Super Junior Funky



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Fanfic] A Skyrim's Tale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
......
......
Mes infos
» Messages : 268
» Localisation : T'as pas besoin de savoir °-°
» Age : 20
» Date d'inscription : 23/04/2013

» Mes Dramas en Cours : ~ Cheongdam-dong Alice ~
~ The Heirs ~
~ Pretty Man ~
» Lover : EvilKyu ♥ Park SiHu ♥ Lee JungSeok ♥
» Other : Merry Christmas ! 8D

MessageSujet: [Fanfic] A Skyrim's Tale Sam 13 Juil - 16:48

En allant me faire percer les oreilles, j'ai eu une idée du Feu de Dieu. Une fic. Avec les SuJu. Dans le monde de Skyrim *-* Je préviens, je ne sais même pas si il y aura du yaoi, mais vu que les SuJu sont dedans, je la poste ici x)

Allez, les quatre premiers chapitres !

Chapitre 1 ~ Une Rougegarde

Bienvenue en Bordeciel. La patrie des Nordiques. Une grande terre glacée et aride. Rapprochons-nous un peu. Nous voici maintenant dans la châtellerie de Hjaalmarche, gouvernée par le jarl de Morthal. Un peu plus au Nord, en plein milieu des marécages, se trouvent les ruines d’un vieux bâtiment, le manoir Bourduvent. C’est ici que vivait Vic la Douce, Rougegarde exilée de son pays natal.

Vic’raahti, alias Vic la Douce, était une grande femme qui pourrait impressionner au premier abord. Ses cheveux courts et blancs cachaient tant bien que mal la cicatrice qui barrait sa joue, déformant sa lèvre supérieure, souvenir des guerriers de Lenclume. Ses yeux complètement noirs ne montraient aucune émotion, en parfait assassin qu’elle était.

Son âge restait inconnu, ainsi que ses motivations, mais elle était sans conteste un des plus grands assassins de cette contrée. L’on racontait même qu’elle avait tué ses propres parents. Car Vic n’était pas du tout aussi douce que le voulait son surnom. Harpie sans cœur, elle dépouillait enfants et vieillards de leur vie si la récompense était suffisamment alléchante. Après une carrière couronnée de succès, elle avait décidé de se retirer dans son manoir et de n’exécuter que les meurtres qui lui plaisaient.

Son quotidien était parfait, elle ne pouvait rêver mieux.

Cela arriva une soirée de Primétoile, le jour de l’Ovank’a. Alors qu’elle priait silencieusement Stendarr, son chambellan à ses côtés, des coups rapides résonnèrent sur la porte d’entrée.


Chapitre 2 ~ Un Khajiit

Combien de temps avait passé depuis qu’ils avaient quitté Elsweyr ? Combien de pays avaient-ils traversé ? Ils ne le savaient pas. Tout ce qu’ils savaient, c’est qu’ils étaient encore à leurs trousses. Qui ? Pourquoi ? Ils ne le savaient pas non plus. Ils étaient venus, un soir, massacrer toute leur famille. Il avait survécu, était resté indemne, mais elle avait perdu un œil.

Des montagnes. Cette poudre blanche… De la neige ? C’est ça la neige ? Il s’arrêta un instant. Le froid. Il ne connaissait pas cette sensation sur ses coussinets. Elle s’était encore évanouie. Son orbite n’était pas belle à voir. Il n’avait pas pu la soigner correctement, et la peau se nécrosait dangereusement. La douleur devait être insupportable. Une larme coula sur sa joue. Il la cueillit du bout de la langue. La soif. Soudain, la neige vola à côté de lui. Un éclair. Encore. Il ne pouvait pas pleurer maintenant. Pas encore.

Des jours, des semaines peut-être, passèrent. Comment avaient-ils fait pour ne trouver aucune habitation ?

Fatigue extrême. Faim dévorante. La boue et la vase collaient à ses poils, il avait du mal à se mouvoir. Et elle ne s’était toujours pas réveillée. Ce marais semblait sans fin. Où étaient-ils ? Comment avaient-ils fait pour survivre jusqu’à maintenant ?

Un sourire étira sa bouche. Enfin. Une maison. Il n’y croyait plus. Épuisé, il tituba et s’effondra contre la porte. Il voulait dormir, il voulait manger. Mais il ne fallait pas abandonner ici, si proche. Il tambourina contre le bois de l’entrée.

« Ouvrez-moi ! Sauvez-moi ! » voulait-il hurler. Mais aucun son ne sortit de sa gorge.


Chapitre 3 ~ Une rencontre

Vic ne bougea pas. Elle interpella son chambellan, Zhou Mi, un grand Nordique tout maigre qui n’avait jamais encore osé lui désobéir.

