Super Junior Funky



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

[Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Dim 21 Juil - 23:17

MinHyo a écrit:
Oh... je me demande comment ça va se finir, tout ça xD

Voilà encore la suite ! Je suis inspirée en ce moment :D!
Petit chapitre centré sur le Kyumin, plein de douceur, enjoy !


~~~

Chapitre 25

POV Sungmin


Les membres quittèrent la chambre nous laissant de nouveau seuls Kyuhyun et moi. Je fermai la porte derrière eux en les remerciant d’être venu nous aider et rejoignis Kyuhyun sur le lit. Celui-ci semblait plus calme mais était toujours secoué par quelques tremblements. Je le pris dans mes bras et lui embrassa ses joues et puis ses lèvres. Il ne montra aucune réaction. Déçu je me levai pour refaire un semblant de lit avant de me glisser entre les couvertures. Je fis mine de bouder lorsque je sentis mon amant se blottir à mes côtés et passer ses bras autour de mon corps. Il me fit doucement pivoter jusqu’à être au-dessus de moi et m’embrassa langoureusement, ne me laissant pas le temps de reprendre ma respiration. Il se frotta doucement à moi jusqu’à ce que je puisse sentir son « envie ». Je lui adressai un sourire un peu perdu :

« - Tu veux vraiment faire ça ce soir ? Tu te sens bien ? »

Il mit une main sur ma bouche et me déshabilla avant de couvrir mon corps de baisers.

« - J’en ai besoin. »

Il se déshabilla à son tour et se glissa sur moi et me fit pivoter sur le dos avant de s’allonger sur moi et de me chuchoter à l’oreille :

« - Mon état se dégrade Sungmin, de plus en plus rapidement et je ne sais pas encore pour combien de temps encore j’aurai l’occasion de faire ça alors je veux le faire ce soir. Et puis il faudra que je te parle de quelque chose mais pas maintenant… Pour l’instant je veux que tu sois tout à moi et que je sois tout à toi. »

Je caressai sa cuisse avec ma main et acceptai sa demande. J’ignorai ce qu’il avait à me dire et cela avait attisé ma curiosité mais pour l’instant peut m’importer ; j’allais savourer le moment présent. Je le sentis doucement s’insérer en moi. C’était comme je l’avais imaginé, je ne ressentais aucune douleur, il était très doux à mon égard. Je savourai la pression de sa peau contre la mienne rythmée par des aller-retour réguliers. Je sentais son souffle chaud dans ma nuque et je frissonnais de plaisir. Soudain il s’arrêta, à bout de souffle et se laissa tomber sur le lit à mes côtés. Je m’approchai de lui, un sourire malicieux à mes lèvres :

«  - Tu veux que je prenne le relais ? »

Je le faisais doucement pivotement sur le côté et collais mon membre sur ses fesses lorsqu’il me dit dans un sanglot :

« - Hier on a essayé de me violer. »

Je manquais de m’étouffer de stupeur ! Je me redressai et l’aider à s’assoir avant de prendre son visage entre mes mains.

« -  Quoi !? Qu’est-ce que tu viens de dire ? Parle-moi Kyuhyun, je t’en supplie ! »

Il prit une grande inspiration et continua.

« - Hier soir lorsque je suis parti à la recherche de Siwon je me suis fait agressai dans une petite ruelle. Il y avait plusieurs hommes ; ils m’ont d’abord battu avant de me déshabiller. Mon corps est couvert de bleus mais j’ai fait exprès d’éteindre la lumière pour que tu ne puisses pas les voir. Ils m’auraient violer si Siwon n’avait pas été là, c’est pour ça qu’il a été le seul à pouvoir me calmer tout à l’heure. J’avais tellement peur de ne plus pouvoir te faire l’amour et je ne sais même pas si je supporterai que tu me touches mais je veux essayer, ce soir. Je veux que mon horrible souvenir soit remplacer par un que l’on va créer ensemble. »

Je me levai pour allumer la lumière et découvris avec horreur son corps mutilé. Je ne pouvais empêcher les larmes de couler sur mes joues et je le serrais amoureusement dans mes bras, toujours choqué par la confession qu’il venait de me faire.

« - Merci de m’en avoir parlé chéri, je vais essayer de te créer le plus beau des souvenirs si tu me le permets. Je t’aime tellement si tu savais. Je vais prier de toutes mes forces pour que la vie soit plus douce avec toi dès à présent. Mais tout à l’heure quand tu disais que ton état se dégradait, tu parlais de quoi ? »

