eu le temps de penser à ça récemment. »

C’est-à-dire qu’il ne m’avait pas fait penser à me demander combien je le haïssais récemment.

Il me jeta un coup d’œil, vit dans mes yeux que je le haïssais autant qu’avant, et soupira légèrement.

« Pourquoi ? »

« Ce n’est pas comme si je pouvais oublier tout ce que tu m’as fait durant les dernières années en seulement deux mois. »

Parce que oui, il m’avait persécuté dès la première année de lycée.

« De plus, alors que tu n’étais plus supposé me parler du tout, tu es là à me causer. »

« Je ne le pouvais plus. Ne pas te parler… »

Je secouai la tête et roulai des yeux. Comme s’il m’avait déjà vraiment parlé… Il me regarda d’un air de chien battu et me serra soudainement dans ses bras. Avant que je ne puisse faire quoi que ce soit, il m’embrassa tendrement.

« Je suis désolé, je… Je… C’est que… Je ne peux… Je ne peux plus tenir. » soupira-t-il après avoir rompu le baiser. « Je… Donne-moi un mois. Donne-moi un mois pour te parler, pour mieux te connaître, et pour que tu en apprennes plus sur moi. Donne-moi un mois, d’accord ? Et, si après ce mois, tu me hais toujours autant, j’abandonnerais. Complètement. Okay ? »

« Quoi ? »

Je n’étais pas sûr de ce qu’il voulait faire.

« Et qu’est-ce qu’on fera durant ce mois, exactement ? »

« On agira comme si on était au moins amis. Si tu me hais toujours après ça, je… »

« … Tu abandonneras, j’avais compris cette partie. Je ne suis pas si stupide. »

« … Désolé. Je ne voulais pas dire ça. Alors… C’est bon ? Juste un mois. »

Je soupirai. Un mois et ensuite il me laissera seul ? Je le repoussai, ennuyé par son étreinte.

« Un mois. » concédai-je.

Il sourit, ses yeux se remplirent d’une telle joie que je me demandais si j’avais fait le bon choix. Il me serra contre lui une nouvelle fois et je soufflai, me maîtrisant pour ne pas lui envoyer mon poing dans la face. Quand il me rendit enfin ma liberté, il commença sur-le-champ à planifier notre week-end.

« Tu aimes le shopping ? On pourrait faire les magasins. Je n’aime pas vraiment ça, mais si toi tu aimes alors ça me va. On pourrait aller aux Galeries de la Capitale ? J’y suis déjà allé avec mes parents, il y a un mini parc d’attractions, des magasins et des salles d’arcade. J’ai mon permis, donc je pourrais t’y emmener. C’est loin, mais on pourra y passer la journée entière. Tu en penses quoi ? »

Je soupirai, déjà un peu embêté par son planning.

« J’aime le shopping, mais je n’ai pas l’argent. » dis-je, appuyant le second ‘je’.

« Oh, mais je peux m’occuper de ça. Et pas besoin de me rembourser. »

« Quoi ? Mais… »

« Allez, on est amis ! Tu n’auras pas à me rembourser, okay ? »

Je soupirai une nouvelle fois avant de le pousser vers la sortie.

« D’accord, d’accord. Je te laisse t’occuper de l’emploi du temps, de tout. Choisis le jour et l’heure, je serais prêt et je dirais à ma mère que je ne serais pas là cette journée. Maintenant sors de chez moi. »

Il ouvrit la porte et sortit dehors, un immense sourire aux lèvres.

« Okay ! Alors ce sera samedi, on partira à… Disons 8h ? Le voyage prendra deux heures, ou peut-être deux heures et demie… Ouais, 8h. Ça te va ? »

« Ouais, ouais, va-t-en maintenant. »

Je fermai la porte à clé pour m’assurer qu’il ne revienne pas avant d’aller me jeter sur mon lit, maugréant.

