Super Junior Funky



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 1966
» Localisation : ♥ With Myungsoo oppa ♥
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy next door
» Lover : YESUNG♥ZELO♥MYUNGSOO♥LAY♥HYUNSEUNG♥
» Other :

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Dim 10 Mar - 11:48

Citation :
Merci pour ton commentaire Kimmie-Chou !
Ah c'est ce que je voulais entendre pour le lemon, je suis soulagée !
Hihi, je vais essayer d'écrire un nouveau chapitre cette après midi mais je suis un peu en manque d'inspiration...

P.S. : C'est pas grave t'inquiète !

Haha j'espere que ton inspiration va revenir ~~ mais prend ton temps t'inquiete ~~


merci Mingi ♥










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Dim 10 Mar - 19:38

Et un tout petit chapitre pour marquer la fin de ces vacances... :'(

Chapitre 17

POV Ryeowook

Quelle bonne odeur ! Une fois de plus je peux être fier de ma cuisine. Me lever plusieurs heures avant les autres membres ne me dérange pas du moment que je peux voir un sourire de satisfaction sur leur visage lorsqu’il déguste mes bons petits plats. Ce matin il était particulièrement tôt et les membres tardaient à arriver. J’allais les chercher un à un dans leur chambre et les conduisis à table. Sungmin arriva en dernier, déjà habillé, coiffé et maquillé. Il me rejoignit aux fourneaux et posa sa tête sur mon épaule. Il me demanda en chuchotant de préparer des plats requinquant pour Kyuhyun pour qu’il aille mieux plus vite. Trouvant l’idée plutôt bonne je lui promis que je le ferai. Il déposa un bisou furtif sur ma joue avant de me frotter les cheveux et de glisser en rigolant :

« - Tu es un amour d’eternal Maknae Wookie ! »

A peine une heure plus tard, douze membres quittaient le dortoir, laissant à contre cœur notre cadet seul. Je sorti en hâte, enfilant mes derniers vêtements et déposai le plat concocter pour Kyu à un endroit où j’étais sûr qu’il pourrait le trouver avant de courir à leur suite. Comme plusieurs matins par semaine nous arrivâmes devant SM dont les portes, comme à leur habitude, étaient invisibles cachés par des troupeaux de fans hurlant notre nom. Ils étaient là à toute heure, même aussi tôt dans la matinée. Je remarquai qu’il y avait de nombreuses étudiantes, chaque matin elles venaient ici dans l’espoir de nous apercevoir. A voir leurs mines réjouies, aujourd’hui était leur jour. Aidés par des agents de sécurité, nous nous frayâmes un chemin jusqu’aux portes. Nos managers nous dirigèrent vers une salle de réunion ou nous risquions fortement d’y passer la journée.

Après plusieurs heures nous quittâmes encore cette pièce pour une pause déjeunée. Comme la « tradition » le voulait, ce fut le plus jeune qui devait aller acheté à manger pour tout le monde. Je réussi à convaincre Eunhyuk de venir avec moi pour m’aider à transporter les plats. Nous descendîmes plusieurs escaliers et traversâmes le hall pour sortir par les portes de devant. Cependant comme on pouvait s’y attendre, elles étaient bloquées par un groupe de fans hurlant nos prénoms. Après les avoir amusé quelques minutes, nous le saluions et nous dirigeâmes vers une sortie de secours. Lorsque nous arrivâmes au couloir qui y menait nous fûmes surpris d’y trouver un groupe de jeunes filles portant l’uniforme d’un lycée. Je voulu aller chercher un agent de sécurité mais Hyukjae m’en empêcha :

« - Ce ne sont que des gamines voyons, laisse, je vais leur signer des autographes et elles quitteront vite le bâtiment, regarde-moi faire ! »

Je regardai Hyukjae s’avancer vers elle. Il les interpella mais elles ne bougèrent pas, formant un cercle et chuchotant entre elles. Je le rejoignis, trouvant leur comportement étrange. Nous nous penchâmes par-dessus leurs épaules pour tenter de voir ce qu’elles tenaient dans leurs mains. Elles tenaient plusieurs lettres qu’elles cachèrent dès qu’elles se rendirent compte que nous les observions.

« - Qu’est-ce que c’est ? » Demanda Eunhyuk en faisant une tête mignonne. « C’est pour moi ? » Il saisit les lettres de leurs mains et me les envoya. « - Regarde à l’intérieur Ryeowookie, je crois que nous avons des admiratrices secrètes ! »

J’attrapai les lettres et m’empressa de les ouvrir. Soudain, une des lycéennes se jeta sur moi, m’arrachant les lettres des mains. Je trouvai ces lettres étranges, elles étaient trop sobres, trop impersonnelles, trop différentes des lettres que nous avions l’habitude de recevoir. Inconsciemment mes mains refusaient de lâcher prise. Contrariée de ne pas pouvoir récupérer ses lettres, la jeune fille saisit son téléphone portable et m’assena un violent coup sur le front. Je lâchai les lettres, sonné. Ma vision devint noire et je tombai par terre. Retrouvant peu à peu mes esprits je vis Eunhyuk courir vers moi et les agents de sécurité mettre les filles dehors. Il m’aida à me relever et m’amena au calme dans la salle de danse. Ma tête me faisait mal et je portai ma main à mon front, lorsque je la descendis au niveau de mes yeux, je pu constater que je saignai. Alertés par Hyukjae, les membres nous rejoignirent en hâte dans la salle de danse, l’infirmière de la compagnie les suivant. Pendant que l’infirmière me faisait des points de suture, je remarquai que je tenais toujours dans mes mains, une des lettres que la fille avait tenté de m’arracher. Je la dépliai et la lu. Ce que j’y trouvai m’horrifia. Ne tenant pas compte des soins que me prodiguer l’infirmière, je me levai brusquement et retournai dans le couloir où le précédent incident s’était déroulé. Je devais retrouver ces filles et savoir pourquoi elles avaient écrit ses horreurs… Pourquoi elles souhaitaient la mort de Kyuhyun.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 1966
» Localisation : ♥ With Myungsoo oppa ♥
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy next door
» Lover : YESUNG♥ZELO♥MYUNGSOO♥LAY♥HYUNSEUNG♥
» Other :

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Dim 10 Mar - 19:58

YA!!!!!!!! *mode petage de plomb* t'avais dis que tu faisait des chapitres plus happy !!
poor wookie serieux !! et kyu >< c'est trop triste TT
je vais faire une depression la QQ


merci Mingi ♥










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Lun 11 Mar - 11:58

AWW MAIS TU PEUX PAS ARRÊTER UN CHAPITRE COMME CA OMG, TROP DE SUSPENS LA ! :ooo



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 1966
» Localisation : ♥ With Myungsoo oppa ♥
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy next door
» Lover : YESUNG♥ZELO♥MYUNGSOO♥LAY♥HYUNSEUNG♥
» Other :

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Lun 11 Mar - 18:34

elle est sadique !!! QQ


merci Mingi ♥










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Lun 11 Mar - 20:41

MinHyo a écrit:
AWW MAIS TU PEUX PAS ARRÊTER UN CHAPITRE COMME CA OMG, TROP DE SUSPENS LA ! :ooo

La suite ce week end ;), je n'aurai pas le temps avant avec le lycée... :cry:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Sam 23 Mar - 18:03

Voilà la suite ! Pas de Kyumin cette fois, ce chapitre se focalise sur un seul personnage, je vous laisse découvrir ça !

Chapitre 18

POV Ryeowook

Je me trouvai dans le couloir où l’incident avait eu lieu quelques minutes plus et à ma grande déception il était désert. Tout avait repris son court normal. Je refusais de ne pas savoir. Il était encore tôt dans l’après-midi et nous avions encore de nombreuses choses à faire, au diable les répétitions, je devais retrouver ces filles !

Je pris un grand sweet afin de cacher le plus possible ma silhouette et me dirigeai vers la grande porte vitrée qui donnait sur la rue. Une fois sorti je regardai autour de ma vie, il n’y avait plus personne, plus aucun fan. La sécurité les avait tous fait partir pour éviter un nouvel incident non désiré. Après avoir marché quelques temps je me rendis compte à quel point ma décision de tout quitter pour partir à la recherche de ces antis était stupide, j’avais une fois de plus agis impulsivement et je ne savais absolument pas où chercher. Cependant je connaissais une information importante et qui pourrait faciliter grandement mes recherches, la couleur de leur uniforme. N’ayant pas étudié à Séoul je ne connaissais pas les couleurs correspondant aux divers établissements. Il ne me restait plus qu’à faire tous les lycées des environs. Pour réduire le périmètre je cherchai désespérément de nouveaux éléments dans mes souvenirs. Au fur et à mesure que je réfléchissais je finis par conclure que le lycée devait être à maximum quinze minutes de marche de la SM Entertainment car l’incident avait eu lieu aux alentours de 7hrrs45 et les grilles des lycées fermaient à 8hrs. Malheureusement Séoul était une gigantesque ville et les lycées se trouvaient tous à égales distances du centre-ville. Je regardai ma montre, il était déjà 14hrs et dans à peine une heure tous les lycées sortiraient du lycée pour ensuite aller dans des académies. Je ne pouvais pas rentrer au dortoir bredouille, je ne pourrai pas faire face à Kyuhyun si je ne découvrais pas qui lui voulait du mal. Je me sens terriblement coupable depuis le jour de son accident. Avant qu’il parte pour l’enregistrement de Sukira nous nous étions fâchés et nous étions quittés en assez mauvais termes. Je ne savais pas ce que j’aurai fait s’il n’avait pas survécu. A cause de cette culpabilité je n’avais pas pu lui rendre visite à l’hôpital comme je le voulais et même maintenant l’ambiance qui régnait entre nous deux était étrange bien que je doutais qu’il m’en voulait encore. Je devais me racheter auprès de lui et pour ça je devais absolument empêcher qu’il soit inutilement blessé, autant psychologiquement que physiquement. Comme nous tous, malgré l’amour que nous donnait un maximum de fans, nous étions énormément atteints par les commentaires négatifs et ils avaient pour effet de nous faire perdre toute confiance en nous et même de nous décourager.

En une demi-heure j’étais déjà passé devant trois lycées et aucun des étudiants qui traînaient dans les cours de récréation ne portaient un uniforme correspondant à celui de la lycéenne qui m’avait agressé. Je m’arrêtai soudain devant une bâtisse imposante, curieux que savoir sa nature je m’avançai vers elle. Je pu lire sur sa plaque que c’était une école internationale qui dépendait des différentes ambassades. Tous les enfants des familles expatriées y étaient scolarisés de la maternelle au lycée, on pouvait aussi y trouver quelques enfants coréens dont les parents étaient désireux qu’ils aient la meilleure éducation possible, uniquement de riches familles. La sonnerie qui retentit à ce moment-là me fit sursauter. Perdu dans mes pensées je ne m’étais pas rendu compte que j’étais encerclé à présent encerclé par de nombreux qui étaient venus chercher leurs enfants. Alors que je m’apprêtai à rebrousser chemin, je me figeai lorsque j’aperçu les premiers enfants sortir. Bien qu’ils ne soient encore haut comme trois pommes je pu reconnaître l’uniforme en modèle réduit. J’étais à la fois satisfait et contrarier d’avoir enfin trouvé l’école, mais pourquoi a-t-il fallu que ça soit cette école ? La jeune fille n’avait pas l’air d’être une étrangère, ce qui voulait dire qu’elle appartenait à une classe sociale importante pour être capable de suivre des cours dans un tel établissement. N’écoutant que mon désir de vengeance je me rapprochai de nouveau des grilles désormais ouvertes et attendit que les élèves des niveaux les plus élevés sortent. Quelques secondes plus tard, elle apparue, elle se tenait là, devant mes yeux, à à peine quelques mètres de moi, secouant ses longs cheveux et riant avec ses amies, les mêmes qui étaient avec elle ce matin. Je laissai échapper un « YAH ! » tandis que je m’avançai vers elles. La vitesse avec laquelle je me déplacer fit glisser la capuche sur mes épaules et à ce moment-là je pu lire une expression de terreur sur le visage des jeunes filles, sauf sur celui de celle responsable de mes points de suture. Elle arborait un regard haineux et un regard haineux et un sourire narquois. Elle tendit un bras devant elle, me faisant signe avec sa main de m’arrêter là où j’étais. Elle me menaça de crier si j’osais faire un pas de plus dans sa direction. Extrêmement remonté et ne tenant absolument pas compte des menaces d’une lycéenne, je fis un pas en avant. Soudain un cri me déchira les tympans. Tout le monde se retourna vers moi. Sans perdre une minute et sans réfléchir, je remis la capuche sur ma tête et couru à en prendre haleine le plus loin possible de l’établissement. C’était un cuisant échec pour moi, même si j’avais retrouvé les coupables, je n’avais rien pu faire, je n’avais pas pu avoir les explications que j’attendais et j’avais encore pu moins mettre les choses en clair. Il était donc impensable que je rentre au dortoir ou que je retourne aux répétitions.