Il se retourna vers moi et me gratifia d’un sourire triste.

« - Merci mon amour. J’ai pris froid la nuit dernière dans la ruelle et j’avais vu un docteur tôt ce matin qui m’a annoncé que j’avais une pneumonie et qu’elle risquait de s’aggraver si je refusais de me faire hospitaliser. Mais je n’ai pas pu accepter, je ne voulais pas me retrouver seul une fois de plus et j’avais besoin de te voir, de sentir ta peau sur la mienne. S’il te plaît fais-moi l’amour et endormons-nous ensemble. Je ne veux pas que tu vois mon corps dans cet état, pourrais-tu éteindre la lumière s’il te plaît ? »

Je séchai mes larmes et l’embrassai en y mettant tous mes sentiments. Je me levai et allais éteindre la lumière comme il me l’avait demandé. Je me glissai de nouveau à côté et lui caressai doucement le torse, il tressailli.

« - Je te fais mal ou tu as peur ? »

Il hésita quelques instants avant de répondre. Je pu voir qu’il me regardait dans les yeux malgré la faible luminosité.

« - Un peu de deux… » Me répondit-il dans un souffle.

Je lui passai ma main dans les cheveux pour le rassurer et me glissai encore plus près de lui.

« - Tu es prêt ? Dis-moi si ça ne va pas d’accord ? Je ferai tout pour toi. »

Je caressai avec douceur ses fesses toutes maigres suite à sa récente perte de poids et en veillant à ne pas lui faire de mal, je m’insérer tout en tendresse. Il se crispa un peu m’empêchant de continuer ma progression.

« - Ça va ? Tu veux que je m’arrête ? » Lui demandai-je, inquiet.

Il déglutit et secoua négativement la tête.

« - Non, continue, je vais bien ne t’en fais pas. »

Il se détendit progressivement et je pu entrer complétement en lui. Je fis de faibles mouvements au début pour ne pas le brusquer et augmenter le rythme au fur et à mesure. Je l’entendis pousser plusieurs gémissements de plaisir que je ne tardai pas à imiter, que c’était bon. Cela avait beau être ma première fois je me sentais parfaitement à l’aise, Kyuhyun était le compagnon parfait. Soudain je l’entendis tousser et je ralenti les mouvements de mon bassin jusqu’à m’arrêter. Je me dégageai et redressa Kyuhyun pourqu’il puisse respirer correctement. Tout cela avait dû lui demander énormément d’efforts et il était maintenant exténuer. Je m’en voulais d’avoir profité de lui dans un moment pareil mais j’avais pu satisfaire sa suppliante demande. Je lui tapotai doucement le dos et lui apportait un verre d’eau après l’avoir recouvert d’une couverture. Je m’assis à ses côtés et il blottit sa tête dans le creux de mon cou. Il soupira un grand coup avant de prendre la parole.

« - Je suis lasse Sungmin. Lasse de mon état, lasse de ne pouvoir rien faire. Je ne peux même pas me défendre ou pire courir ou simplement monter un escalier sans manquer de m’évanouir. Je suis devenu inutile dans le groupe. J’ai eu tellement de mal à me faire une place et j’ai l’impression qu’elle m’échappe peu à peu. Je ne sais pas ce que je ferais si tu n’étais pas là pour moi. Je n’en peux plus. Pourquoi tout ça m’arrive à moi ? J’ai l’impression que cela ne s’arrêtera jamais, que je n’irai plus jamais bien. J’aimerai tellement que cela ne soit qu’un moment rêve, que… »

Il se mit à sangloter et je me sentais impuissant et désarmer face à sa grande détresse. Je restai de longues minutes à le serrer dans mes bras, c’était malheureusement la seule chose que j’étais capable de faire pour lui. Je le sentis frissonner dans mes bras et avec mes mains je pu sentir qu’il avait la chair de poule. Je l’aidais à se rhabiller, il était à moitié endormi, à bout de force. Je l’allongeai pour qu’il puisse s’endormir confortablement lorsqu’il se remit à tousser de plus belle. Je le rassis afin qu’il ne s’étouffe mais pas moyen que la crise s’arrête. Je regardai ses mains s’agripper à mes avant-bras cherchant désespérément de l’aide. Je courrai chercher le masque à oxygène que j’avais rangé dans un coin de la chambre pensant qu’il ne resservirait plus et lui appliquait sur le visage dans la plus grand hâte. Ses lèvres ne reprenaient pas la couleur bleue que j’attendais et j’étais profondément contrarié. Je me levai et l’obligeait à en faire de même.