Pourquoi, mais POURQUOI avais-je accepté de faire ça ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
____
____
Mes infos
» Messages : 116
» Localisation : Bretagne, avec un magnifique soleil ! ( et ce n'est pas ironique ! )
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2013

» Mes Dramas en Cours : President
Protect the boss
Bad family
Flower boy ramyun shop
Personal Taste
» Other :

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Lun 1 Juil - 8:03

Bon, Kyuhyun a vraiment l'air de tenir à lui. Va falloir que Wookie s'ouvre un peu et arrête de le voir comme le "méchant"...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: J'aime traduire. Lun 1 Juil - 8:28

Intéressant xDD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mar 2 Juil - 8:39

La première personne du pluriel du passé simple. J'avais envie. Pasque on est un couillon /o/

I Hate Everything About You ~ Chapitre 9
Samedi arriva un peu trop vite. Je me levai à 6h juste pour m’assurer d’avoir assez de temps pour me préparer. A 7h30, je n’avais plus rien à faire, alors j’allai directement chez Cho. Il vint m’ouvrir en boxer, les cheveux mouillés et sa brosse à dents dans la bouche, avant de monter les escaliers pour finir de se préparer. Dix minutes plus tard, il était prêt, bien que ses cheveux étaient toujours humides. Je lui fis remarquer, une petite moue sur le visage.

« Tu vas attraper froid si tu ne sèches pas tes cheveux. »

Il n’était pas vraiment mon ami, malgré le fait qu’on devait agir comme tel pendant un mois, mais le haïr n’était pas une raison pour le laisser tomber malade comme ça. Pourtant il haussa les épaules, n’ayant pas l’air d’en avoir grand-chose à faire.

« Je n’ai pas attrapé froid la dernière fois, et mes cheveux étaient dans le même état. Je ne vais pas tomber malade aussi facilement. De plus, il fait plus chaud aujourd’hui que la dernière fois. »

Je soupirai.

« Bon, mais ne te plains pas si tu choppes la crève. »

Il esquissa un sourire et nous partîmes. On prit sa voiture – une superbe Audi neuve qui me rendit jaloux – et il me conduit à Québec. Nous vivions entre Montréal et Québec, faisant de ces deux villes des endroits difficiles à atteindre. La capitale était de ce fait loin, et le voyage prit 2h30. Au moins, Cho avait un GPS et nous trouvâmes les Galeries de la Capitale sans aucun problème.

Après notre entrée, cela ne prit pas longtemps pour qu’un groupe de filles aperçoive Cho et commence à lui parler, gloussant comme… Comme… Comme des filles. C’était la principale raison pour laquelle je n’aimais pas les filles.

Cho s’inclina légèrement, gentleman, avant de soudainement entourer mes épaules de son bras.

« Je m’excuse, mesdemoiselles, mais je ne suis pas vraiment intéressé. »

Elles furent très déçues et, alors que les regardais partir, je remarquai que Cho n’avait pas retiré son bras. Je le repoussai.

« Qu’est-ce que tu crois faire, Cho ? »

« Cho ? C’est froid. Appelle-moi Kyuhyun. » répliqua-t-il, une moue sur le visage.

« Qu’est-ce que tu crois faire, Cho Kyuhyun ? »

Il était de hors de question de l’appeler par son prénom. Sa mine se renfrogna encore plus et il laissa échapper un soupir.

« Je te l’ai dit, je t’aime. Je ne veux pas dire en tant qu’ami, tu sais que j’aimerais vraiment qu’on soit plus que des amis. »

Je grognai.

« Être amis est déjà assez difficile à imaginer pour moi, alors oublie ce ‘plus que des amis’. »

Il soupira encore et me prit la main, entrelaçant nos doigts.

« Hé, je suis désolé. Je suis terriblement désolé. J’ai été si méchant avec toi, mais tu sais bien que j’étais comme ça à cause des autres. Ai-je été comme ça quand il n’y avait personne alentours ? »

« Ouais. Plus d’une fois. »

Ça lui cloua le bec pour un moment et je profitai de cet avantage pour récupérer ma main. Finalement, il soupira – encore ! – et me regarda, de la tristesse dans les yeux.