L’esprit ailleurs je marchai pendant plusieurs heures jusqu’à quitter Séoul sans m’en rendre compte. J’arrivai dans une petite ville qui m’était complétement inconnue, j’étais perdu. Apeuré, je parcourais les rues pour trouver un endroit où trouver mon chemin et me reposer. Je fini par arriver à une petite auberge dont le bar était ouvert toute la journée. A ma grande surprise le bar était rempli, je regardai l’horloge, il était plus de 20h, j’avais complétement perdu la notion du temps. Je regardai par la fenêtre et constatai que le crépuscule était tombé, les membres allaient s’inquiéter. Je voulu les appeler mais la batterie rendu l’âme au moment où je cherchai le numéro du leader. Je m’avançai jusqu’au bar et tentai de me frayer une place entre les alcooliques qui devait être là depuis plusieurs heures déjà. Le barman s’approcha joyeusement de moi, découvrant un sourire édenté :

« - Qu’est-ce que je te sers mon mignon ? »

Bien que la manière qu’il utilisa pour me qualifier me déplu fortement je n’eus pas la force de riposter. Je réfléchi à quoi lui répondre, je n’avais pas l’habitude de boire, et encore moins d’aller dans des bars, surtout dans des bars de villes qui m’étaient inconnues. Une chose était certaine, j’avais besoin de quelque chose de fort. C’est d’ailleurs ce que je lui répondis :

« - Quelque chose de fort, ce que vous avez de plus fort. »

L’alcool me brûla la gorge tendit qu’il descendait en moi. Après plusieurs verres je n’étais plus moi-même. Tous mes soucis s’étaient envolés, je me sentais bien. Cette libération fut de courte durée ; saoul et à bout de force, je me laissé tomber dans les bras de Morphée. Ce fut le patron qui me réveilla lors de la fermeture du bar. Je pris conscience de ce qui m’arriver une fois sur le perron sous la pluie, perdu, et sans pouvoir contacter qui que ce soit. Je regardai dans mon porte-monnaie, par chance il me restait encore un peu d’argent, suffisamment pour pouvoir rentrer au dortoir en taxi. Encore fallait-il que j’arrive à en trouver un, les taxis ne courent pas les rues d’un village à deux heures du matin. Lorsque j’en trouvai finalement un, le chauffeur était endormi et son haleine puait l’alcool. Il m’était dur de lui donner ma confiance mais il était mon seul espoir.

Quelques quarante-cinq minutes plus tard, j’étais au pied de l’immeuble dans lequel nous résidions. J’avais un mal de tête affreux, sûrement une gueule de bois précoce. Je titubai jusqu’à l’entrée, tapa le code, pris l’ascenseur et arriva finalement au onzième étage. Honteux, je n’arrivais pas à me décider à aller ouvrir la porte. Je restai tellement lentement sur le palier que la lumière s’éteignit. J’eus beau faire de grands geste celle-ci ne se ralluma pas et l’esprit embrumé, je ne savais pas où l’allumer. A tâtons je finis par trouver un mur et je me laissai glisser contre lui jusqu’à ce que mes fesses finissent par trouver. Il faisait froid et mon sweet était trempé. Je me recroquevillai et essayai de trouver le sommeil. Des voix venant des appartements voisins m’empêchaient de dormir. Je réalisai lentement que je connaissais plusieurs d’entre elles. J’entendis un de mes hyungs, Yesung, dans tous ses états :

« - Je n’en peux plus d’attendre ! Et s’il lui était arrivé quelque chose !? Comment pouvez-vous tous rester aussi calme !? Ca ne lui ressemble absolument pas ! »

La porte s’ouvrit brusquement, laisser échapper une raie de lumière qui m’éblouit, je fermai les yeux. J’entendis des pas venir rapidement vers moi, une silhouette cacha la lumière, je pu finalement ouvrir les yeux, découvrant un Yesung inquiet, les larmes perlant à ses yeux. Il m’aida à me relever et à rentre dans l’appartement. Je découvris là tous les membres, Kyuhyun et les membres vivant au douzième étage y compris. Ils laissèrent échapper un soupir de soulagement lorsque je passai le pas de la porte. Après leur avoir jeté un furtif coup d’œil je baissai mon regard et me mis à pleurer, c’était plus fort que moi. Je me laissai tomber par terre et me roulai en boule. Secoué par des sanglots, j’étais incapable de me calmer. Je sentis des bras s’enroulaient autour de moi, ils essayèrent de me relever mais je résistai. Au bout de quelques minutes, les membres vivant à l’étage supérieur prirent la décision de partir, désemparés face à mon comportement.

« - On va te laisser un peu d’espace Ryeowookie, on reviendra voir comment tu te sens demain d’accord.. ? Bonne nuit… »

La porte se referma et ce fut le silence. Yesung s’assis en face de moi et pris mon visage dans ses mains essayant de comprendre ce qui me mettait dans cet état-là. Les seuls mots que je parvins à articuler furent le prénom de Kyuhyun. Je l’entendis alors quitter le canapé sur lequel il somnolait. Il s’assit aux côtés et me regarda d’un air préoccupé.

« - Il y a quelque chose que tu voudrais me dire ? »

Je laissai aller échapper tous ce que j’avais sur le cœur depuis ce jour maudit. Je lui demandai pardon pour ce que j’avais pu lui dire ce jour-là, je m’excusais aussi pour mon attitude désintéressée lorsqu’il était à l’hôpital et depuis sa sortie, je lui dis enfin à quel point je l’aimais et à quel point il comptait pour lui. Je m’excusais aussi de ne pas pouvoir le protéger du monde extérieur malgré mes efforts. Il m’étreignit et embrassa ma joue. Cela faisait tellement longtemps que je n’avais pas senti le contact de sa peau, je pleurai de plus belle. Kyuhyun s’absenta quelques instants et revint les bras chargés d’oreillers et de couettes. Il nous regarda tous à tour de rôle, Eunhyuk, Sungmin, Yesung et finalement moi.

« - J’ai décidé que cette nuit nous dormirions ici, dans le salon, tous ensembles. »

Après s’être installées et avoir longtemps parlé, les membres commencèrent à s’endormir. Je mis plus de temps à m’endormir. Je m’assis pour pouvoir contempler les membres qui dormaient. Je réalisai à ce moment-là qu’ils étaient infiniment importants pour moi, comme une famille. Ils n’étaient pas seulement des personnes avec qui je travaillais, ils étaient mes frères.


A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."


Dernière édition par LeeHeeJung~ le Dim 24 Mar - 16:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Dim 24 Mar - 12:20

J'adore *-* tu racontes trop bien ~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 1966
» Localisation : ♥ With Myungsoo oppa ♥
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy next door
» Lover : YESUNG♥ZELO♥MYUNGSOO♥LAY♥HYUNSEUNG♥
» Other :

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Dim 24 Mar - 17:17

WOW je suis toute retourné
j'ai pu ressentir les sentiments de wookie a travers tout ton chapitre et ca m'a vrament ému
c'est un tres beau chapitre ^^
continue comme ça ~~


merci Mingi ♥










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Lun 1 Avr - 14:42

MinHyo a écrit:
J'adore *-* tu racontes trop bien ~

Merci pour tes commentaires MinHyo, ça me fait très plaisir que tu me lises ! J'espère que la suite te plaira ~

♥kimmie♥ a écrit:
WOW je suis toute retourné
j'ai pu ressentir les sentiments de wookie a travers tout ton chapitre et ca m'a vrament ému
c'est un tres beau chapitre ^^
continue comme ça ~~

Merci beaucoup Kimmie :) ! Je suis contente que ce chapitre te plaise même si ce n'est pas un chapitre très joyeux... J'espère que la suite de la fic continuera à te plaire !

~~~~~

Place à un chapitre un peu bizarre je l'avoue, ne vous fiez pas au manque de rebondissements au début, ils arrivent vers la fin ! J'espère qu'il ne sera pas trop mélodramatique et qu'il vous plaira :) !

P.S.: Désolée pour les fautes, j'avoue ne pas avoir eu le courage de me relire... :oops:

~~~~~


Chapitre 19

POV Sungmin


Bien qu’à peu tard à mon goût, j’avais finalement été mis au courant, par Siwon et Ryeowook, des divers incidents créés par les anti-fans depuis le retour de Kyuhyun. Craignant une nouvelle intervention de ces mauvaises personnes, la promotion de l’album avait été suspendue, au plus grand bonheur de Kyuhyun qui pouvait ainsi récupérer à son rythme.

Plus le maknae prenait des forces, moins des lettres de menaces nous parvenaient. La forte personnalité de Kyuhyun reprenait le dessus et les antis ne pouvaient désormais plus jouer sur cette fragilité mentale qu’avait créé l’accident. Aujourd’hui comme tous les matins, j’étais un des premiers debout avec Ryeowook et Siwon pour pouvoir faire le tri dans les lettres que nous avions reçu. Il y en avait que peu aujourd’hui, nous arrivâmes donc à la fin très vite. Parmi les lettres destinées à Kyu, il n’y avait aucune lettre d’insultes ou de menaces, seulement des lettres demandant quand est-ce que la promotion de l’album reprendrait et si un nouveau MV allait être filmé pour qu’il puisse pleinement faire partie de ce deuxième album. L’ambiance ce matin-là était beaucoup plus détendue et cette absence de lettres maudites allait nous permettre de reprendre la promotion de l’album, chose que l’on attendait tous. Après avoir une fois de plus vérifié toutes les enveloppes de tous les membres, je sautai sur le téléphone pour appeler notre manager et lui annoncer la bonne nouvelle. Celui-ci n’avait pas perdu de temps, nous avions un programme bien rempli pour la journée, nous allions notamment devoir tenir une conférence de presse et alors nous retrouver face à face avec les E.L.Fs, ce que nous n’avions pas fait depuis maintenant trois semaines.

A peine quelques heures après nous étions maquillés, coiffés, habillés et nous attendions sagement notre tour dans une petite salle juste derrière la salle de conférence. Notre nom finit par être appelé et nous n’avions pas encore franchi la porte que nous pouvions déjà entendre le bruit des flashs des appareils photos. Les journalistes, curieux par nature, posèrent toutes sortes de questions détournées pour savoir la raison du pourquoi de notre absence. Même si nous le voulions nous n’aurions rien pu dire car Kyuhyun ignorait tout et nous ne tenions absolument pas à ce qu’il soit mis au courant, encore moins devant un public. Plusieurs fois notre manager nous sauva en utilisant une excuse toute faite par l’agence. La conférence se déroula sans encombres et Kyuhyun avait su rester parfaitement calme fasse aux questions que certains journalistes avaient osé poser à propos de son accident. Vint enfin l’heure de la fin et après mûre réflexion, nous avions choisi de sortir par la « grande porte » plutôt que par la porte arrière afin de pouvoir satisfaire nos fans.

La grande porte passée, nous fûmes surpris du nombre de personne qui nous attendait, il y avait des fans tellement loin qu’il nous était impossible de distinguer clairement leurs visages. Au fur et à mesure que nous avancions, chaque membre obtenait des cadeaux des fans venus le voir. A quelques mètres de nous se tenait un groupe particulièrement bruyant et excité. La tête de file leur passa devant sans qu’elles ne donnent ne serait-ce qu’un de leurs cadeaux. Ces fans avaient attisé ma curiosité et j’avais hâte de savoir qui elles attendaient. Je me retournai voulant voir si d’autres membres étaient aussi curieux que moi ; j’aperçu Kyuhyun et Ryeowook qui traînaient, discutant avec certaines de leurs fans. Je couru vers eux, attrapaient leurs bras et les entraînais avec moi à la rencontre du curieux petit groupe. A peine nous eurent-elles aperçu que les cris reprirent des plus belle, cette fois ces cris étaient destinées à une personne précise : Kyuhyun. Surpris, notre maknae, les joues empourprées s’avança timidement dans leur direction. Méfiant je voulu le suivre mais Ryeowook m’en empêchant, arborant un sourire bienveillant sur son visage.

Kyuhyun fut le dernier à monter dans le Van. Il avait les bras chargés de cadeaux et avait l’air heureux. Bien que discret à l’allée, il fut relativement bavard lors du chemin du retour. Il papotait joyeusement avec Leeteuk et Eunhyuk, ne desserrant pas son étreinte autour de ses paquets. Arrivés au dortoir, nous nous regroupâmes tous au onzième étage dans le salon et ouvrîmes tous nos paquets un à un. Nous avions l’air d’enfants le jour de Noël, c’était tout aussi excitant ! La plupart des cadeaux contenaient de la nourriture. Eunhyuk se vu offrir un lot de sushis malchanceux extrêmement épicés qui décimèrent la moitié des membres. Parmi les cadeaux il y avait aussi beaucoup d’habits et de petits objets à notre effigie. Pour ma part je reçu un pyjama rose, des chaussettes et des sous-vêtements roses, un short rose et un polo rose, de quoi me ravir mais qui confortait les membres dans leur idée que j’avais « le syndrome de la princesse ». Curieux de nature, j’allai jeter un coup d’œil dans les cadeaux de Kyu et y découvrit un curieux calendrier, un calendrier qui ressemblait au calendrier de l’avent, avec un chocolat pour chaque jour. Celui-ci n’avait été que pour Kyuhyun, son nom était écrit de toutes les couleurs dans toutes les langues et la forme du calendrier représentait son « chibi »-lui. Je trouvai l’attention vraiment mignonne et je fus pris d’une soudaine envie de goûter à un des chocolats qu’il contenait. J’ouvrai discrètement la case du jour présent et saisi le petit chocolat avec le plus de discrétion possible ; le chocolat allait toucher mes lèvres lorsque soudain quelqu’un me l’arracha rapidement des mains. Interloqué je me retournai assez rapidement pour voir Kyuhyun enfournait le chocolat dans sa bouche avec un sourire satisfait. Je fis une moue boudeuse pour tenter d’attirer sa pitié et espérai secrètement qu’il me donne un autre chocolat. Il me regarda attentivement d’un air perdu et fini par me lancer un petit paquet de chocolat :

« - Tiens ! Un paquet de chocolats blancs comme ta magnifique peau ! »

Il m’adressa un clin d’œil et rit. Il s’assit à mes côtés et commença à ouvrir une à une les cases de son calendrier et à déguster les chocolats qu’elles contenaient. En à peine deux minutes il avait déjà mangé plus que cinq chocolats et il n’avait pas l’air de vouloir s’arrêter là. Je lui arraché le calendrier :

« - Premièrement comme son nom l’indique, un calendrier est censé être ouvert chaque jour, tu ne dois pas ouvrir toutes les cases le même jour ! Deuxièmement, si tu les manges tous tu vas finir par être malade… Alors à partir de maintenant c’est moi qui le gère ! Na ! »

Je me levai d’un bond et couru cacher le calendrier en haut du frigo, endroit qui malgré sa grande taille, il lui était impossible de voir. Mécontent celui-ci m’attendait à l’entrée de la cuisine et me coursa pendant dix bonnes minutes avant de s’avouer vaincu et de s’écrouler de fatigue dans le canapé.