« - Allé ! Lève-toi Kyu ! Il faut que tu marches un peu, peut-être que ta toux finira par s’arrêtée comme ça. Allons au moins jusqu’à la salle de bain, un peu d’eau sur le visage te fera le plus grand bien. »

Je m’approchai de lui et passai un bras autour de ses épaules pour le soutenir et l’emmener jusqu’à la salle de bain, tenant la bouteille d’oxygène avec l’autre bras. Arrivés à la salle de bain, il s’appuya sur le lavabo et se passa de l’eau fraîche sur le visage sans pour autant quitter le masque à oxygène. Tout à coup un spasme le secoua et il enleva précipitamment le masque avant de cracher un filet de sang dans le lavabo. Il rinça rapidement l’émail blanc et se tourna vers moi avec un faible sourire.

« - Ce n’est pas grave ne t’inquiète pas. C’est juste qu’à force de tousser ma gorge s’abîme. »

Il reprit son souffle et s’assit par terre. Je m’assis à ses côtés avec un air interrogateur.

« - Je suis fatigué, on peut rester là un moment ? Je ne te remercierai jamais assez pour ce que tu m’as fait cette nuit ? Grâce à toi je pense que mes cauchemars s’estomperont. Je veux passer ma vie à tes côtés Lee Sungmin mais pour l’instant je suis plus un fardeau qu’autre chose. Je t’ai entendu l’autre nuit, je t’ai entendu dire à quel point c’était dur de veiller sur moi en ce moment, je suis vraiment désolé pour tous les problèmes que je te cause Sungmin, cela n’a jamais été mon intention… Merci de rester près de moi malgré tout. »

Il toussa faiblement avant de s’appuyer contre le mur de carrelage froid avec une grimace de douleur. Honteux de m’être plaint par le passé je cherchai à m’excuser.

« - Je ne voulais pas que tu entendes ce que j’ai dit ce soir-là, j’étais à bout et terriblement inquiet, il ne fait aucun doute que je continuerai à veiller sur toi peu importe les efforts que cela me demande. D’ailleurs ta condition est mauvaise Kyuhyun, très mauvaise, tu devrais aller à l’hôpital… Je ne te parle pas d’y aller tout seul mais accepterais-tu d’y aller si je promets de rester à tes côtés pendant toutes la durée de ton séjour là-bas ? Si tu ne veux pas je prendrai soin de toi ici, aux dortoirs, et tant pis si je prends du retard sur les chorégraphies. Je t’aime Cho Kyuhyun… »

Je le sentis m’embrasser dans le cou, malgré sa mauvaise santé j’étais tellement heureux. Il murmura doucement.

« - Je ne veux pas aller à l’hôpital maintenant, je veux rester ici, avec toi. Je veux guérir grâce à toi et pour toi. Tu peux m’aider à retourner dans le lit s’il te plaît ? Il fait froid par terre… »

Je le pris dans mes bras pour ne pas qu’il ait à marcher ce qui lui fit rire.

« - Je ne suis pas une mariée ! La fille dans notre couple ce serait plutôt toi !
- Moi !? » M’offusquai-je, «  Avec la force que j’ai ? Non je ne crois pas ! »

Il rit de bon cœur mais faiblement, la fatigue se faisant de plus en plus sentir. Je le posai délicatement dans notre lit désormais commun et le couvrit avec la couverture avant de me coller contre lui. Il se retourna pour se retrouver face à moi, il se colla un peu plus contre moi avant de m’embrasser.

« - Si je n’étais pas aussi faible et fatigué je t’aurais volontiers dit que j’ai encore envie de toi. »

Je ris, surpris.

« - Ne t’en fais, nous avons plein d’autres nuits devant nous mon amour ! »

Cependant j’étais loin de me douter que les prochaines nuits allaient se révéler être complétement différentes…


A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Lun 22 Juil - 8:32

J'ai moyennement aimé ce chapitre, étant donné que je n'aime pas tout ce qui est lemon xD mais la dernière phrase a éveillé ma curiosité~~



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Sam 27 Juil - 22:19

MinHyo a écrit:
J'ai moyennement aimé ce chapitre, étant donné que je n'aime pas tout ce qui est lemon xD mais la dernière phrase a éveillé ma curiosité~~

Ce n'est pas dans ce chapitre que tu auras la réponse ;) !
Mais voilà la suiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite :D !