« Je suis désolé. »

« Je ne vais pas te pardonner juste parce que tu t’excuses. »

« Je suis désolé. »

Je restai silencieux jusqu’à ce qu’il dépose un baiser sur ma joue.

« Saranghae. »

Je le repoussai à nouveau.

« Arrête ça ! Les amis ne font pas ça entre eux. »

« Mais je t’aime ! »

« Peut-être, mais pas moi, alors éloigne-toi. »

Il se tut et je soupirai – ouaip, c’est mon tour maintenant. La journée entière allait-elle être comme ça ? Un débat ininterrompu, Cho essayant de s’excuser alors que je ne prévoyais pas de lui pardonner ?

Je suis heureux de dire que non.

La première fois où nous agîmes sincèrement en mais fut dans un magasin de vêtements. Cho repéra un gilet qui était exactement du style que j’aimais. Il me le fit essayer, il m’alla parfaitement. Pendant que je me mirais dans le miroir, il choisit un T-shirt et un pantalon assortis et me les fit également essayer. Je fus surpris quand je remarquai que le pantalon était à ma taille.

« Yah, Cho Kyuhyun ! Comment tu connais ma taille ? » l’interpellai-je de l’intérieur de la cabine d’essayage.

« Je t’observe toujours, alors j’ai pu aisément deviner. Ça te va ? »

« Et bien… C’est parfait. »

« Tu aimes ces vêtements ? »

« Ouais ! J’adore ce style. Pourquoi ? »

Il ne répondit pas et je remis mes habits avant de quitter la cabine d’essayage. Je fronçai les sourcils quand il revint avec un sac et qu’il mit les vêtements dedans.

« Je viens de les acheter. » m’expliqua-t-il.

Je le fixai, les yeux comme des assiettes.

« Quoi ?! »

« Pourquoi pas ? Tu les aimes, alors je les ai achetés. »

« Mais, Cho Kyuhyun ! Ils sont chers ! »

« Ouais, et alors ? Ils sont pour toi, alors ça va. »

Je soupirais comme il souriait, portant le sac pour moi. Il m’embrassa sur la joue et glissa dans le creux de mon oreille :

« Je te le redis : je t’aime. »

Je secouai la tête. Peut-être que lui oui, mais moi toujours pas. Pas même en tant qu’ami. Disons qu’il était encore dans ma liste noire. Même pas dans le gris.

Nous continuâmes à faire les magasins, et il me prit trois ensembles de plus avant que je lui dise que j’en avais marre de faire du shopping. En fait, je voulais juste qu’il arrête de m’acheter des trucs chers. Il acquiesça légèrement, souriant, et nous allâmes à la salle d’arcades. Nous devions payer, évidemment, mais au moins c’était moins cher que les vêtements qu’ils m’auraient acheté si on avait continué le shopping. Quoique, quand je vis combien il aimait les jeux vidéo, je me demandai un moment si le shopping n’aurait pas été meilleur marché.

Il était au milieu d’une partie quand je le prévins que j’allais aux toilettes. Il hocha la tête distraitement, concentré, et je le laissai là. J’allai bien sûr revenir, de toute façon il était le seul à pouvoir me reconduire chez moi et il avait les clés de la voiture, alors même si je pouvais conduire, je n’aurais pas pu partir.

Quand je revins, il jouait toujours au même jeu. Mais dès qu’il le finit, il se tourna vers moi et sortit d’un des sacs un ENORME ours en peluche, qu’il me donna. Je les regardai tour à tour, les yeux ronds.