Ce soir-là pour fêter la reprise de nos activités, nous sortîmes tous manger au restaurant et durent résister à l’envie d’aller danser en boîte de nuit. Nous nous baladâmes durant de longues heures dans Séoul sans être dérangés. Nos fans, majoritairement des lycéennes devaient probablement dormir à cette heure-ci. Cette soirée fut fort sympathique, oublié l’accident de quatre de nos membres, tout était enfin revenu à la normale dans notre groupe et nous allions pouvoir reprendre la conquête du monde et devenir les rois de la vague Hallyu ! Rien ne semblait pouvoir nous en empêcher, enfin c’est ce que je croyais naïvement…
Nous rentrâmes aux alentours de trois heures du matin au dortoir, Kyuhyun et moi marchions bras dessus, bras dessous tout en riant à la vue du Yewook qui marchait en titubant devant nous. On pouvait dire que ces deux-là s’étaient bien lâchés ce soir. Ryeowook était tellement alcoolisé qu’il lui était impossible de se déplacer seul. Yesung bien que moins alcoolisé et responsable de son cadet n’avait pas les idées très claires et était incapable de marcher droit, le poids mort qu’exerçait Ryeowook sur ses épaules pouvant en être aussi la cause. De retour au dortoir, Eunhyuk nous attendait sagement sur le canapé en regardant la télé. Il était rentré quand l’alcool avait commencé à couler à flot. Il ne buvait et ne fumait jamais, c’était ses principes. Il avait le plus grand mal à supportait les personnes saoules ; il ignora donc royalement le Yewook qui avait fini par rejoindre bruyamment sa chambre. Après lui avoir souhaité une bonne nuit, Kyuhyun et moi regagnâmes notre chambre et nous effondrâmes sur nos lits qui maintenant collés n’en formaient plus qu’un seul. Epuisés nous nous endormîmes sans même avoir eu le temps de nous doucher et de nous mettre en pyjama.

Je dormai d’un sommeil sans rêves lorsque je fus soudainement réveillé. J’émergeai doucement tout en écoutant les bruits qui m’entouraient, rien. Le silence régnait dans le dortoir, je me demandais ce qui avait bien pu me réveiller. J’essayai de me rendormir, cherchant du bout de mes doigts la présence de Kyuhyun, je ne sentis que les plis des draps. Je me redressai rapidement et allumé la lumière. Le lit était vide et la porte de la chambre entrouverte. Des bruits finirent par me parvenir venant de l’autre bout du couloir, puis des voix. Je décidai de me lever pour vérifier que tout allait bien. Une fois dans le couloir je remarquai que toutes les chambres, celle d’Eunhyuk ainsi que celle de Yesung et Ryeowook, étaient allumées et vides. J’étais confus, il semblait que j’étais le seul encore dans l’ignorance de ce qui se déroulait dans le dortoir du onzième étage. Je fini par apercevoir des silhouettes passer devant l’entrebâillement de la porte de la salle de bain. Je souris pensant que les deux personnes ayant un peu trop forcées sur l’alcool se retrouvaient malade pour la première fois depuis leur début. Ennuyé par le bruit et ayant le sommeil léger, Eunhyuk et Kyuhyun avait dû se lever pour aller les aider. J’étais loin de me douter que ce que j’allais découvrir dans cette pièce relevait d’un tout autre spectacle.

Lorsque je poussai la porte pour pouvoir entrer dans la salle d’eau, la première chose que j’aperçu fus Kyuhyun adossé à la baignoire, la peau terriblement pâle. Ryeowook était assis à ses côtés, un bras autour de ses épaules et tenant une bassine en-dessous de sa bouche. Eunhyuk s’affairait à préparer une bassine d’eau fraîche ; il y plongea une petite serviette avant d’aller essuyer le visage de Kyuhyun avec. Quant à Yesung, armé de javel et de gants en caoutchouc, il nettoyait avec minutie le contour des toilettes où Kyu avait dû vomir quelques minutes auparavant. Interloqué, je restai pendant de longues minutes dans l’encadrement de la porte avant de pouvoir articuler :

« - Mais… Enfin… Que se passe-t-il ? »

Remarquant enfin ma présence, Ryeowook leva les yeux vers moi. Il prit les mains de Kyuhyun et le força à tenir tout seul la bassine, il la saisit faiblement aidé par Eunhyuk. Ryeowook jeta un dernier coup d’œil à Eunhyuk avant de m’entrainer en dehors de la pièce. Devant mon air troublé il prit enfin la parole.

« - Kyuhyun est malade Sungmin. »

A ces mots je ne savais pas quoi penser. Il était malade certes mais cela était-il grave que ce que Ryeowook laissait montrer. Comme je ne dis mot, il continua.

« - Yesung a le sommeil très léger comme tu le sais, il a été réveillé par le bruit qu’a fait votre porte lorsque Kyuhyun l’a ouverte. Il est resté quelques minutes aux aguets pour essayer de savoir ce qu’il se passait et il a entendu Kyuhyun vomir, et…"

Le coupant :

« - C’est étrange, Kyuhyun tient bien l’alcool d’habitude et je ne me souviens pas qu’il est bu suffisamment pour en être malade… »

Ryeowook me regarda, inquiet et poursuivit :

« - Comme je disais, se disant qu’il avait peut-être besoin d’aide il s’est levé et le temps qu’il arrive à la salle de bain, il avait entendu un bruit sourd. Lorsqu’il est arrivé dans la salle de bain, Kyuhyun était évanoui à côté de toilettes et il était couvert de vomi… Mais ce n’était pas du simple vomi. »

N’étant pas sûr de comprendre je le pressai de continuer.

« - Il y avait du sang dans son vomi Sungmin, beaucoup de sang… Quand Yesung a vu ça il est venu me réveiller et le bruit qu’on a fait à réveiller Eunhyuk. On s’est occupé de Kyuhyun comme on a pu, il a fini par reprendre connaissance et on lui a changé ses habits. On n’a pas encore mis les autres au courant mais ça ne saurait tarder.
- Ne les préviens pas.
- Quoi !? Mais Sungmin, ça a l’air plutôt grave…
- Si nous les prévenons ils vont vouloir appeler les secours, tout le monde sera au courant et même s’ils ne le font pas, ce serait suspect que les treize membres sorte en pleine nuit. On va l’emmener à l’hôpital nous-même.
- Tu comptes appeler un taxi à cette heure-ci ?
- Non, bien sûr que nous, j’ai mon permis de conduire, c’est moi qui va nous emmener là-bas. Je vais déplacer la voiture le plus près possible de l’ouverture de l’ascenseur dans le parking. Préviens les autres et préparez Kyuhyun.
- Bien, je te fais confiance. »

Quelques minutes plus tard, je les aidai à mettre un Kyuhyun à bout de force dans la voiture. Les vomissements s’étaient enfin arrêtés mais notre cadet crachait encore des filets de sang foncés. Arrivés à l’hôpital, je pris Kyuhyun dans mes bras et courais jusqu’aux urgences, Yesung, Ryeowook et Eunhyuk sur mes talons. Effrayés nous cherchâmes un docteur pour nous aider, et c’est une infirmière alarmée par l’état de notre cadet qui nous dirigea vers un box de libre et il fut pris en charge par une équipe de docteur. Comme le soir de l’accident, nous fûmes condamnés à attendre des nouvelles dans la triste et froide salle d’attente. Cependant cette fois-là nous n’eûmes pas longtemps à attendre avant que les docteurs viennent nous trouver. Nous suivîmes le chef de l’équipe qui l’avait pris en charge un peu plus tôt jusque devant la chambre de Kyuhyun où celui-ci reposait endormi, un masque à oxygène sur le visage et une perfusion de sang accrochée à son bras. Le docteur commença tout d’abord par nous expliquer que la survie de Kyuhyun allait dépendre de l’évolution de son état pendant les prochains jours et que toute l’équipe médicale allait le surveiller le plus attentivement possible. Etrangement il semblait éviter le moment où il allait nous révéler ce qui était la cause de l’état de notre maknae. Il prit finalement une longue inspiration :

« - Quant à la raison du pourquoi de son état, je vous conseille tout d’abord d’appeler la police car je doute fort que vous soyez à l’origine de tout ça… »

Je restai un moment sous le choc des révélations que venait de nous faire le docteur. Je laissai les trois membres entrer dans la chambre tandis que je restai dans le couloir et sortais mon téléphone et composer le numéro d leader. Il devait probablement toujours être en train de dormir mais j’espèrerai qu’il réponde. Une voix endormit me parvint à l’autre bout du fil :

« - Allo ? Sungmin-ah ?
- Leeteuk-sshi, nous sommes à l’hôpital… »

La voix autrefois endormie se fit plus distincte.

« - A l’hôpital !? Pour qui !? Pourquoi !?
- Kyuhyun… »

Je ravalai mes larmes.

« - Kyuhyun s’est fait empoisonné. »


A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 1966
» Localisation : ♥ With Myungsoo oppa ♥
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy next door
» Lover : YESUNG♥ZELO♥MYUNGSOO♥LAY♥HYUNSEUNG♥
» Other :

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Lun 1 Avr - 18:55

Bou....TT il est trop triste ton chapitre!!!!!
quand j'ai vu le calendrier de l'avant je me suis dis que c'etait pas net mais je pensais pas que ca allais arriver !!!! pauvre kyu serieux >< ouin TT je vais avoir peur des calendrier de l'avant maintenant !! si je retrouve les personnes qui ons fait ca a ptit kyu je les tue *-*


merci Mingi ♥










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Mar 2 Avr - 18:47

J'me disais bien qu'ils étaient louches les chocolats ! Sauf que je pensais qu'ils auraient un effet immédiat, alors finalement j'avais cru qu'ils étaient bons... Aww, je veux la suite ! *-*



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Ven 5 Avr - 21:06

♥kimmie♥ a écrit:
Bou....TT il est trop triste ton chapitre!!!!!
quand j'ai vu le calendrier de l'avant je me suis dis que c'etait pas net mais je pensais pas que ca allais arriver !!!! pauvre kyu serieux >< ouin TT je vais avoir peur des calendrier de l'avant maintenant !! si je retrouve les personnes qui ons fait ca a ptit kyu je les tue *-*

Oh je suis désolée, j'ai bien peur que ce nouveau chapitre n'aille pas en s'améliorant... :/
Hihi, je voulais que les lecteurs se doutent qu'il y avait quelque chose de louche !
Oh oui, moi aussi je les tue !

MinHyo a écrit:
J'me disais bien qu'ils étaient louches les chocolats ! Sauf que je pensais qu'ils auraient un effet immédiat, alors finalement j'avais cru qu'ils étaient bons... Aww, je veux la suite ! *-*

Voilà la suite ~ !

( Un grand merci à mes cours de SVT sur les différents types de poisons ! )


Chapitre 20

POV Leeteuk

« - Kyunhyun s’est fait empoisonné. »

J’entendis Sungmin reniflé et puis plus rien, il avait raccroché. Je fermai mon petit téléphone à clapet et le reposais sur ma table de nuit. Je m’enfonçai de nouveau dans mon lit, je ne pouvais pas aller réveiller les membres à cette heure-ci, je leur annoncerai la nouvelle demain ; oui, c’était la meilleure chose à faire. Je remontais les couvertures jusqu’à mon visage et tentai de me rendormir.
Je n’arrivais pas à vider mes pensées et allumais sans cesse le réveil pour connaître l’heure. Au bout d’une bonne heure, n’y tenant plus, je me levai, enfilai un t-shirt, un pantalon et un sweat, et sorti de la chambre le plus discrètement possible. Je me faufilai jusqu’à l’entrée sans réveiller personne. Je me sentais coupable de laisser les autres membres dans l’ignorance, ils m’en voudraient sûrement. Je ne pouvais quand même pas leur laisser une note, pas pour quelque chose d’aussi important. Pour ne pas les inquiéter inutilement je laisse quand même un petit mot disant « Appelez-moi dès que vous verrez ce mot, Teukie. » Un poids en moins sur la conscience je pouvais enfin partir pour l’hôpital, Sungmin avait été très évasif et ses pleurs ne me rassuraient en rien.