~~~~

Chapitre 26

POV Kyuhyun


Je me réveillai le lendemain matin dans les bras de mon amant. Exceptionnellement éveillé avant lui je tentai doucement de me dégager sans le réveiller pour aller faire un brin de toilette mais lorsque je tentai de bouger il resserra son emprise et enfouit sa tête dans mon torse m’arrachant un gémissement. Je l’étouffai rapidement pour ne pas l’inquièter. Après plusieurs tentatives infructueuses je fini enfin par gagner la salle de bain. Je regardai un moment mon visage dans le visage et pu constater à quel point j’étais pâle, je n’avais vraiment pas l’air en bonne santé même si le sommeil de cette nuit m’avait aidé à reprendre des forces. Voulant cacher le plus longtemps possible aux membres ma mauvaise condition aux autres membres je devais camoufler ma pâleur et les autres signes de fatigue de mon visage. N’ayant pas racheté de produits de beauté depuis mon long séjour à l’hôpital je cherchai un fond de teint dans les affaires de Sungmin. Après des recherches qui me semblèrent interminable dans ses nombreuses trousses de toilettes j’en trouvai finalement un qui semblait assez clair pour passer inaperçu. Je l’appliquai consciencieusement tachant de couvrir le plus possible mes cernes ainsi que mes cicatrices, ce que je parvins à peu près à faire correctement. Je cherchai ensuite un léger maquillage pour les yeux pour me donner meilleure mine. J’eus le plus grand mal l’appliquer ne m’étant jamais maquillé seul auparavant. A peine j’eus fini que j’entendis quelqu’un toquer à la porte et parler d’une voix endormie.

« - Kyuhyun-ah c’est toi ? Tout va bien ? »

Je reconnu la voix de Sungmin et ouvrit la porte donnant sur notre chambre avant de l’attraper par la main et de le tirer à l’intérieur. Je le forçai à regarder mon visage :

« - Est-ce que j’ai l’air d’être malade ? » lui demandai-je, nerveux.

Il me regarda longuement puis fini par me sourire.