« Qu’est-ce que… Où as-tu eu ça ? »

« Le jeu derrière toi. Avec les animaux en peluche. J’ai choisi celui-là, je trouvais que c’était le plus mignon. Tu l’aimes ? »

« Je… Je… »

Je câlinai l’ours. Il était tout doux et vraiment mignon. Et il devait probablement être complètement sous les autres animaux de la boîte de verre. Comment avait-il réussi à l’avoir ?

« Je l’aime beaucoup… »

« Je le sais bien. Il était le plus mignon. Mais pas autant que toi bien sûr. »

Je rosis et cachai mon visage dans la peluche.

« Arrête, les amis ne se disent pas ça. »

« Mais je t’aime. »

Le rose vira au rouge pâle et je soupirai. Peut-être commençait-il à aller dans la liste gris très foncé.

Nous continuâmes à nous amuser jusqu’à ce que nous découvrions un karaoké. Je pus voir le regard de Cho pétiller et son sourire s’élargir. Il sauta presque sur le jeu, choisit une chanson et commença à chanter.

« I fall asleep by the telephone
It's two o'clock and I'm waiting up alone
Tell me, where have you been?

I found a note with another name
You blow a kiss but it just don't feel the same
'Cause I can feel that you're gone... »

Je connaissais cette chanson. J’en étais addict à quinze ans. Your Love Is A Lie, de Simple Plan. Elle était magnifique, mais triste, et ça m’énervait chaque fois que je pensais à la personne dont l’amour était un mensonge. Puis je redevenais mélancolique en pensant à la personne qui chantait.

Je remarquai soudain qu’une petite foule s’était rassemblée autour de Cho dès qu’il avait commencé à chanter. Je repensai à ce type. Il était vrai qu’il avait une voix et un visage d’ange. Mais à l’intérieur, il était un véritable démon. Un véritable démon ? Okay, j’étais un peu dur là. Il était capable d’être sympa. Du moment qu’il était TRÈS, TRÈS LOIN de sa bande. Je me giflai mentalement. J’étais encore dur. Il n’était plus comme ça… N’est-ce pas ?




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mar 2 Juil - 8:49

Aww j'aime quand Kyu' dit "mais je t'aime" dès qu'il doit se justifier xD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
____
____
Mes infos
» Messages : 116
» Localisation : Bretagne, avec un magnifique soleil ! ( et ce n'est pas ironique ! )
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2013

» Mes Dramas en Cours : President
Protect the boss
Bad family
Flower boy ramyun shop
Personal Taste
» Other :

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mar 2 Juil - 10:09

Aaah le nounours !
" Peut-être commençait-il à aller dans la liste gris très foncé." xD
Owi cette chanson est géniale ! Alors chantée par Kyu...*w*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mer 3 Juil - 6:06

Voilà voilà. J'ai rien à dire : D (Pour une fois.)

I Hate Everything About You ~ Chapitre 10
La journée finit trop tôt, pensai-je tandis que Cho nous reconduisait chez nous. Au final, j’avais apprécié ces moments plus que ce que je croyais. Plus que ce que je m’en croyais capable.

Je fronçai les sourcils quand je vis que Cho n’allait pas dans la direction de nos maisons, quittant l’autoroute quelques sorties plus tôt.

« Cho Kyuhyun, qu’est-ce que tu fais ? »

Il me regarda brièvement avant de se concentrer à nouveau sur la route.

« Je pensais que conclure cette journée par un restaurant te plairais.

Dès qu’il prononça ces mots, je souris.

« Un restaurant ! Ça fait longtemps que je n’y suis pas allé. »

« Vraiment ? »

« Ouais, j’avais l’habitude d’y aller avec mes parents, mais ils ne sont jamais là, donc… »

Il hocha légèrement la tête. Je savais qu’il ne pouvait pas comprendre ce que c’était que de vivre comme moi, mais il pouvait au moins l’imaginer. Surtout étant donné sa cuisine désastreuse.

« Allons au restaurant toutes les semaines alors ! » déclara-t-il, un grand sourires aux lèvres.