Ces dernières semaines avaient été riches en émotion, trop riches. Je commençai à en avoir assez. Etait-ce si égoïste de vouloir que les choses reviennent à la normale ? Je supposai que ça l’était. J’étais loin d’être le membre le plus à plaindre, Kyuhyun l’était et pourtant il avait su se montrer fort tant en privé qu’en public depuis son retour. Jamais il ne s’était plaint, jamais il avait raté un entraînement car il était fatigué, il encaissé tout sans rien dire. Je réalisai que j’ignorai ce qu’il pouvait éprouver en réalité. Je ne lui avais pas consacré beaucoup de temps depuis son retour, tout ce que j’avais fait c’était le sermonner lorsqu’il était un frein au bon déroulement des répétitions. J’avais l’impression que cet accident nous avez éloigné au lieu de nous rapprocher, mais c’était entièrement de ma faute. Malgré les apparences et mes blessures sans grande gravité comparées aux siennes, j’avais eu extrêmement du mal à accepter cet accident et à m’en remettre. A chaque fois que je le voyais, aussi pâle et n’ayant pas encore repris complètement, il me rappelait cette nuit-là. Plus j’y pensai plus je trouvai ça ridicule. Ces derniers jours, le voyant faire tout ce qu’il pouvait pour sauver les apparences j’avais de plus en plus de mal à le regarder en face, je suppose que j’étais honteux. Le klaxon de la voiture derrière la mienne me tira de mes sombres pensées, le feu était passé au vert.

Bientôt j’arriverai à l’hôpital. J’ignorai si on me laisserait rentrer, quatre heures du matin n’était pas une heure pour les visites mais il fallait que je le vois, que je prenne de ses nouvelles, que je me rassure. J’espérai aussi pouvoir avoir une discussion avec lui, en tant que Hyung. Bien que j’eu toujours été dur avec lui il avait un jour dit lors d’une émission de radio que j’étais le hyung le plus important pour lui, cela m’avait profondément touché. Mon téléphone vibra, ce devait être la réponse de Sungmin ; je lui avais envoyé un message avant de quitter le dortoir, assez tard pour qu’il ne puisse pas me dire de ne pas venir, chose que je n’aurai cependant pas faite.

J’aperçu enfin l’entrée du parking de l’hôpital, je tournai pendant quelques minutes dans les allées remplies jusqu’à trouver la voiture de Sungmin. Je fus surpris par cette découverte, ils avaient tout fait dans le secret, ils sont mêmes allées jusqu’à l’emmener ici eux-mêmes, ils lui étaient vraiment dévoués et j’admirai cela. Les portes automatiques s’ouvrirent à ma venue, me laissant entrer dans les urgences. Les urgences ne connaissaient pas la nuit et le jour, le personnel qui y travaillait devait souvent perdre la notion du temps ; celles-ci tout comme la dernière fois où j’y avais été étaient remplies de monde, il y en avait tellement qu’il me fut difficile de me frayer un chemin jusqu’au bureau d’accueil et qui était à mon grand désespoir… vide. J’ignorai où Kyuhyun pouvait bien se trouver et Sungmin ne répondait pas à son téléphone. Le personnel hospitalier ne me prêtait aucune attention, me voir déambulait dans les urgences et dans les couloirs ne devrait leur poser aucun problème, je saurai me montrer discret. Je mis près d’une demi-heure pour faire le tour des urgences et c’est avec soulagement que je ne trouvai aucune connaissance. Je voulais à présent monter à l’étage des chambres et tenter de trouver celle de mon cadet mais la tâche allait s’avérer plus difficile. L’ascenseur s’ouvrit juste en face du bureau des infirmières. Prétendant ne pas avoir vu que des personnes s’y trouvaient, je m’avançai le plus naturellement possible vers le long couloir. J’étais à 2 doigts de l’atteindre lorsqu’une voix féminine m’interpela. La question qui se posait alors à moi était : devais-je courir coûte que coûte ou devais-je respecter la procédure habituelle ? Fatigué, mon esprit joueur s’était envolé et ne voulant pas créer d’esclandres, je me rendais, penaud, au bureau. Il ne fut pas simple de convaincre l’infirmière de me laisser voir le maknae, très à cheval sur le règlement de l’hôpital il était pour elle hors de question de me laisser faire ne serait-ce qu’un pas de plus en direction du couloir des chambres. J’utilisais mon charme légendaire pour attirer sa pitié et lui déclara que je resterai debout devant son bureau jusqu’à ce qu’elle me laisser aller le voir. Elle finit par céder tant bien que mal et me demanda enfin de la suivre. J’avais oublié à quel point les étages d’un hôpital était grand, en particulier l’hôpital de Séoul. Je ne comptais plus le nombre de fois on nous avons tourné et ainsi découvert de nouveaux couloirs qui semblaient tous plus grands les uns que les autres. Puis soudain j’aperçu quatre silhouettes masculines qui discutaient devant une chambre. Plus l’on se rapproche plus je pu voir plus en détails ces silhouettes : comme je le pensai, je reconnu Sungmin, Eunhyuk, Ryeowook et Yesung.

L’infirmière m’abandonna à eux et sans leur adresser un mot, je regardai par la vitre mon cadet inanimé dans son lit couvert de draps couleur vert d’eau. Il était d’une pâleur mortelle et semblait extrêmement faible. Je me retournai vers Sungmin :

« - Il a… » Je m’éclaircis la gorge. « Il a été empoisonné tu as dit ? Par qui, par quoi ? Il va s’en sortir ? »

Les membres se regardèrent entre eux, se demandant lequel allait bien pouvoir prendre la parole. Ce fut finalement Sungmin qui apporta des réponses à mes questions :

« - Le médecin a dit que Kyuhyun avait été empoisonné à l’arsenic. Plus tôt dans la journée il a reçu plusieurs cadeaux dont un étrange calendrier avec des chocolats, je l’amènerai plus tard dans la journée pour qu’il soit analysé mais il semblerait que les chocolats continuent de l’arsenic. Il nous a aussi expliqué que pour éviter d’être suspecter, les personnes qui utilisent le poison pour tuer font ingérer de petites doses chaque jour qui ne produisent aucun symptôme mais qui à force provoque la mort… En en mangeant plusieurs d’un seul coup Kyuhyun s’est sauvé la vie, du moins s’il s’en sort. »

Le ton de la voix de Sungmin était froid, plein de haine. Après la tristesse la colère. Une des phrases attira tout particulièrement mon attention :

« - S’il s’en sort ? Ils ne lui ont pas fait un lavage d’estomac ? Il n’y a pas d’antidote à ce poison ?
- Si mais c’est trop tard… Le poison a déjà atteint plusieurs de ses organes vitaux dont ses poumons qui sont encore très faibles. Ses chances de survie sont compromises car personne ne sait si son organisme sera assez fort pour combattre le poison. »

Sungmin se retourna et posa une main de la vitre de la chambre de Kyuhyun, il murmura faiblement :

« - Pourquoi lui ? »

Soudain Yesung pris la parole :

« - Il est clair que lorsqu’il va se réveiller il va vouloir savoir ce qu’il s’est passé et même si nous gardons le silence, les médecins eux ne le garderons pas. Je pense qu’il est mieux que nous lui en parlions nous-même. Pour le ménager nous lui dirons simplement que nous avons reçu quelques lettres il y a un certain temps et la cause de son mal, nous omettrons l’incident qui s’est passer avec Ryeowook, il ne faut surtout pas qu’il culpabilise. »

D’abord réticents, nous finîmes par tous accepter cette proposition qui nous semblait être la meilleure.
J’avais envie de le voir et, suivit des membres, j’entrai dans la chambre et m’avançai près du lit de mon junior. La vie l’avait mis à rude épreuve et il luttait de toutes ses forces pour pouvoir continuer de vivre son rêve, il était impossible à arrêter, du moins c’est ce que j’espérai. Il était juste impossible d’imaginer que Kyuhyun nous quitte, que ce soit en quittant le monde des vivants ou en quittant le groupe suite aux méfaits des anti-fans. J’anticipais énormément sa réaction car il n’avait encore jamais était confronté à eux. Sans que je m’en rende compte plusieurs heures s’étaient déjà écoulées et les membres, inquiets, m’avaient appelé. Je tentai de leur expliquer la situation en minimisant les faits et en leur déconseillant de venir car Kyuhyun avait besoin de repos, j’avais surtout peur de ce qu’ils pourraient imaginer en le voyant dans cet état-là.

Je raccrochai et re-rentrai dans la chambre lorsque Kyuhyun ouvrait les yeux. Des yeux qu’il avait le plus grand mal à garder ouvert. Sa respiration était rauque et difficile, il avait des difficultés à parler. Il tendit sa main devant lui, essayant de trouver un peu de réconfort auprès des personnes qui l’entouraient. Sungmin la lui saisit et s’assit délicatement à ses côtés. Je pu apercevoir les lèvres de Kyuhyun bouger mais aucun son n’en sortait, Sungmin se pencha vers lui pour tenter de saisir ce qu’il voulait nous dire :

« - Il demande ce qu’il lui arrive… »

Un silence gêné s’installa et mécontent de ne pas obtenir de réponse, Kyuhyun commença à s’agiter, provoquant une réaction des machines. Je m’approchai du lit et lui expliquai calmement la situation comme nous l’avions convenu plus tôt. Sa réaction ne fut pas celle que j’attendais, je m’attendais à une crise de panique, des larmes, des cris, mais rien. Il ferma les yeux pendant de longues minutes, aucun de nous ne pouvait deviner à quoi il pensait. Soudain une grimace de douleur apparue sur son visage. Il tenta de la dissimuler le plus rapidement possible mais elle n’échappa à aucun de nous. Inquiets mais n’osant pas poser de questions nous gardâmes un œil sur lui. Il semblait exténué et essayait de se rendormir en tentant d’oublier la terrible nouvelle que nous venions de lui annoncer. Quelques instants plus tard il dormait, il semblait paisible. Les quatre membres qui l’avaient amené plus tôt dans la nuit étaient eux aussi épuisés et somnolait dans leur fauteuil aux quatre coins de la chambre. Je finis moi aussi par me rendormir.

Je ne sais pas combien de temps je dormis mais je fus réveiller en même temps que les autres par des grognements de douleur venant du malade. Il était plié de douleur, ses bras tenant son abdomen, les yeux clos. Choqués, nous ne savions que faire. Sungmin finit par s’avancer vers lui et tenta de la calmer en lui frottant doucement le dos. Soudainement il poussa un cri de douleur et les machines auxquelles il était relié s’emballèrent. Effrayé, Ryeowook sortit dans le couloir et héla des médecins. Maintenant accroché à Sungmin et des larmes coulant sur ses joues, Kyuhyun ouvrit les yeux et me regarda intensément avant de me hurler :

« - Sortez ! Je ne veux pas que vous me voyiez dans cet état-là ! »

Il étouffa un nouveau cri de douleur en serrant si fort les dents que sa lèvre se mit à saigner. Il reprit de plus belle :

« - SORTEZ ! »

A cause de la peur, des larmes incontrôlables jaillirent de mes yeux. J’entrainai Yesung et Eunhyuk avec moi et rejoignais Ryeowook dans le couloir. Une équipe médicale arriva en courant et nous fûmes contraints de quitter le service, laissant Sungmin seul avec Kyuhyun. Il allait lui falloir du courage pour supporter les souffrances de Kyuhyun et garder la tête haute devant lui. Reprenant peu à peu conscience de ce qui m’entourait, je vis Yesung qui tentait de calmer Ryeowook. Celui-ci était aisément impressionné et voir un ami proche dans un état pareil l’avait fortement ébranlé. En fin de matinée, incapables d’obtenir de nouvelles informations sur l’état de Kyuhyun nous quittâmes l’hôpital pour retourner au dortoir. Je ne voulais pas avoir de nouveau cette conversation avec les membres, la même conversation que nous avions eu lorsque les médecins nous avaient que Kyuhyun ne survivrait probablement pas à son pneumothorax et à ses nombreuses blessures. Je m’apprêtai à taper le code de la porte d’entrée lorsque mon portable sonna. Je le sorti hâtivement de ma poche et découvrit le nom qu’il affichait : « Sungmin ».

A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 1966
» Localisation : ♥ With Myungsoo oppa ♥
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy next door
» Lover : YESUNG♥ZELO♥MYUNGSOO♥LAY♥HYUNSEUNG♥
» Other :

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Sam 6 Avr - 11:13

OMG
ce chapitre est juste......wow... C'est pas les emotions qui manquent ... t'a reussi a me faire pleurer XD
je sais pas pourquoi mais j'ai peur pour le coup de fil de sungmin... j'espere que ce sera une bonne nouvelle !


merci Mingi ♥










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Sam 6 Avr - 13:17

Oh mon dieuuuuu, trop de suspens et d'émotions ;w; suiiite ! >__<...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Dim 7 Avr - 18:42

♥kimmie♥ a écrit:
OMG
ce chapitre est juste......wow... C'est pas les emotions qui manquent ... t'a reussi a me faire pleurer XD
je sais pas pourquoi mais j'ai peur pour le coup de fil de sungmin... j'espere que ce sera une bonne nouvelle !

Oh je voulais créer des émotions chez mes lecteur mais pas à ce point-là ! Je suis désolée...
Ce nouveau chapitre est beaucoup plus gai ! :)

MinHyo a écrit:
Oh mon dieuuuuu, trop de suspens et d'émotions ;w; suiiite ! >__<...

Voilà la suite, j'espère qu'elle te plaira !

~~~~~

Il se passe pas mal de choses dans ce chapitre, j'ai même l'impression d'être allée un peu trop vite mais je ne voulais pas que vous vous ennuyez alors j'espère que vous ne serez pas déçues... Sur ce, ENJOY :) ! Et encore merci à mes fidèles lectrices !