« - Si je ne le savais pas je pense que je ne pourrai pas le deviner ! C’est toi qui t’es maquillé tout seul ? Laisse-moi voir ! Tu t’es mis du mascara partout ! »

Il fit quelques retouches à mon maquillage avant de se maquiller lui-même. Je l’observai attentivement, assis sur le bord de la baignoire, j’allai devoir apprendre de lui et reproduire ces mêmes gestes pendant les plusieurs jours à venir jusqu’à ce que ma santé et mon teint s’améliorent. Nous quittions tout juste la salle de bain que nous entendîmes toquer à notre porte et je reconnu la voix de notre leader :

« - Sungmin, Kyuhyun, dépêchez-vous, on décolle dans dix minutes maxi ! »

Ne supportant pas le désordre dans la chambre, Sungmin tira rapidement les draps de nos lits avant d’attraper nos habits dans le placard que nous partagions avec Eunhyuk. Je le laissai choisir ma tenue même si j’avais des doutes sur les associations de couleur qu’il pouvait parfois faire d’où son surnom de « Fashion Killer ». A mon grand soulagement il me tendit un pull gris anthracite à col montant ainsi qu’à jean serré noir. Il hésita un moment.

« - Tu penses que tu pourras supporter un pantalon aussi serré toute la journée ? Tu veux mettre autre chose ou prendre du rechange ? Je sais que les vêtements serrés sont vite inconfortables avec ta hanche. »

Je lui souris, il pensait vraiment à tout. J’étais à la fois ému et admiratif, aurais-je été capable de faire la même chose pour lui ?

« - Oui ça ira très bien, ne t’en fais pas autant pour une simple tenue ! Quoique je ne refuserai pas un jogging assez large pour le retour en van… »

Il sourit et en attrapa un à lui avant de le jeter dans son sac. Il s’habilla rapidement et je ne pus m’empêcher de contempler son corps autrefois chétif maintenant musclé par de nombreux heures passées à la salle de sport. Me remarquant il m’adressa un clin d’œil avant de me presser de m’habiller. Je m’assis sur le lit et rapprocha ma nouvelle tenue près de moi avant d’essayer d’enlever mon t-shirt. Je me figeai à mi-parcours, une douleur lancinant traversant aussi bien mon échine que ma poitrine. Je relâchai le vêtement et me mis à tousser en tenant mon torse douloureux. Sous le regard inquiet de mon amant je me calmai peu à peu et attrapai de nouveau le maudit t-shirt mais cette fois je n’eus pas le temps de le soulevai que je sentis des mains sur les miennes m’incitant à le lâcher. Silencieusement Sungmin me déshabilla puis me rhabilla avant de m’enfiler et de me lasser mes chaussures.

« - Voilà tu es fin prêt ! »

Je le remerciai en déposant un doux baiser sur ses lèvres. La voix de notre leader retentit de nouveau, mettant fin à notre moment de tendresse trop rapidement à mon goût. Sungmin et moi nous hâtâmes de rejoindre les autres membres qui se trouvaient déjà dans le van qui devait nous amener jusqu’au studio. Après une longue discussion il avait été décidé que je pourrai prendre part au second album des Super Junior et ce, majoritairement grâce à l’insistance de Yesung. Je pouvais sentir comme des papillons dans mon estomac, j’étais tellement impatient, j’avais attendu ce moment depuis que les médecins m’avaient annoncé que je pourrai de nouveau chanter comme avant. Plongé dans mes pensées, je ne parlai avec aucun autre membre, isolé dans ma petite bulle de bonheur temporaire. Malgré les embouteillages de Séoul nous arrivâmes assez rapidement au studio de la SM. Nous descendîmes rapidement du van et passâmes au milieu d’une foule de fans avertis de notre venue. Une fois arrivés dans le studio, je ressentis cette ambiance si particulière des jours d’enregistrement et la savourait, cela m’avait tellement manqué. Pour fêter la création de mon album ainsi que mon retour, le staff avait tout spécialement préparé un buffet pour le petit-déjeuner. Assis sur les genoux de Sungmin je picorais dans l’assiette qu’il m’avait préparé sans grand appétit ; je devais au moins manger quelque chose pour reprendre des forces et arriver à la fin de cette grosse journée sain et sauf et surtout en forme pour satisfaire mon amant comme la nuit dernière dont le souvenir était encore très présent dans mon esprit.