« Quoi ? Chaque SEMAINE ?! » répétai-je. « Mais ça va revenir ch… »

Je me tus sans finir ma phrase. J’avais remarqué tout au long de cette journée qu’il n’accordait aucune importance aux coûts, du moment que c’était pour moi. Et je ne voulais pas l’entendre dire ça de nouveau…

« Mais je t’… » commença-t-il, connaissant la raison de mon arrêt.

« Peut-être, mais pas moi. » le coupai-je. « Et les amis ne… »

« … Payent pas de choses chères à l’autre. Mais je t’aime, alors c’est bon. »

Je me renfrognai. Il avait finalement réussi à le dire. Il rit doucement, heureux de l’avoir remporté, et se gara dans le parking du restaurant Saint-Hubert.

« J’espère que tu aimes le poulet. » me dit-il en descendant de la voiture.

« Ça va, j’aime le poulet. »

Il hocha la tête.

« Bien. »

Nous nous assîmes rapidement dans un coin calme. Le serveur qui vint prendre nos commandes était plutôt mignon, et mon regard s’attarda discrètement sur son postérieur alors qu’il partait chercher les boissons. Je pus voir la jalousie dans les yeux de Cho, ce qui me fit sourire largement.

« Quoi ? » lui demandai-je quand je me retournai.

« Tu aimes cet étranger et pas moi ? »

« Je contemplais juste ses fesses. »

« Tu peux contempler les miennes quand tu veux. » répliqua-t-il, une petite moue sur le visage.

« Non merci. » répondis-je dans un rire amusé. « Hé, merci pour aujourd’hui. »

« De rien. Ça t’a diverti ? »

« Ouaip. Bien que ça aurait été mieux si tu ne m’avais pas acheté autant de vêtements chers. »

« Mais saranghae, alors il n’y a pas de problèmes. »

Je ne pus m’empêcher de sourire cette fois.

« Pourquoi tu le dis en coréen ? »

« Parce que j’ai envie. Tu préférerais ‘wo ai ni’ ? Ou ‘ai shiteru’ ? Je ne vais pas le dire en français ou en anglais, les gens comprendront sans aucun doute. Quoique, ça n’a pas beaucoup d’importance. Je t’aime et je l’assume totalement. Car I love you. »

Je restai silencieux un moment, réfléchissant à ce qu’il avait dit.

« Yah, Cho Kyuhyun… Tu es vraiment sérieux ? Ce jour où je suis tombé malade, tu m’as aussi dit que tu m’aimais dans différentes langues… Mais je pensais que tu disais ça pour me faire réagir. Et c’est ce que tu as dit à ta bande aussi. »

« Je ne pouvais évidemment pas leur dire que j’étais amoureux de toi. Je serais devenu une victime. Hé, je suis désolé, je sais que j’ai été horrible avec toi. »

« Tu l’es toujours, à m’acheter des vêtements alors que je t’avais dit de ne pas le faire. »

Son sourire s’élargit.

« Mais je t’aime, et je suis sérieux, donc ça ne me dérange pas. »

Je poussai un léger soupir.

« Peut-être, mais… Je ne peux pas t’aimer en retour. Pas après ce que tu m’as fait. »

Son sourire s’effaça lentement.

« Je suis vraiment, vraiment désolé. J’espère que tu me pardonneras un jour. »

Le serveur revint avec nos boissons, me permettant d’échapper à la difficile tâche de répondre à ça. Je savais qu’il avait été sincère quand il m’avait dit qu’il m’aimait. Je savais qu’il avait été aussi sincère quand il m’avait dit qu’il espérait que je lui pardonne. Et je savais qu’il avait été totalement sincère quand il s’était excusé pour ce qu’il m’avait fait. Mais je ne pouvais tout oublier comme ça. Pas après l’avoir autant haï pendant cinq ans.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
____
____
Mes infos
» Messages : 116
» Localisation : Bretagne, avec un magnifique soleil ! ( et ce n'est pas ironique ! )
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2013