~~~~~

Chapitre 21

POV Sungmin


En quelques minutes les médecins avaient pu mettre fin aux souffrances de Kyuhyun. Seules des gouttes de sueur qui perlaient sur son front témoignaient des récents événements. Pour l’aider à respirer l’équipe médicale avait dû l’intuber ce qui loin de plaire à mon cadet, malgré ses réticences il avait fini par céder, conscient que son état de santé se dégradait. J’étais resté à ses côtés jusqu’à ce qu’il s’assoupisse, chose qui lui avait aisé de faire grâce à la grande quantité de médicaments qui lui étaient transfusés. Endormi il avait fini par lâcher ma main et je pu aller m’absenter quelques secondes pour appeler notre leader. Les nouvelles n’étaient pas bonnes malheureusement, les poumons de Kyuhyun lâchaient peu à peu.

Les jours qui avaient suivi l’arrivée de Kyuhyun avait été durs. Je n’avais pas quitté son chevet une seule fois. Siwon, seul membre ayant trouvé le courage de venir à l’hôpital, m’apportait chaque jour ce dont j’avais besoin et restait une bonne heure pour tenir compagnie au maknae. Le moral de Kyuhyun était au plus bas et le fait que les membres du groupe ne lui rendaient pas ne faisait qu’empirer les choses. Je faisais tout pour me le stimuler mais malgré mes efforts il se renfermait sur lui, si bien qu’il finit par ne plus m’adresser la parole. Je ne savais plus quoi faire. Son mal-être intérieur commençait à avoir des répercussions sur son état physique et les médecins avaient peur que celui-ci se laisse dépérir. Je voulais qu’il se reprenne et pour cela j’étais prêt à tout. Un jour, à bout, j’étais même allé jusqu’à lui hurler dessus et à quitter sa chambre comme une furie. J’avais passé quelques heures dans le parc de l’hôpital tentant de reprendre mes esprits. Ce fut un Kyuhyun en larmes que je trouvai à mon retour. Cet excès de colère malheureux avait eu l’effet attendu sur Kyuhyun et celui-ci se reprenait lentement, acceptant de manger et d’intéragir avec Siwon et moi. Mais il avait besoin d’autre chose. Il fallait que les membres viennent le voir mais je ne pouvais pas les forcer. Leeteuk m’avait parlé de ce qu’il ressentait et voulait en parler lui-même à Kyuhyun, quand il trouverait la force nécessaire. Je m’apprêtai à appeler le dortoir pour prendre des nouvelles lorsque mon portable vibra, c’était Leeteuk.

« - Sungmin-ah ! Comment vas-tu ?
- Je vais bien Hyung, merci. J’allais justement vous appeler pour prendre de vos nouvelles et savoir comment la presse avait réagi lorsque vous avez annoncé que Kyuhyun était à l’hôpital une nouvelle fois.
- Oh et bien on est resté très évasif sur la raison de sa présence là-bas et ils n’ont pas trop insisté. Sinon ici tout va bien, cela fait quelques jours que nous n’avons pas d’émissions radio ou télé donc nous nous reposons au dortoir.
- Oh je vois…
- D’ailleurs je me disais que… puisque nous n’avons rien à faire… enfin puisque nous sommes libres… Il serait peut-être temps que quelques-uns d’entre nous viennent rendre visite à Kyuhyun… Demain peut-être ? Tu crois qu’ils accepteraient de nous voir ? D’après Siwon j’ai cru comprendre que ça n’allait pas fort… »

Je souris. Même si le leader ne lui rendait pas visite, il se tenait informer de son état, j’étais sûr que ça lui ferait plaisir quand je le lui dirai. Je laissais échapper un petit rire.

« - Il va mieux ne t’en fais pas. Tu connais son caractère revêche ! Il a simplement besoin qu’on s’occupe de lui. Il se remet tout doucement, d’ici une ou deux semaines il pourra sortir, le pire est passé. Je ne pouvais pas vous l’annoncer plus tôt, le docteur ne m’a donné des nouvelles que tard dans la matinée.
- Oh ça me fait plaisir d’apprendre ça ! Vous pouvez compter sur notre venue à Yesung, Eunhyuk, Ryeowook et moi, on a vraiment besoin de se réconcilier avec les hôpitaux ! »

Je raccrochai, heureux pour Kyuhyun. Je ne voulais cependant pas vendre la mèche, je voulais que ça soit une surprise mais mon sourire ne le laissa pas indifférent. Lorsque je rentrai dans la chambre, il attrapa son bloc avec lequel il s’exprimé depuis plusieurs jours, faute de pouvoir parler à cause du tube dans sa gorge. Il me le tendit, le regard interrogateur : « Yah ! Pourquoi tu souris comme ça ? » Je le relançais sur le lit.

« - Ce n’est pas parce que tu ne peux pas parler que tu dois écrire informellement ! J’ai eu Leeteuk au téléphone tout à l’heure, il est venu prendre de tes nouvelles. »

A ces mots il se renfrogna et se glissa sous ses couvertures. Je me glissai dans le lit à ses côtés comme je le faisais tous les soirs depuis qu’il était hospitalisé. Je me collai à lui et le pris dans mes bras. N’ayant pas accès à ses lèvres je l’embrassai sur le front. J’avais pris l’habitude de lui chanter une chanson chaque soir pour l’aider à s’endormir. C’est sur les paroles de cette même chanson qu’il ferma ses yeux ce soir-là aussi.

La nuit fit très mouvementé mais pour le meilleur. Je fus réveillé par des coups assenés par la personne qui partageait mon lit. Kyuhyun se débattait furieusement, essayant d’arracher le tube qu’il avait dans la gorge ; le traitement avait enfin porté ses fruits, il pouvait enfin respirer par lui-même. Les médecins passèrent à la nuit à lui faire passer toute une batterie de test pour se faire une nouvelle idée de son état. Selon leurs dires, la guérison de Kyuhyun relevait du miracle. Son organisme avait fini par chasser toute trace du poison de son corps et ses organes assuraient de nouveau pleinement leur rôle. Je ne pouvais pas espérer de meilleures nouvelles, le calvaire touchait enfin à sa fin. Je regardai sagement la télé dans la chambre, attendant que les docteurs ramènent Kyuhyun lorsque les examens seraient terminés. Je pensais aux membres qui devaient nous rendre visite demain matin, ils seraient agréablement surpris, il se pouvait même que nous repartions tous les six ensemble avec l’espoir de ne plus remettre les pieds à l’hôpital, jamais. Je zappais d’un air lasse les chaînes de la télévision, il n’y avait rien d’intéressant à une heure aussi tardive. Ne pouvant trouver le sommeil, j’attrapais la console de jeux vidéo de Kyuhyun que Siwon lui avait amené lors d’une de ses visites quotidiennes. J’allumai à peine la console lorsque je sursautai, surpris par le bruit de la porte. Kyuhyun se trouvait dans l’encadrement de la porte. Je me levai pour l’accueillir tandis qu’il s’avançait vers moi. Je me trouvai à quelques mètres de lui lorsqu’il perdit l’équilibre, je le rattrapai suffisamment vite pour lui éviter de tomber. Il se releva en s’appuyant sur mes épaules et alla s’asseoir sur son lit. Il m’adressa un sourire :

« - J’ai dit au docteur que je me sentais suffisamment bien pour regagner ma chambre tout seul, mais je suppose que je suis toujours un peu faible ! »

Je le regardai longuement et fini par lui sourire en retour.

« - Ménage-toi un peu ! Tu n’as rien à prouver, surtout pas à moi.
- Mais je voulais que tu sois fier de moi… Tu n’as pas été empaté de me voir comme ça !? »

Il fit une mine déçue. Trop heureux de retrouver l’ancien Kyuhyun, je l’attrapai dans mes bras et déposai de nombreux baisers dans son cou. Je pris enfin son visage entre mes mains et déposa un baiser furtif sur ses lèvres.

« - Bien sûr que je suis fier de toi ! Et tu ne peux même pas imaginer à quel point ces lèvres m’avaient manqué ! »

Il s’accrocha à mon t-shirt et m’embrassa langoureusement. Il voulut m’enlever mon t-shirt mais je l’en empêchai. Il me regarda, surpris.

« - Mais pourquoi ? Je vais mieux maintenant, je vais pouvoir te donner ce que tu attends pour te remercier de ce que tu as fait pour moi ces dernières semaines.
- Pas dans un hôpital voyons, qu’est-ce que tu peux te montrer impatient ! D’ailleurs à ce propos, il semblerait que j’ai eu un comportement qui semblait laisser penser que nous étions plus que de simples amis lors de l’enregistrement de Star King, Donghae m’en a touché un mot lors de ta précédente visite à l’hôpital. Qu’est-ce que tu comptes faire à propos de ça ? Que sommes-nous réellement ? »

Il m’embrassa de nouveau.

« - C’est pourtant clair non ?
- J’ai besoin que tu me le dises pour y croire. »

Il se recula, surpris.

« - Pour y croire ? Tu as des doutes sur la nature des sentiments que j’ai pour toi ? Même après ce qui a failli se passer au dortoir il y a peu ? Qu’est-ce qu’il te faut de plus ?
- Ne t’énerve pas Kyuhyun, ce n’est pas ce que je voulais dire. Mais comprends moi, on en a jamais vraiment parlé. J’ai toujours pensé que tu aimais les filles et jusqu’à ce fameux soir c’est ce que j’ai cru. J’ai pris d’énormes risques ce jour-là, toute forme de relation entre nous aurait pu disparaître si tes sentiments n’avaient pas été réciproques. Ce que je veux dire c’est que je t’aime Cho Kyuhyun. Pas comme un ami mais comme un homme aime une femme. Je pourrais passer ma vie à tes côtés à t’aimer. »

A ce moment précis je ne pouvais pas dire si son expression était bonne ou mauvaise. Je plongeai mon regard dans le sien. Il se rapprocha de plus en plus du mien. Je pu alors sentir son souffle sur mon visage. Il se rapprocha encore plus près, ses cheveux chatouillant ma peau. Il m’embrassa le front avant de glisser dans un murmure :

« - Je t’aime aussi Lee Sungmin, pour toujours et à jamais. Je ne laisserai jamais rien nous séparer et je ne te laisserai jamais partir. Je veux passer ma vie dans tes bras si tu acceptes. »

Je sentis mes yeux se mouiller. Ces mots étaient de loin plus beaux que ceux que j’avais pu imaginer dans mes rêves les plus fous. Je plongeai ma tête dans son cou et l’étreignit aussi fort que je l’aimais. Suffoquant, il se dégagea de mon étreinte et se mit à rire.

« - Tu m’étouffes Hyung ! Je suis fatigué, dormons maintenant, je veux sortir le plus vite possible, il y a des choses importantes que j’aimerai faire… »

Il me lança un regard malicieux avant de glisser une main sous mon t-shirt et de me caresser tendrement le torse.

Le lendemain matin nous fûmes tous deux réveillés par le bruit d’une personne qui toquait à la porte. Incapable de me lever je sentis Kyuhyun bouger puis se lever. J’ignorai quelle heure il pouvait être. Je réalisai qu’il était déjà lorsque j’entendis la voix de Teukie Hyung. Il fallait que je sois un minimum présentable ; je me redressai et me frottais les yeux avec mes mains. Je me levai et commençait à faire lit. Les membres qui étaient venue nous rendre visite n’avaient d’yeux que pour Kyuhyun. Je les rejoignis à mon tour dans le couloir ; Ryewook était accroché au cou de mon amant et ne semblait pas vouloir lâcher prise, je sentis une pointe de jalousie tout au fond de moi. Leeteuk finit par m’apercevoir et me rejoignit, j’anticipai sa question :

« - Surprise ! Kyuhyun est guérit ! »

Il me regarda suspicieusement avant d’enchaîner :

« - Vraiment ? Depuis quand respire-t-il seul ? Pourtant hier tu me disais… Peu importe ! Tu sais lorsqu’il va pouvoir sortir ?
- Le médecin qui le suit ne devrait pas tarder à venir nous donner sa décision. Si ce n’est pas aujourd’hui ce n’était qu’une question de jour.
- Tant mieux ! Je ne voulais pas le laisser seul lorsque les promotions en dehors de la Corée commenceront. »

Je hoquetais de surprise, il ne pouvait pas être sérieux :

« - Tu ne comptes quand même pas le faire voyager !? Il n’est pas encore complètement remis, de son accident je veux dire.
- Je ne suis pas imprudent à ce point ! Il a encore le temps. Par contre je pense que ça pourrait lui être bénéfique s’il nous rejoignait pour le tournage d’EHB. Les producteurs connaissent son état et le ménagerons, c’est juste pour qu’il puisse participer à des activités avec nous.
- Je pense qu’il faudrait lui demander son avis mais j’ai déjà ma petite idée sur la réponse. »

J’abandonnai Leeteuk et m’avançait vers le Kyuwook qui commençait sérieusement à m’agacer. En adressant un sourire aux membres présents je fis attention à ne pas employer un ton trop froid :

« - Regagnons ta chambre Kyuhyun d’accord ? Il ne faut pas que tu te fatigues inutilement. »

Une fois tous installés, Leeteuk fit part à un Kyuhyun enchanté de sa nouvelle idée. Il était désormais convenu que le maknae participerait au tournage de notre émission de variété dès qu’il sortirait. Cette perspective le ravit plus que je ne l’avais imaginé, il avait longtemps été tenu à l’écart mais maintenant c’était fini, il allait redevenir un membre de Super Junior à part entière. Resté debout jusque-là, je m’avançai vers le lit et m’assis aux côtés de Kyuhyun, je passai mon bras autour de sa taille le plus naturellement possible. Je frottai mon visage dans les cheveux de Kyuhyun sous les regards interloqués des membres qui nous regardaient sans rien dire. Je fini par prendre la main de mon amant dans le mienne avant de la poser sur ma cuisse. Leeteuk voulut protester mais il fut coupé par Yesung qui se racla la gorge, mal à l’aise. Ryeowook s’était caché derrière Eunhyuk et avait une expression qui laissait croire que son âme s’était échappée de son corps. Je regardai Kyuhyun et lui adressa un sourire ainsi qu’à clin d’œil avant de me retourner de nouveau vers les membres :