« Hé, Zhou Mi, va ouvrir. »

Celui-ci ne se fit pas prier, il ne voulait pas voir sa maîtresse en colère. Zhou Mi avait été embauché très tôt chez Vic, dès que la renommée de cette dernière eut été suffisamment reluisante pour pouvoir obtenir un serviteur gratuitement. Et il la haïssait franchement. Elle lui faisait faire tout et n’importe quoi, il pouvait être un cuisinier autant qu’un jouet sexuel. Elle allait payer. Un jour.

« Vous désirez… Hein ? »

Le chambellan recula quand deux khajiits lui tombèrent dessus. Rester calme…

« Excusez-moi. Auriez-vous l’amabilité de vous relever ? C’est que vous êtes plutôt lourd et que… GAH ! »

Il s’étala de tout son long, les deux inconnus sur sa poitrine. Vic se tenait derrière, fière de son croche-pattes. Ignorant royalement les protestations de son serviteur, elle s’assit sur son visage et observa les deux intrus.

« … Des Khajiits. Qu’est-ce qu’ils foutent ici ? J’avais pourtant formellement interdit aux caravanes de passer sur mes terres ! »

Zhou Mi commençait à suffoquer. Et puis zut, il en avait marre de lui servir de fauteuil alors qu’il y en avait un à trois mètres. Il mordit dans sa fesse droite à pleines dents. Vic sursauta légèrement et poussa un petit gémissement. Elle se retourna, vira sans ménagement les deux hommes-chat et s’installa confortablement sur la poitrine de son chambellan. Son sourire était carnassier, ses joues légèrement colorées. Elle passa un doigt sous le menton du jeune homme.

« Alors mon petit Mimi, on ne pouvait pas attendre le soir pour me faire une petit gâterie ? Mais c’est que tu y prends goût ! »

Le visage de Zhou Mi se décomposa quand il vit que la main de sa maîtresse glissait dangereusement vers son entrejambe… Pourquoi avait-il fait ça ? Heureusement, une main griffue attrapa le bras de Vic avant qu’elle n’ait pu faire quoi que ce soit.

« Je vous en supplie ! Sauvez-nous ! » hurla le mâle khajiit.

Vic tourna la tête, hors d’elle. Elle avait horreur d’être interrompue !

« Alors toi, tu vas me lâcher mais alors tout de suite, sinon tu prends une tarte dans le beignet. » dit-elle calmement mais fermement.

Le jeune hybride relâcha son poignet, impressionné par un tel charisme. La Rougegarde se leva, libérant ainsi son pauvre chambellan qui en soupira de soulagement.

« Raah, tu m’as coupé l’envie. Bon, tu veux quoi ? Qui t’es ? »

Le khajiit hoqueta, laissant couler les larmes qu’il avait retenues si longtemps.

« Ils… Tous… Massacrés ! Ma sœur… Moi, survivants… » bafouilla-t-il.

« De quoi ? Articule si tu veux que je te comprenne. Bon, commençons par le plus simple. Toi t’appeler ? »

« K… Kyuhyun. Et elle… Ma sœur. Ahra. »

« C’est ta sœur ? »

Vic alla l’examiner, et bugga un moment sur son œil manquant.

« Hey, mais c’est quoi ça ?! Zhou Mi, fous-moi ça au feu, c’est dégueulasse ! »

Des asticots gigotaient dans l’orbite vide de la femelle khajiit. La peau était complètement noire, avec quelques traces de vert. La nécrose était relativement avancée.

Zhou Mi, en bon petit serviteur, prit dans ses bras la dénommée Ahra, non sans un certain dégoût. Mais le jeune Kyuhyun réagit tel l’éclair et bondit sur le chambellan, lui arrachant sa sœur.

« Ne la touchez pas ! On peut encore la soigner ! »

Vic secoua la tête, désolée.

« Écoute petit, elle est condamnée. Je suis pas médecin, mais j’en suis sûre. Zhou Mi, tu es d’accord avec moi, non ? »

Le désigné se racla la gorge.

« Et bien… Pas tout à fait. Cette nécrose a l’air mortelle, mais en fait pas du tout. Il suffit d’enlever la chair pourrie au couteau. »

Kyuhyun afficha un sourire triomphant tandis que Vic foudroyait son serviteur du regard. Il déglutit. Il allait prendre cher ce soir…

« Bon. D’accord. Ca peut se guérir. Passons à autre chose avant que je m’énerve. » dit-elle, fixant Zhou Mi. « Qu’est-ce que vous voulez ? »

Le jeune Khajiit lui raconta son périple, d’Elsweyr jusqu’au terres glacées de Bordeciel. La Rougegarde ne put s’empêcher de pousser un petit sifflement d’admiration.