» Mes Dramas en Cours : President
Protect the boss
Bad family
Flower boy ramyun shop
Personal Taste
» Other :

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mer 3 Juil - 7:51

J'aime *w*
Mais est-ce qu'on va savoir pourquoi Kyu avait commencé à l'embêter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: J'aime traduire. Mer 3 Juil - 8:46

J'aimerais bien savoir quel évènement va faire changer l'avis de Wook 8D...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Jeu 4 Juil - 8:47

C'est court. Je sais. Mais au moins j'ai pas passé trois plombes à recopier : D

I Hate Everything About You ~ Chapitre 11
Il me déposa juste devant chez moi, bien que j’avais insisté pour traverser à pied les quelques mètres qui séparaient sa maison de la mienne. Avant que je ne descende de la voiture, il me demanda si j’avais été sincère en lui disant que j’avais apprécié cette journée. J’acquiesçai, ce qui le fit sourire.

« Alors est-ce que je peux t’embrasser sur la joue ? Considère ça comme une manière de me remercier pour aujourd’hui. »

Je hochai légèrement la tête. Je ne pouvais pas refuser. De toute façon, il semblait si heureux que cela déteignit sur moi. Il déposa un baiser sur la joue et un murmure dans mon oreille :

« Saranghae. Merci d’avoir été avec moi. »

Je rosis, content qu’il fasse suffisamment sombre pour qu’il ne puisse pas voir la couleur de mon visage. Je pris l’ours en peluche et les vêtements qu’il m’avait achetés.

« Ça me gène que tu m’ais acheté des choses aussi chères. » marmonnai-je.

« Alors rembourse-moi en me laissant t’embrasser sur la joue quand j’en ai envie. »

Je soupirai. Pourquoi savais-je qu’il allait demander ça ?

« D’accord. » concédai-je finalement. « Mais c’est uniquement parce que je ne peux pas te rembourser autrement. Bon, bonne nuit. »

« Bonne nuit. Fais de beaux rêves. »

Je hochai la tête et descendis de la voiture. Je marchai vers ma maison tandis qu’il se garait devant la sienne et j’entrai avant qu’il ne puisse venir me souhaiter de beaux rêves à nouveau.

J’allai directement dans ma chambre, pendant que ma mère était déjà dans les bras de Morphée, et fermai la porte le plus silencieusement possible derrière moi. Je déposai les habits dans ma garde-robe, me mis en pyjama, fis ma toilette et, quand ce fut fait, je m’assis sur mon lit, l’ours dans mes bras. ‘Je le sais bien. Il était le plus mignon. Mais pas autant que toi bien sûr.’ Je secouai vigoureusement la tête. Pourquoi pensai-je à ça ?

Je me glissai sous la couverture, serrant la peluche contre moi. Avant de fermer les yeux, je l’observai une dernière fois. Il était marron et avait des yeux noirs. J’esquissai un sourire.

« Je crois que je vais t’appeler Kyu… » chuchotai-je, et je m’endormis paisiblement.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
____
____
Mes infos
» Messages : 116
» Localisation : Bretagne, avec un magnifique soleil ! ( et ce n'est pas ironique ! )
» Age : 20
» Date d'inscription : 14/05/2013

» Mes Dramas en Cours : President
Protect the boss
Bad family
Flower boy ramyun shop
Personal Taste
» Other :

MessageSujet: Re: J'aime traduire. Jeu 4 Juil - 8:50

Roooh * tête de Minho * si c'est pas mignon le surnom du nounours ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: J'aime traduire. Jeu 4 Juil - 10:28

C'est chouuu ! *-*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mes infos
MessageSujet: Re: J'aime traduire.

Revenir en haut Aller en bas

J'aime traduire.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Sujets similaires

-
» J'aime traduire.
» Si j'aime...
» Nan, j'aime pô Debussy
» tout simplement je t'aime
» Chansons qu'on aime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Super Junior Funky :: Fanfictions-