« - Il y a quelque chose que Kyuhyun et moi aimerions vous dire. Sachez que nous ne vous avons rien caché, c’est aussi tout nouveau pour nous. Nous nous sommes dit qu’il était temps de vous en parlez quand Donghae a commencé à me poser des questions sur mon comportement, il vous a même peut-être déjà fait part de ses pensées. Ce n’est pas facile à dire ni à expliquer car il n’y a pas vraiment de raison… »

Je pu voir les membres retenir leur souffle attendant mon annonce. Etudiant en détail les réactions de chacun de peur de ce qu’il pourrait se passer, je tardai à continuer ma phrase. Ce fut Kyuhyun qui continua à ma place :

« - Ce que Sungmin essaye de vous dire c’est que depuis quelques temps notre relation, elle est devenue plus privée, plus profonde. Cela ne date que depuis mon retour de l’hôpital mais Sungmin et moi avons pris conscience que nous nous aimons, de la même façon que les membres de Super Junior aiment leurs petites amies. J’espère que ce que je vais vous annoncer ne changera pas l’opinion que vous avez de chacun d’entre nous et que rien ne changera au sein du groupe. »
I
l prit une profonde inspiration :

« Vous l’avez sûrement deviné à l’heure qu’il est mais voilà, Sungmin et moi sommes en couple. »


A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Lun 8 Avr - 15:51

J'ai rigolé au moment du KyuWook avec SungMin jaloux xD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 1966
» Localisation : ♥ With Myungsoo oppa ♥
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy next door
» Lover : YESUNG♥ZELO♥MYUNGSOO♥LAY♥HYUNSEUNG♥
» Other :

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Lun 22 Avr - 12:36

ton chapitre m'a mis de bonne humeur !!!! le kyumin etait trop mignon ♥♥ Sungmin jaloux m'a bien fait rigolé ^-^ ce chapitre etait riche en rebondissement ! kyu va beaucoup mieux alors je suis contente !!
courage pour la suite !!


merci Mingi ♥










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Mar 23 Avr - 19:46

MinHyo a écrit:
J'ai rigolé au moment du KyuWook avec SungMin jaloux xD

Haha il est chou ce Sungmin n'est-ce pas ;) ?

♥kimmie♥ a écrit:
ton chapitre m'a mis de bonne humeur !!!! le kyumin etait trop mignon ♥♥ Sungmin jaloux m'a bien fait rigolé ^-^ ce chapitre etait riche en rebondissement ! kyu va beaucoup mieux alors je suis contente !!
courage pour la suite !!