« Et bé mon cochon ! T’en as fait du chemin ! Et donc tu me dis qu’il y a certainement des types dehors qui voudraient te tuer ? Bon, j’ai besoin d’exercice. On va régler ça. Zhou Mi ! Mes rasoirs ! »

Zhou Mi avait senti le coup venir, et était déjà parti dans l’armurerie. Il en revint avec deux splendides épées daedras, l’une irradiant de chaleur et l’autre exhalant un froid glaciale. Elle se dirigea vers la porte, titillant sa cicatrice du bout de la langue.

« C’est parti. Restez en arrière. »

Elle défonça littéralement la porte d’un coup de pied et se rua dehors. Personne. Pour l’instant. Un éclair enflammé fusa de sa droite, brûlant une mèche de ses cheveux. Excitée par le combat qui se préparait, Vic s’élança vers l’origine de ce sort, et décapita le magicien d’un coup de sa lame de feu, ne lui laissant pas même le temps de souffrir.

Kyuhyun observa le combat, les yeux brillants. Quelle grâce ! Quelle puissance ! On aurait dit qu’elle dansait, au milieu de rubans rouges écarlate. Quelques minutes plus tard, elle était la seule vivante. Elle refila ses armes à Zhou Mi et s’attarda à lui dessiner un petit cœur sur la joue avec le sang qui goûtait à ses doigts. Elle suçota son pouce couvert de plasma et s’adressa au jeune khajiit, qui avait profité de l’élan artistique de la maîtresse des lieux pour allonger sa sœur sur un lit.

« Dans ma grande magnanimité, j’accepte ta présence en ses lieux. Après tout, je me suis bien amusée grâce à toi. Par contre, tu dormiras dans la même chambre que moi. On sait jamais. »

Elle se retourna vers son chambellan affairé à essuyer sa joue et glissa une main sous ses vêtements, contre son torse.

« Et toi, tu dormiras avec moi ! Dans mon lit ! Quelle chance ! »

Zhou Mi se figea au contact de la peau de sa maîtresse. Il ne voulait pas, mais absolument pas dormir avec elle. Kyuhyun regarda un moment ces deux ‘tourtereaux’ pendant qu’il allongeait sa sœur dans un des lits de la chambre de Vic. Il sourit. Peut-être allaient-ils enfin pouvoir vivre normalement dans cette contrée inconnue. Il se coucha dans le lit adjacent et s’endormit comme une masse.

Le lendemain matin, au réveil, Kyuhyun se demanda où il était. Il papillonna des paupières, jusqu’à ce qu’ils se souviennent de la veille. Ils avaient été sauvés. Il était heureux. Il se leva, étirant ses bras endoloris. Mais soudain, alors que sa vue s’habituait à la lumière, il la vit.

Sa sœur. Ahra. Étendue au beau milieu de la pièce. Éventrée.


Chapitre 4 ~ Une marque

Kyuhyun tomba à genoux, anéanti. Il n’avait plus personne à présent. Les larmes roulèrent sur ses joues, alors qu’il hurlait toute sa douleur.

Vic s’était endormie un bras autour du cou de Zhou Mi, qui lui était totalement réveillé et totalement mal à l’aise. Surtout après ce qu’il avait vu. En plein milieu de l’action, alors que Vic commençait à peine à prendre du plaisir, la sœur soi-disant mourante lui avait sauté dessus, tel une bête enragée. Elle avait tenté de dévorer son bras, mais Vic, rapide comme l’éclair, l’avait éventré d’un coup de dague – dague qui était toujours cachée sous son oreiller. Puis elle avait continué comme si de rien n’était. Et, comme promis, il avait pris cher.

Réveillée par les hurlement, la Rougegarde sursauta et failli égorger son chambellan, ayant toujours le poignard ensanglanté à la main. Elle se leva, le pauvre serviteur pendant toujours à son bras, nue, et alla voir le Khajiit, légèrement agacée.

« Hé, le chat, si tu pouvais la boucler, ça serait bien, pasque y’en a certains qu’on eut une nuit épuisante et qui aimerait bien dormir. »

Kyuhyun ne prêta aucune attention à la remarque de son hôte, trop occupé à serrer le cadavre de sa sœur dans ses bras. Fatiguée, Vic ne dit rien et emmena Zhou Mi dans le salon. Celui-ci râla quelque peu.

« Maîtresse, pourriez-vous au moins me permettre de m’habiller ? C’est plutôt gênant là… »

Sa maîtresse ne répondit rien et l’installa sur un fauteuil avant de grimper sur ses genoux.