J’arrivai enfin à la fin de mon unique croissant lorsque le producteur fit son entrée et nous brieffa pendant quelques minutes sur le programme de l’organisation de la journée. Yesung, Ryeowook et moi, les KRY allions enregistrer en premier étant les voix principales pendant que les autres s’échaufferaient ou apprendraient ce qui allait être la future chorégraphie du titre phare de l’album « Don’t don ». Je suivis Yesung et Ryeowook jusqu’à l’intérieur de la petite pièce où se trouvait trois micros, un pour chacun de nous. Nous nous plaçâmes et on nous apporta ensuite un casque. Yesung pour faire dans l’original comme à son habitude coinça la partie censée être sur le sommet de sa tête sous son menton, cela fit rire l’Eternal Maknae et je me demandais à mon tour comment il allait bien pouvoir chanter dans cette étrange position. Il fallut plus de deux heures pour que nos parties pour une seule chanson soient enregistrées. Par ma faute nous avions pris beaucoup de retard car j’avais eu le plus grand mal à chanter juste. Ma toux avait fini par abîmer mes cordes vocales et ma voix était devenue plus rocailleuse qu’à son habitude. Malgré cet incident inattendu et ne pouvant pas se permettre de prendre plus de retard, le producteur avait décidé d’enregistrer ma voix telle qu’elle était et d’ensuite faire quelques retouches.

Contrarié je quittai la salle d’enregistrement en traînant les pieds, pour laisser la place aux prochains membres qui à cause du retard pris n’auront pas le droit à l’erreur. Je m’apprêtai à rejoindre le reste du groupe dans la salle de répétition lorsque je fus pris d’importantes nausées. La tête me tournait et je me rattrapai in extremis au mur. Je m’appuyai contre celui-ci en attendant que ma vision plus claire mais les nausées se firent plus fortes et je sentis que j’allais vomir. Malgré ma vision trouble je parvins à arriver jusqu’aux toilettes et à m’y enfermer. Je rendis alors mon petit déjeuner, mon estomac n’avait pas pu supporter le croissant mangé plus tôt dans la matinée. Je tirai la chasse, cherchant à faire disparaitre toutes les traces qui pourraient traduire mon mal-être et me rinçais la bouche au robinet. Je sentais peu à peu m’abandonner ; soudain la pièce toute entière se mit à tourner et je perdis l’équilibre. Je sentis mon corps toucher le sol et tout devint noir.


POV Sungmin


La nuit dernière passée avec Kyuhyun m’avait épuisée et je n’étais plus capable de rien. Tout, y compris les répétitions de danse se déroulaient doucement, malgré l’enthousiasme général personne ne parvenait à se concentrer et à faire un travail correct, moi le premier. Nous étions tous assis en ligner contre le froid miroir, regardant notre chorégraphe nous enseigner inlassablement les nouveaux pas. Au bout de plusieurs heures nous fûmes enfin rejoints par Yesung et Ryeowook et ce fut aux membres qui ne faisaient pas partis de la Dance Line de partir enregistrer leurs parties. Je cherchai Kyuhyun du regard mais ne le trouvait pas, je pensai qu’il devait encore être en train d’enregistrer. Fatigué, Ryeowook se coucha à mes côtés et posa sa tête sur mes genoux avant de commencer à somnoler. J’attendis le plus de minutes possibles avant de lui poser la question qui me taraudait. Je le secouai gentiment pour le réveiller.

« - Ryeowook-ah… Kyuhyun n’a pas encore fini d’enregistrer ? Tout se passe bien ? Il en a encore pour longtemps ? »

Mon cadet tourna la tête vers moi, interloqué.

« Kyuhyun a fini d’enregistrer, il est même parti le premier. Il n’est pas ici ? »

Il se redressa et scruta la salle du retard. Il se retourna dans la direction.