Tant mieux alors ! :) C'est vrai que celui-ci était plutôt gai comparé aux autres !
Voilà un nouveau chapitre riche en rebondissements !

~~~~~

Chapitre 22

POV Leeteuk


Nous n’eûmes pas le temps de dire quoi que ce soit que des coups à la porte se firent entendre. Le médecin qui suivait Kyuhyun depuis son arrivée à l’hôpital entra dans la chambre. Il avait dans ses mains un petit papier rose, le papier de « décharge », le papier qui allait permettre à Kyuhyun de rentrer au dortoir dès aujourd’hui. Après nous avoir assuré que notre maknae n’aurait pas de séquelles de son empoisonnement mais que nous devions tout de même rester vigilants compte tenu de ces récentes autres blessures, il nous laissa de nouveau seul tous les six. Un lourd silence pesait dans la chambre et je voulais au plus vite clarifier les choses pour éviter toute tension au sein du groupe, je jetai un coup d’œil aux autres membres avant de commencer :

« - Personnellement cela ne me dérange absolument pas. Effectivement Donghae nous en a parler mais votre récent rapprochement aurait dû nous mettre la puce à l’oreille. Je suppose que je suis heureux que vous vous soyez trouvé surtout si cela peut aider Kyuhyun à surmonter les divers événements auxquels il a dû faire face récemment. Il faudra que les autres membres soient mis au courant le plus rapidement possible aussi mais cela ne doit pas sortir des murs du dortoir. Je pense sincèrement que ce pourrait être un désastre si l’agence, les médias et les fans venaient à l’apprendre. Quant à vos familles cela ne regarde que vous mais j’ai cru comprendre que cela était tout nouveau pour vous deux, elles ne doivent donc pas être au courant et ce serait malheureux si elles venaient à le découvrir par l’un des membres des groupes. Cependant cela n’est pas notre priorité pour le moment et j’espère que vous saurez vous montrer compréhensif si tous les membres ne réagissent pas aussi bien que moi. Ils auront sans doute besoin de temps mais je ne pense pas que cette affaire prendra des dimensions désastreuses… »

Je soupirai, las. D’un côté j’étais plus qu’heureux mais je n’arrivai pas à me rassurer. Je ne pouvais pas imaginer la réaction des autres membres et les conséquences que leur relation pourrait avoir sur le groupe si jamais elle n’était pas acceptée par tout le monde. J’attrapai les valises de Kyuhyun et ouvrit la porte de la chambre :

« - Allez tout le monde dehors. Kyuhyun dis adieu à l’hôpital et prions pour que n’ai plus à y retourner ! »

Le retour au dortoir se fit dans la joie et la bonne humeur. Les membres qui avaient été témoins de leur confidence semblaient plutôt bien le prendre, leurs regards sur eux n’avaient pas changé à mon plus grand soulagement. L’accueil qui attendait Kyuhyun au onzième étage fut de plus chaleureux et c’est avec confiance que lui et Sungmin révélèrent une fois de plus leur vie privée. Une fois de plus la seule réponse qu’ils obtinrent fut le silence qui fut vite rompu par Donghae qui se leva d’un bond en criant un « Je le savais ! » avant d’aller les enlacer chacun son tour. Je détaillai les membres un à un, la plupart arboraient un sourire sur leur visage, cependant je ne pouvais pas dire s’ils étaient réels ou pour faire bonne figure. Hangeng et Heechul attirèrent mon attention : le membre chinois ne semblait pas avoir compris ce qu’il se passait et pour lui expliquer Heechul l’embrassa sur les lèvres en faisant de grands gestes et en parlant fort comme à son habitude ; je me mis à rire, l’ambiance était meilleure que je ne l’avais espéré. Je fus tiré de mes pensées par le bruit d’un objet tombant au sol. Lorsque je me retournai j’aperçu Siwon debout et une chaise couchée à ses côtés, il regarda le nouveau couple en respirant bruyamment. Il assena un coup de pied à la chaise qui lui bloquée la route avant de quitter le dortoir fou de rage. Surpris nous n’osions pas bouger. Qu’avait-il bien pu lui passer par la tête ? Siwon était très proche de Kyuhyun et cautionnait tous ses agissements même les plus reprochables depuis qu’il était arrivé dans le groupe et là il ne pouvait pas encaisser le fait que son cadet ait une relation avec un autre homme. J’étais stupéfait. Mes craintes étaient malheureusement confirmées et en tant que leader je devais tout faire pour arranger la situation. Je me levai et attrapai ma veste et allai partir à la suite de Siwon lorsque je senti une main m’attrapai le poignet. Je tournai la tête pour découvrir Kyuhyun.

« - Laisse Hyung, c’est à moi d’y aller. Le refus d’un des membres est une chose à laquelle je m’étais préparé, Siwon et moi avons besoin d’une discussion rien que nous deux. Je serai vite de retour ne t’en fais pas, Siwon sera de retour lui aussi. Aie confiance en moi. »

Je n’eus pas le temps de protester que déjà celui-ci avait quitté le dortoir, claquant la porte derrière lui. Connaissant le tempérement assez impulsif de Siwon je me mis soudain à redouter un accès de colère de sa part et une boule se forma dans ma gorge me faisant suffoquer. Je rejoignis le reste du groupe dans le salon tentant de faire bonne figure.
« - Voilà ce qui arrive lorsque l’on est fier comme Siwon, on a du mal à extérioriser nos émotions et lorsqu’elles arrivent à certain seuil, on explose ! Tout va s’arranger, faisons confiance à Kyuhyun. »


POV Kyuhyun

Cela faisait maintenant une heure que j’avais quitté précipitamment le dortoir promettant à Leeteuk d’arranger les choses avec Siwon et de revenir au dortoir avec lui. J’errai dans la rue, ne sachant pas où chercher ; j’étais trempé, l’orage avait éclaté il y a un peu plus d’un quart d’heure. Cela faisait longtemps que je n’avais pas déambulé seul dans Séoul et je devais avouer que j’étais un peu perdu. Je me sentais de plus en plus fatigué, malgré ce que j’aimais croire je n’étais pas encore remis et ne pas être moi à cent pourcent me mettait hors de moi. Où Siwon avait-il bien pu aller ? J’avais fouillé les alentours du dortoir et étais même allé jusqu’à chez lui mais aucune trace, il s’était comme évaporé. Je ne voulais pas joindre les membres et les inquiéter inutilement mais une chose était sure, je ne rentrerai pas Siwon peu importe le temps qu’il me faudrait pour le retrouver. J’avais déjà parcouru tous les grands axes, regardais par toutes les fenêtres des salons de thé, des webcafés et tout autre endroit où Siwon aurait été susceptible de se réfugier. Je devais encore parcourir les petites rues, je ne devais rien laisser au hasard. Après avoir slalomé entre les personnes qui marchaient rapidement et tentaient de se mettre à l’abris, je bifurquais à la première occasion venue.

Je détestais ces petites rues, elles se ressemblaient toutes, reliées ensemble elles formaient un vrai labyrinthe où je me perdis vite. Au fur et à mesure que les heures passaient, l’obscurité tombait et à cause du mauvais temps et du manque d’éclairage je fus réduit à m’éclairer avec mon téléphone portable. Sans espoir, je m’abrité sous le petit porche d’une maison abandonnée. Je tremblais de froid, plus aucune partie de mes vêtement était sèche ; j’étais parti sans veste et ce fut une grosse erreur. Des lacs miniatures s’étaient créés dans mes chaussures et mon jean déteignait dans la flaque d’eau qui m’entourait. Dans quoi m’étais-je embarqué ? Je regardai l’heure sur mon téléphone, il était vingt et une heure passé, je remarquai aussi que je n’avais presque plus de batterie. Je n’avais pas trouvé Siwon mais cela n’était désormais plus mon principal problème, je me demandai comment j’allai bien pouvoir retrouver mon chemin et rentrer au dortoir sain et sauf. Je me frictionnais les bras et reparti en courant dans la direction contraire de laquelle j’étais arrivée quelques minutes plus tôt. J’arrivai dans une nouvelle rue mais celle-ci était différente des autres, il y avait un néon qui émettait une faible lumière au bout de celle-ci et je pouvais distinguer des silhouettes au loin, il me semblait que c’étaient des silhouettes masculines. Oubliant les recommandations que l’on m’avait faites sur les fréquentations des petites rues oubliées je me dirigeai à grandes enjambées dans leur direction. J’étais désormais à quelques mètres d’eux et la pluie ainsi que la faible lumière ne leur permettait pas de me distinguer. En m’avançant j’avais remarqué quelque chose de louche, une personne semblait dans une mauvaise posture, adossée contre un mur. Effrayé je reculais de quelques pas et me cachais derrière un tas de détritus que je venais de passer. La peur au ventre je sorti ma tête pour tenter de savoir ce qui se passer derrière les poubelles. La personne maintenant agenouillée par terre les suppliait pour qu’ils la laissent tranquille, celle-ci fut vite réduite au silence par un violent coup de pied que lui assena une des personnes qui l’entouraient. Je voulais désespérément aider cette personne mais mon état ne me le permettait pas. Je sentais la culpabilité me ronger mais je ne pouvais que rester là et ne pas faire de bruit pour ne pas être le prochain à y passer. Je pu les voir vider les poches de leur victime avant de prendre l’argent et de balancer le portefeuille, faisant s’envoler tous les papiers d’identité. Je me recroquevillai un peu plus sur moi-même, priant qu’une fois leur mauvaise besogne finie il parte dans la direction inverse à où je me trouvai. Malheureusement je ne tardai pas à entendre des bruits de pas qui se rapprochaient de l’endroit où je me trouvai. Je me retenai de respirer. Je vis une première personne passer devant moi, puis une deuxième, puis une troisième, et enfin tout le groupe. Je laissai échapper un léger soupir de soulagement lorsque la sonnerie de mon téléphone retentit. Mon cœur s’arrêta de battre. Pris de panique je fouillai frénétiquement toutes mes poches pour tenter de mettre la main dessus, lorsque je fini par le trouver les touches ne répondaient plus de rien, m’empêchant de couper la sonnerie. Les bruits de pas avaient repris et venaient tout droit dans ma direction, je priais pour arriver à décrocher et avertir Sungmin de ce qui se passait mais rien à faire. Soudain je fus dans le noir complet, une imposante silhouette empêchait la faible lumière du néon de passer. Je tentai de me cacher un peu plus entre les sacs poubelles lorsque soudain je fus soulevé du sol. J’avais énormément perdu de poids ces derniers mois et je ne faisais absolument pas le poids face à mes adversaires. On m’emmena à l’endroit exacte où la première victime avait été tabassée. Je pu apercevoir celle-ci se lever difficilement avant de partir en courant et en poussant des cris. Il n’y avait désormais plus personne pour m’aider. Je sentis une main m’agripper les cheveux, celle-ci m’obligea à me déplacer jusqu’à ce que la lumière du néon éclaire mon visage. Une autre personne émit un petit rire rauque :

« - Regardez-moi ça ! Une idole ! Qu’est-ce que tu fais là mon mignon ? Tu es venu faire des choses pas très catholiques avec d’autres hommes ? »

Ne cessant pas de rire, il tenta de me retirer mon t-shirt. Je me débattis furieusement, laissant une poignée de cheveux dans la main de mon autre agresseur. L’homme cessa soudain de rire et furieux de ma réticence il m’assena un coup de pied dans le torse. J’eus le plus grand mal à reprendre ma respiration, parvenant à me remettre à quatre pattes je crachai un filet de sang. Je m’essuyai la bouche, inquiet, il fallait à tout prix que je les empêche de me frapper au niveau du torse sous peine de devoir faire un nouveau séjour à l’hôpital. Je tentai de me relever mais il m’obligea à me remettre à quatre pattes.

« - Reste comme ça tu as la position parfaite ! Tu vas rester sagement comme ça et me faire plaisir d’accord ? »

Je compris assez vite ce qui allait se passer. Je n’allais pas me faire tabasser comme la précédente victime, oh ça non ! J’allais devoir vivre encore bien pire, j’allais me faire violer. Violer par une personne dont je n’avais pas encore pu voir le visage. Je ne voulais pas que cela soit ma première expérience. Je laissai couler des larmes en repensant à Sungmin et à ce qui avait failli se passer entre nous. Je l’entendis défaire sa ceinture et ouvrir sa braguette. Je regardai autour de moi et trouvai la force de les supplier. Les autres personnes présentes ne semblaient pas comprendre ce qui se passait et n’osaient pas regarder dans ma direction. M’entendant les supplier mon futur violeur me fouetta sauvagement dans le dos avec sa ceinture. Je tombai sur le sol mouillé. Il m’agrippa une nouvelle fois par les cheveux et tenta de me remettre dans la position qu’il semblait tant aimer mais épuisé, j’étais incapable de faire quoi que ce soit. J’aperçu la ceinture s’élever une nouvelle fois dans les airs mais celle-ci ne m’atteignit pas. Une des silhouettes l’avait empêché de me frapper.

« - Laisse-le, si c’est effectivement une idole nous allons avoir de gros soucis ! Il a vu nos visages !
- Quelque chose me dit qu’il ne sera pas capable de raconter à qui que ce soit ce qui lui est arrivé cette nuit, tu me prends pour un débutant !?
- Tu ne comptes quand même pas le tuer !? »

A ces mots mon agresseur frappa la personne qui avait tenté de m’aider avec son coude au niveau du visage, la plongeant dans l’inconscience. Apeurées les autres hommes qui étaient autrefois ses complices, reculèrent discrètement. Il plongea vers moi et me mit sur le dos avant de me défaire ma braguette et de descendre mon pantalon jusqu’au niveau de mes chevilles. Il agrippa furieusement mon caleçon et s’apprêtait à le descendre lorsqu’un bruit de porte retentit et une bouteille de bière vint éclater en mille morceaux sur la tête de mon agresseur le faisant s’écraser inconscient sur mon corps. J’entendis des bruits de coups et les yeux entre-ouverts, j’aperçu les autres agresseurs s’enfuirent en courant dans la nuit. Le poids mort de l’homme qui avait failli me faire vivre la pire nuit de ma vie disparut. J’entendis une voix.

« - Monsieur , Monsieur ! Vous allez bien !? »

La voix me semblait familière et j’essayai de rassembler mes souvenirs pour l’identifier. Toujours à plat ventre sur le sol, mon sauveur me retourna et dégagea mes cheveux de mon visage, c’est là que je reconnu la voix.

« - Oh mon dieu dites-moi que je rêve ! Non ce n’est pas possible ! Kyuhyun ! Kyuhyun c’est moi, Siwon, ouvre les yeux s’il te plaît ! Mon dieu mais qu’est-ce qu’ils t’ont fait ? »

Il me redressa et fit doucement tomber ma tête dans le creux de son cou. Je restai un moment les bras ballants, collé contre lui. Sa présence me rassurait et je parvins petit à petit à calmer mes pleurs et à reprendre des forces. Je m’accrochai à son t-shirt et mes pleurs reprirent. Tout mon corps tremblait. Siwon me frictionna tendrement le dos et se dégagea de mon emprise. Il voulut m’aider à me relever mais mes jambes cédèrent, j’étais bout de force. Il m’adossa contre un mur et me remit mon pantalon. Je sombrai peu à peu dans l’inconscience. Siwon prit mon visage entre ses mains pour tenter de me maintenir éveiller. Je voulais m’endormir. M’endormir pour voir que tout cela n’était qu’un mauvais rêve. Je m’assoupis quelques minutes mais fut réveiller par des claques. J’ouvrai les yeux et regardai mon aînée, mes yeux se chargèrent de larmes :

« - Ce n’était pas un rêve n’est-ce pas ? »

Siwon baissa la tête, retenant ses larmes.

« - Non Kyuhyun, ce n’en était pas un. Ils t’ont fait du mal ? Ton pantalon était baissé… Ils t’ont… Touché ? »

Je repris difficilement mon souffle, ma poitrine me faisait souffrir, je secouais la tête.

« - Non tu es arrivé à temps, heureusement. Je ne te remercierai jamais assez. J’ai eu tellement peur si tu savais. »

Je m’avançai vers lui et me laissai retomber dans ses bras musclés.

« - J’étais parti te chercher mais j’ai échoué, au final c’est toi qui m’a trouvé… »

Ce fut les derniers mots que je parvins à articuler. Je ne fus pas pleinement conscient des événements qui suivirent. Je le sentis me hisser sur son épaule et commencer à marcher. Puis j’entendis une porte et la pluie cessa. Je me trouvai dans un endroit chaud et il y avait de la lumière, enfin. J’entendis mon hyung parler avec des personnes et sentis quelqu’un me couvrir avec une couverture. Je vis Siwon s’asseoir à mes côtés et poser ma tête sur ses genoux. Je l’entendis murmurait ces quelques mots :

« - Je suis désolé d’être parti comme ça tout à l’heure mais c’était trop dur à supporter. La vérité est que… Moi aussi je t’aime Kyuhyun. »


A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 1966
» Localisation : ♥ With Myungsoo oppa ♥
» Age : 19
» Date d'inscription : 24/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy next door
» Lover : YESUNG♥ZELO♥MYUNGSOO♥LAY♥HYUNSEUNG♥
» Other :

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Mar 23 Avr - 20:24

//BIG SHOCK//
.
..
...
....
.....
......
.......
-une heure plus tard-
Siwon......pauvre siwon... Ca a du faire mal d'entendre que kyu et sungmin soit ensembles TT
en plus kyu a failli se faire violer...... Nan mais tu va me tuer avec ta fic !!!
OMO mon coeur va pas tenir le coup >.<
la tu peux le dire ton chapitre etait riche en rebondissement !


merci Mingi ♥










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Mer 24 Avr - 18:53

OMG JE M'Y ATTENDAIS ABSOLUMENT PAS !! xDD trop de choc en moi là. Du KyuWon... Omg xDD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Sam 6 Juil - 20:58

Merci de me lire les filles et désolée de l'attente mais avec le BAC ça n'a pas été facile de trouver du temps pour écrire...

Enfin voilà le chapitre suivant, j'espère qu'il vous plaira :)!

Chapitre 23

POV Kyuhyun