« On a encore du temps avant qu’il ne se calme, mon petit Mimi… »

Quel cœur de pierre, pensa Zhou Mi. Mais il n’eut pas vraiment le temps de réfléchir à ça, Vic lui étreignant le visage entre ses deux imposants poumons, visage qui passa directement au rouge cramoisi. Il avait beau être habitué, ça surprenait ! Il sentit la main de sa maîtresse caresser doucement sa peau – y’avait qu’avec le sexe qu’elle était réellement douce – et saisir  son téton droit.

« Ooooh, mais c’est que ça vient vite cette fois ! » s’exclama la Rougegarde en sentant quelque chose contre ses fesses.

Ce fut ce moment que choisit Kyuhyun. Il s’était calmé il y a déjà un petit moment, et avait remarqué le sang dans le lit de son hôte.

« VOUS ! » s’écria-t-il en se ruant vers l’assassin. « C’EST VOUS QUI L’AVEZ TUÉ ! »

L’interpellée grogna. Elle commençait à détester ce chaton. Ça faisait deux fois qu’il la dérangeait en pleine action !

« T’as intérêt à t’expliquer vite, j’ai horreur que l’on me dérange quand je m’amuse avec mon jouet. » dit-elle, une main dans les cheveux dudit jouet, qui commençait sérieusement à étouffer.

Kyuhyun,  le poil hérissé, la pointa d’une griffe accusatrice.

« Pourquoi l’avez-vous tué ?! Pourquoi ?! Maintenant je n’ai plus personne ! »

Vic se décala sur les genoux de son chambellan, lui permettant de prendre une bouffée d’air, pour lorgner la morte qui gisait dans une mare de sang, les intestins à l’air.

« Oh, elle ? Elle a essayé de bouffer mon Mimi, j’allais pas la laisser faire. » expliqua-t-elle en relevant la tête de Zhou Mi pour l’embrasser fougueusement, enfonçant sa langue dans sa bouche. Le bon côté de la chose, c’est qu’il pouvait enfin respirer. « Et puis elle était à moitié crevée de toute façon. »

Kyuhyun n’en croyait pas ses oreilles. Sa sœur ? Tenté de dévorer quelqu’un ? C’était impossible ! Et pourtant, il sentait au plus profond de lui qu’elle disait la vérité…

« Ma… Sœur ? Ahra ? C… Comment est-ce possible ? Elle n’aurait jamais fait ça ! »

« Pourtant, elle l’a fait. »

Vic fut prise d’un doute. Elle ressentit le besoin d’examiner le corps. Un besoin tel qu’elle en abandonna Zhou Mi, à sa plus grande joie. Une fois libéré, il courut s’habiller et s’empressa d’aller… Nourrir la vache tiens, là où il pourrait être peinard. Pendant que son chambellan bêchait et que son invité se lamentait, elle retourna le corps, le fouilla, le palpa, à la recherche d’un détail, un petit quelque chose d’inhabituel.

« Hé, Kyutruc, ta sœur, elle avait un tatouage sur la cuisse ? »

L’interpellé fut arraché à ses pensées. Il s’empressa de rejoindre Vic, étonné par cette question.

« Non, pourquoi ? »

L’assassin désigna un petit carré de peau nue, sur lequel se trouvait un tatouage à l’encre noire, représentant un arbre dont les racines et les branches s’entremêlaient.

« Par Alkosh… Mais qu’est-ce que c’est ? »

« Je n’en sais foutrement rien. Mais moi ça me donne envie d’en savoir plus. »

Elle saisit les épaules de Kyuhyun.

« Petit, tu m’es fort sympathique. Et je sens qu’avec toi je vais m’amuser. Alors, même si je dois aller jusqu’en Val-Boisé pour ça, je trouverais la signification de ce machin ! T’es avec moi, bien sûr ? »

« Euh… »

« Sinon j’te jette au feu avec ta sœur. »

La queue du jeune Khajiit se hérissa.

« Euh… Je suis partant ! »

« Bien ! Alors c'est partiiiiii ! » s'exclama Vic en défonçant ce qui restait de la porte.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://corporation-crazy.forumzen.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Fanfic] A Skyrim's Tale Mar 23 Juil - 14:56

Flippant. Pauvre ZhouMi. Et pauvre Ahra..........



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

[Fanfic] A Skyrim's Tale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Fanfic] A Skyrim's Tale
» [FanFic inactive] Au bout de mes rêves
» [FanFic en cours] Quand un rêve se réalise ..
» [Fanfic en cours] Nach Berlin
» [ Fanfic en cour ]Fanfiction =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Super Junior Funky :: Fanfictions-