« - C’est bizarre, il avait pourtant dit qu’il vous rejoignait. »

A ces mots je me mis inévitablement à m’inquiéter. Je sorti rapidement mon téléphone de ma poche et composer le numéro de mon compagnon sous le regard insistant de Ryeowook. Je tentai d’appeler plusieurs fois mais aucune réponse, pourtant son téléphone était allumé et je savais qu’il le gardait toujours sur lui. Je me levai et attrapai Ryeowook par le poignet.

« - Viens suis-moin, nous allons chercher Kyuhyun. Pas un mot aux autres pour le moment. »

Pendant environ une trentaine de minutes de minutes, Wookie et moi fouillâmes tous les recoins du studio. Kyuhyun ne se trouvait nulle part et personne ne l’avait vu. Le dernier endroit où il pouvait être était le van, fatigué il avait pu vouloir aller y dormir au calme. Nous sortîmes discrètement sans se faire repérer par la porte de derrière et nous faufilâmes jusqu’au van. A mon plus grand désespoir celui-ci était vide. Je commençai sérieusement à m’inquièter et ryeowook sentant mon angoisse grandissante m’étreignit pour tenter de m’apaiser. Il n’en fut rien. Je retournai à l’intérieur en trombe et décidai d’aller avertir les autres membres. J’arrivais essoufflé dans la salle de danse.

« - Nous avons un souci, Kyuhyun a disparu ! Nous avons cherché partout avec Ryeowook mais il n’est nulle part ! »

A peine eussè-je fini de prononcer ses mots que je me mis à pleurer. Où Kyuhyun pouvait bien être et pourquoi ne me prévenait-il pas ? Il avait l’air en forme ce matin, pourvu que rien ne lui soit arrivé. Siwon fut le premier à se lever et à me rejoindre. Il me donna plusieurs tapes amicales dans le dos avant de proposer qu’on aille tous ensemble à sa recherche. Nous commençâmes à fouiller les alentours de la salle d’enregistrement au rez-de-chaussée. Sous le regard amusé du gardien, nous ouvrîmes toutes les portes et laissâmes échapper de longs soupirs lorsque celles-ci étaient vides. Après plusieurs minutes il se décida à venir à notre rencontre.

« - Puis-je vous aider d’une quelconque manière ? Etes-vous perdus ? »

Je sautai sur l’occasion, s’il était resté là tout de ce temps peut-être avait-il vu Kyuhyun ?

« - Ce n’est pas une pièce que nous cherchons mais une personne ! Par hasard vous n’auriez pas vu un jeune homme d’environ 1mètre80 avec des cheveux noirs et la peau assez pâle ? Il est sorti il y a environ une heure avant ces deux-là. » A ces mots j’avançai Ryeowook et Yesung.

Il réfléchit un moment et se gratta la tête.

« - Et bien il me semble effectivement avoir vu quelqu’un qui correspond à votre description passer dans le hall il y a à peu près une heure. Il me semble qu’il est allé dans les toilettes au fond de ce couloir-ci, je l’ai vu courir dans cette direction et c’est la seule pièce qu’il y ai. Après j’ai dû m’absenter… Je suis désolé de ne pas vous être d’une plus grande aide. »

Nous le remerciâmes et le laissèrent reprendre ses activités. Je m’éloignai seul, déçu et inquiet. Le gardien était notre seul espoir et malheureusement il n’avait que peu d’informations. Inconsciemment je m’étais dirigé vers le couloir qu’il nous avait montré. Je le traversai et arrivé au bout devant sa seule et unique porte. Je restai planter un moment devant celle-ci. « Pourquoi es-tu venu en courant jusqu’ici ? » Pensai-je.