Je me réveillai dans un sursaut. Je me redressai vivement et me dégageai de l’étreinte de Siwon. Je regardai tout autour de moi ne sachant pas où je me trouvai et frottai mon dos endolori. Non seulement mon dos était douloureux mais tout mon corps l’était aussi. Je me dirigeai vers les toilettes de l’endroit où je me trouvais qui semblait être un bar, celui-ci était désert, il devait être très tôt. Une fois dans les toilettes je me passai de l’eau sur le visage pour me remettre les idées au clair et fasse à la glace, je soulevai mon t-shirt. Mon torse tout entier était recouvert d’ecchymoses et quelques points de mes récentes cicatrices avaient de nouveau sauté ; je me retournai pour tenter d’apercevoir mon dos, il était lui aussi couvert de bleus et une importante marque rouge le traversait de part en part. Je relevai ensuite mes manches et y découvrit des traces de mains. Soudain les souvenirs de la nuit dernière mes revinrent et je me mis à trembler. La tête me tournait et ma vision se brouillait, je perdis l’équilibre et je m’appuyai contre un des murs carrelait de la salle d’eau mais mon bras plia et dans un bruit sourd ma tête rencontra le carrelage et je m’écroulai au sol. Je fus surpris de la sensation que me procura le contact du sol, je me sentais fiévreux et j’appréciais la fraîcheur du carrelage ; fatigué, je sentais mes yeux se fermer et je me laissai aller dans les bras de morphée lorsqu’une imposante silhouette se baissa au-dessus de moi. Je me retrouvai alors dans la sombre ruelle de la nuit dernière avec pour seul éclairage la faible lumière bleue du néon que je ne quittai pas des yeux, celui-ci grésilla une fois, puis deux, plus une dizaine d’autres fois et finit par s’éteindre. Je sentis une main se posait sur mon épaule, je criai aussi fort que je le pouvais et je me débattis avec les dernières forces qu’il me restait mais la personne à qui appartenait la main ne semblait pas décidé à me lâcher. J’étais mort de peur et je ne pus pas m’empêcher de pleurer. Je pleurai si fort qu’il me fut bientôt impossible de respirer, je commençai à m’agiter cherchant désespérément à prendre ne serait-ce qu’une seule bouffée d’air. J’étais toujours plongé dans le noir et à tâtons je cherchai de l’aide. Mes mains finirent par rencontrer un corps et je m’agrippai à lui oubliant ma précédente peur. En voulant me concentrer sur ma respiration j’avais oublié tout ce qui m’entourait mais les cris venant de la personne se trouvant à mes côtés me ramenèrent à la réalité.

« - Siwon ! Siwon ! Viens vite ! Ton ami n’arrive plus à respirer ! »

Quelques minutes plus tard la lumière était de retour dans la petite salle de bain et le visage important de l’homme qui devait être le patron du bar ainsi que le visage de Siwon étaient penchés sur moi, effrayés. Siwon s’accroupit devant moi et essaya de ma calmer en me frictionnant affectueusement les bras mais rien à faire, je ne parvenais toujours pas à respirer correctement. Bien qu’en retrait dans un coin, le patron du bar nous regardait intensément et pointa son doigt dans ma direction.

« - Ses lèvres… Elles sont toutes bleues Siwon… »

Siwon se retourna dans ma direction et me regarda d’un air inquiet, ne sachant que faire. Soudain je me redressai brusquement, pris d’une violente quinte de toux. Une douleur à peine supportable envahissait peu à peu mes poumons. L’air commençait sérieusement à me manquer et ma vision redevint trouble. J’attrapai le bras de Siwon cherchant désespérément de l’aide. Celui-ci se leva et attrapa mes poignets m’obligeant à mon tour à me lever ; la douleur de la toux m’empêchant de me tenir droit. Il lâcha une de mes mains et appuya l’autre sur une de mes épaules me forçant à me redresser.

« - Kyuhyun, Kyuhyun regarde-moi, essaye de respirer calmement, inspire profondément… Voilà comme ça, c’est bien. »

Peu à peu je parvins à calmer ma toux et à reprendre de l’air. Cependant ma respiration était rauque et je pouvais sentir une sorte de crépissement dans mes poumons. Siwon se rendit vite compte que quelque chose n’allait pas.

« - Tu te sens de marcher Kyu ? Nous allons t’installer au calme et appeler un docteur. Tu me suis ? »

A peine Siwon m’eut lâché que je m’effondrai sur lui, mes jambes ne supportant plus mon poids. Je m’étais énormément affaibli et cela ne me plaisait pas, ma guérison et mon retour aux activités du groupe allait encore prendre plus longtemps. Je me laissai emmener par Siwon dans une petite pièce reculée. Je m’allongeai sur le canapé, exténué, mais à peine les yeux fermés que les images de l’incident de la veille me revenaient. Je m’assis brusquement, ce qui provoqua une nouvelle quinte de toux. La douleur était encore plus forte cette fois et une pellicule de sueur se forma sur mon visage. Siwon m’apporta un verre d’eau et m’aide de nouveau à reprendre mon souffle.

« - Je vais te laisser quelques minutes, je vais accueillir le médecin, essaie de te reposer un peu. »

A ces mots je passai mes bras autour de son torse et le regardait d’un regard suppliant :

« - S’il te plaît, ne me laisse pas seul… Je t’en supplie. »

Cette seule phrase semblait avoir suffi à le convaincre. Il rebroussa chemin et me rejoignit sur la canapé. Il me souleva doucement et posa ma tête sur son torse. Il posa ensuite une main sur ma poitrine et je tressailli, la douleur des coups de la veille encore très présente.

« - Oh excuse-moi, je t’ai fait mal ? »

Il entreprit de retirer sa main mais je la retins, la reposant doucement au niveau de mon ventre. Il caressa doucement mon torse et ce geste m’apaisa ; il m’apaisa tellement que je commençai doucement à sombrer dans un sommeil plus ou moins serein. Je commençai à m’endormir lorsque le bruit d’une porte qui s’ouvre se fit entendre puis une voix.

« - Hum , excusez-moi, Mr Choi ? C’est vous qui m’avait appelé ? »

Siwon acquiesça et m’aida à m’asseoir.

« - Effectivement, je vous ai appelé car les poumons de mon ami sont encore très faibles à cause d’une lourde opération et je crains qu’il ait pris froid la nuit dernière sous la pluie. Sa respiration est très rauque et il a du mal à reprendre son souffle… »

Le médecin s’avança vers moi et essaya de m’ausculter à travers mes habits.

« - J’ai bien peur que cela soit plus qu’un simple coup de froid. Pouvez-vous enlever votre t-shirt que je puisse établir un diagnostic exact s’il vous plaît ? »

Je n’eus même pas à réfléchir, je refusai catégoriquement. Il était impensable qu’un étranger voit mon torse scarifié ou qu’il le touche. Au bout de longues minutes le médecin semblait se résigner et accepter ma défaite, je baissai alors ma garde, soulagé. Je sentis deux mains attraper mes poignets et les tenir fermement. Je tentai de me débattre mais mon corps tout entier était endolori. Je fini par abandonner, passablement frustré et énervé. Je sentis les larmes se bousculaient au bord de mes yeux. Siwon approcha ses lèvres de mon oreille et me chuchota doucement :

« - Je sais que tu vas me détester mais je fais ça pour ton bien Kyuhyun… »

Je détournai la tête, retenant mes larmes et mordais mes lèvres pendant que le médecin déplaçait rapidement son stéthoscope sur mon torse. Après quelques minutes d’enfer, il rangea ses instruments dans sa petite sacoche. Il inspira profondément et se tourna vers Siwon :

« - Malheureusement c’est bien ce que je craignais, votre ami à une pneumonie, je n’irai pas jusqu’à dire que ça peut lui être fatal mais cela mais peut être extrêmement dangereux au vu de sa santé actuelle. Il serait sage de le faire hospitaliser le temps que les crépissements disparaissent. »

Je regardai le médecin interloqué, pourquoi parlait-il à Siwon de mon état de santé alors que j’étais là juste à côté de lui ?

« - Il est hors de question que je me fasse hospitaliser de nouveau. Je suis bien entouré, Siwon est là pour moi. »

Le médecin me regarda longuement avant d’esquisser un sourire narquois.

« - Etes-vous prêt à confier votre vie à cet homme ? »

A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Jeu 18 Juil - 8:18

Aww, je veux la suite >3<



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Jeu 18 Juil - 22:21

MinHyo a écrit:
Aww, je veux la suite >3<

La voilàààààààààààààààààààààààààààà :cheers: !
Merci de continuer à me lire :D !


Chapitre 24

POV Siwon

La tension était palpable dans la pièce. Le médecin tentait avec des méthodes peu communes de convaincre Kyuhyun de se faire hospitaliser mais celui-ci avait une opinion tout autre sur ce sujet-là. Le dialogue était désormais rompu et il était pour le médecin de partir. Je laissai Kyuhyun seul quelques instants pour le raccompagner et en profitai pour lui poser quelques questions.

« - Est-ce qu’il ira bien ? Je veux dire, sans aides extérieures ?
- Très franchement je n’aurai pas l’esprit tranquille temps qu’il ne sera pas hospitalisé, je ne peux donc rien vous promettre, l’évolution de son état est à surveiller constamment mais à ce que j’ai pu voir ce ne sera pas un problème après les récents événements. Si les symptômes s’amplifient amenez-le aux consultations… Enfin si vous y parvenez. Sur ce je vous laisse, bonne continuation. »

Les dernières paroles du médecin ne me rassuraient en rien mais je me devais de respecter la décision de Kyuhyun et de veillait sur lui, il semblait avoir une telle confiance en moi, sûrement suite aux événements de la nuit dernière. Je regagnai doucement la pièce où je l’avais laissé, de nombreuses pensées se bousculant dans ma tête. J’arrivais devant la salle où il se trouvait, la porte était légèrement entre-ouverte et après avoir posé discrètement une épaule sur l’encadrement de la porte, je l’observai attentivement sans qu’il puisse me voir. Il s’était rhabillé et était maintenant allongé sur le canapé, je pensai qu’il dormait jusqu’à ce qu’il bouge faiblement. Il s’allongea sur le dos avec une grimace de douleur et ferma les yeux. Je le contemplai depuis quelques minutes déjà lorsqu’il fut pris d’une quinte de toux. Il s’assit brusquement et toussa pendant une dizaine de minutes qui me semblèrent interminable avant de se rallonger doucement. Il tenta tant bien que mal de reprendre son souffle et je pu distinguer des larmes perler aux coins de ses joues et ensuite dévaler ses joues. Mon cœur se serra et je me sentis empli d’une profonde tristesse ; je me rendais enfin compte de la souffrance qu’il ressentait et à quel point s’était dur pour lui d’endurer une telle condition. Je toquai doucement à la porte pour ne pas le surprendre et le rejoignit sur le canapé. Il tenta de cacher son visage mais je l’attrapai de mes deux mains et essuyai ses larmes. Je descendis mes parents et tâtai gentiment son pantalon. Il enleva mes mains, surprit. Je lui souris.

« - Du calme, je cherche juste ton téléphone, les autres doivent être inquiets à notre sujet, ou plutôt à ton sujet. Tiens regarde, plus de vingt appels manqués. Je pense qu’il est grand temps pour nous de rentrer. Je vais chercher tes affaires, tu as besoin d’aide pour te lever et marcher ? »

Il nia de la tête et se leva, prêt à me suivre. Il avait une tête à faire peur, les cheveux en désordre, d’importantes cernes sous ses yeux et le teint plus que pâle. Je passai une main dans ses cheveux, tentant de les dresser et de créer une coiffure passable. J’allai ensuite chercher mon sac qui contenait de nombreux produits de beauté et lui passer de l’anticerne et du fond de teint afin de le rendre plus présentable. Une fois la tâche accomplie nous allâmes remercier le patron pour son hospitalité et allâmes prendre un taxi. Pendant le trajet Kyuhyun ne dit mot, contemplant le paysage d’un air rêveur. Soudain une question me traversa l’esprit, avait-il entendu ma confession ? Après seulement quelques secondes d’hésitation et ne supportant pas de ne pas avoir de réponse, je m’éclairci la gorge et pris la parole.

« - Hum, Kyuhyun ? Il y a quelque chose dont je voudrai te parler. Enfin j’ai déjà mentionné le sujet hier soir mais je doute que l’état dans lequel tu étais t’ai permis d’entendre ce que j’avais à te dire. Ce n’est pas facile d’en parler mais…
- Je t’ai entendu. »

Je levai les yeux vers lui, perplexe.

« - J’ai entendu ce que tu as dit hier soir, que tu m’aimais de la même façon que Sungmin m’aime. J’ignorai que tu étais comme lui, comme nous. Je suis désolée de ne pas t’avoir répondu plus tôt mais honnêtement je ne savais pas quoi te dire. Je t’apprécie énormément et je me sens en sécurité avec toi mais la personne que j’aime est Sungmin et ce depuis un long moment, je ne savais juste pas quel genre de sentiment j’avais mais tout est clair pour moi maintenant, je suis désolé Siwon, désolé de ne pas pouvoir te dire ce que tu attends. Mais je pensais ce que j’ai dit au médecin plus tôt, je suis prêt à te confier ma propre vie. »

Il me sourit tristement avant de baisser les yeux. Je lui caressai doucement les cheveux pour le rassurer et lui faire comprendre que je m’y attendais mais malgré cela ma déception restait grande. J’étais prêt à mettre mes sentiments de côté pour préserver la relation que j’avais jusqu’alors avec Kyuhyun. Au bout de quelques minutes de trajet il commença à somnoler et je mis avec précaution sa tête sur mon épaule pour qu’il puisse dormir, ce qu’il ne tarda pas à faire. J’étais aussi fatigué de mon côté mais sa respiration rauque, signe de sa mauvaise condition, m’empêchait de m’assoupir sereinement.

Je n’eus pas le temps de m’inquiéter davantage que nous étions arrivés aux dortoirs. Je réveillai doucement Kyuhyun et l’aida à sortir du taxi avant de régler la note. Je le regardai de la tête aux pieds, son état ne semblait pas s’être dégradait et il allait pouvoir faire « bonne impression » au reste des membres qui devaient être terriblement inquiets. Arrivé au onzième étage je n’eus pas le temps de tourner la clé dans la serrure que Leeteuk ouvrit la porte violemment et se jeta sur Kyuhyun suivit de près par Sungmin. Tous deux le touchèrent de partout et le détaillèrent dans les moindres recoins avant de laisser échapper un soupir de soulagement avant de se tourner vers moi. Le leader était passablement en colère.

« - Qu’est-ce qui t’a pris de partir comme ça !? Tu n’imagines même pas les risques que Kyuhyun a pris pour venir te chercher !? »

Je ne les imaginai que trop bien et je fus parcouru de frissons en repensant à ce qu’il s’était passé. La voix de Sungmin me tira de mes pensées.

« - Kyuhyun, chéri, tu vas bien !? Pourquoi ne m’as-tu m’as appelé ? Je n’ai pas pu dormir tellement je me suis fait des films, j’étais horriblement inquiet tu sais… Tu as l’air tellement faible et fatigué… Et… Et… »

Le soulagement qu’il éprouvait de voir son amant à peu près en forme s’était transformé en pleurs avec la fatigue. Kyuhyun s’avança vers lui et le pris dans ses bras avant de l’embrasser amoureusement. Je détournai incapable de supporter cette vision plus longtemps.

« - Je vais bien mon amour, je suis juste fatigué, je suis tellement content de te retrouver. Prépare moi à manger s’il te plaît et allons nous coucher, d’accord ? »

Sungmin sécha rapidement ses larmes d’un revers de manche, attrapa la main de Kyuhyun et l’entraîna dans l’appartement. Je les suivais, sourd à ce que me racontait Leeteuk. Je mangeai avec eux dans le plus grand silence, les regardant se toucher et se cajoler affectueusement. Je ne pus m’empêcher de ressentir une pointe de jalousie. Je désirai avidement de sentir les mains de Kyuhyun sur ma peau mais celui-ci ne m’appartenait malheureusement pas. Mes yeux se fermaient, la fatigue accumulée à veiller sur Kyuhyun se faisait sentir. Je remerciai Sungmin pour le repas et parti me coucher dans la chambre que je partageai avec Eunhyuk le temps que Kyuhyun se rétablisse et que je puisse rentrer chez moi. Malgré mes inquiétudes je parvins assez rapidement à m’endormir mais mon sommeil ne fut pas de tout repos. Je fus brusquement réveillée en plein milieu de la nuit par Eunhyuk qui me secouait violemment.

« - Siwon ! Siwon ! SIWON ! Réveille-toi ! Il se passe quelque chose avec Kyuhyun ! D’après Sungmin il ne veut voir que toi ! »

Il n’en fallut pas moins pour me réveiller complétement, je me levai d’un bond et couru le plus vite possible dans la chambre voisine. Je découvrir un Kyuhyun paniqué. Sungmin se précipita vers moi.

« - Siwon qu’est-ce qui lui arrive !? Qu’est-ce qu’il a !? Il ne faisait que crier ton nom dans son sommeil et suppliait pour qu’on ne lui fasse pas de mal ! Il s’est passait quelque chose hier n’est-ce pas ? Quoi !? Aide le je t’en supplie ! »

Je m’approchain doucement de Kyuhyun qui s’était réfugié, recroquevillé sur lui-même dans un coin de la chambre. Son corps tout entier était en sueur et sa toux avait repris. Il était vraiment dans un état pitoyable et la crise de panique ne faisait qu’aggraver les choses. Je n’avais jamais appris à gérer ce genre de choses mais j’allais essayer de faire mon possible pour le calmer.

« - Kyuhyun ? Kyuhyun c’est moi, Siwon. Je suis là pour protéger comme je l’ai troujours fait et comme je le ferai toujours. Il n’y a personne qui te veut du mal, il n’y a que Sungmin, Eunhyuk et moi dans cette chambre. Ils sont inquiets à ton sujet, il faudrait que tu te calmes pour les rassurer d’accord ? Et puis tu peux aussi compter sur Sungmin pour protéger, sous ses airs mignons il est très fort en taekwondo tu sais ! Allez, respire calmement, je suis là, tout va bien, je te le promets. »

Sa respiration commença à se ralentir, il ouvrit les yeux et me regarda fixement avant de se jeter dans mes bras. Il sanglota pendant quelques minutes avant de murmurer à mon oreille.

« - Je ne pourrai jamais oublier ce qu’ils ont essayé de me faire… S’il te plaît n’en parle pas… J’en parlerai moi-même à Sungmin uniquement… »

Je lui promis de ne pas en parler avant de l’aider à se relever et de le rendre à Sungmin qui l’étreignit le plus fort. Une fois les autres membres rassurés, je parti me recoucher. Je me surpris à penser que ce fâcheux incident allait pouvoir nous rapprocher Kyuhyun et moi ; et je réalisai que je n’étais pas prêt à abandonner, j’allais tout faire pour qu’il apprenne à m’aimer.


A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Ven 19 Juil - 10:35

Oh... je me demande comment ça va se finir, tout ça xD



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mes infos
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-]

Revenir en haut Aller en bas

[Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-]
» FILTH IS MY LIFE RECx - shit fi tape label
» Sporting life Blues
» Joy Of Life (Post Punk - Angleterre)
» Together Through Life (2009)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Super Junior Funky :: Fanfictions-