La pièce avait l’air vide, aucune lumière ne pouvait être vue sous la porte. Je l’apprêtai à rebrousser chemin lorsque ma curiosité l’emporta. Je mis fébrilement ma main sur la poignée, l’abaissa et tentai d’ouvrir la porte. Celle-ci refusa de s’ouvrir. Je m’y repris plusieurs fois mais rien à faire, elle restait close. Je m’accroupis pour essayer de voir si un verrou la maintenait fermée. J’aperçu effectivement un verrou. Celui-ci n’avait pu être fermée que par l’intérieur. Je collai pour mon oreille contre la porte pour tenter d’entendre un bruit. Je toquai doucement et appelais le nom de mon amant ; aucune réponse. Je pouvais sentir la tension monter en moi, c’était la première pièce fermée et par conséquent la seule que nous n’ayons pas visiter. J’essayai plusieurs fois de l’enfoncer mais n’y parvenais pas. Je me décidai finalement à appeler de l’aide. Siwon arriva une fois de plus le premier.

« - Siwon… Je pense que Kyuhyun est à l’intérieur mais il ne répond pas et je n’arrive pas à enfoncer la porte… Tu penses que tu pourrais essayer ? »

Il me demanda de me reculer et pris de l’élan. Dans un grand fracas, il parvint du premier coup à faire tomber la porte. Cependant celle-ci ne toucha pas le sol, elle semblait être tombée sur quelque chose qui la retenait. Ne pouvant rien distinguer dans l’obscurité, j’allumai la lumière et aperçu avec effroi ce qui avait retenu la porte de tomber. Un corps gisait étendu dans la petite pièce. Siwon le vit lui aussi et le dégagea de sous la porte le plus vite possible. Ce que nous découvrîmes là nous fit pousser un cri à tous les deux.

« - Kyuhyun ! »


A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Dim 28 Juil - 7:16

Omg o_o'



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
________
________
Mes infos
» Messages : 533
» Localisation : Super Junior's Dorms ♥
» Age : 22
» Date d'inscription : 30/09/2012

» Mes Dramas en Cours : Flower boy Next door.s
» Lover : ღ Cho Kyu Hyun ღ
» Other : ღ 조규현ღ

MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Mer 31 Juil - 17:32

MinHyo a écrit:
Omg o_o'

Voilà la suite ! Voilà la suite ! ;)

Merci de continuer à me lire MinHyo, ça me fait vraiment plaisir de lire tes commentaires à chaque fois que je poste un chapitre :)!
L'histoire monte crescendo mais c'est parce-qu'elle est bientôt finie, je pense l'arrêter à 30 chapitres donc c'est pour bientôt. Du coup j'aurai besoin de tes conseils !
Aimant trop écrire je vais commencer une nouvelle fic et je voulais avoir ton avis pour ce qu'elle va être !
Hétéro ou Yaoi ? Nouveau pairing ? Utiliser les Super Junior en tant que chanteurs ou les faire évoluer dans un nouveau cadre de vie ? J'attends tes réponses :)!

En attendant voilà le 26ème chapitre !

~~~~

Chapitre 26

POV Siwon


J’accourrai dans la direction du petit couloir après avoir entendu les appels de Sungmin. Je n’eus pas à chercher longtemps car le corridor ne possédait qu’une seule porte. Je rejoignais dans la plus grande hâte Sungmin. A sa demande j’essayai d’enfoncer la porte. Celle-ci n’était plus toute jeune et céda rapidement sous mon porte. Avec elle je défoncé l’encadrement et fissurais une partie du mur mais cela était loin d’être le problème principal. Nous remarquâmes tous les deux que la porte n’émit pas le bruit auquel on s’attendait et que quelque chose ou plutôt quelqu’un semblait la retenir. J’entendis le bruit de l’interrupteur que Sungmin pressa. A la découverte que je fis mon cœur s’arrêta. Sous la porte se trouvait un corps et je n’eus aucune mal à reconnaître mon dongsaeng.

Poussé par les cris de Sungmin, je me dépêchai de le dégager de sous les décombres. Celui-ci était inconscient et j’ignorai depuis combien de temps cela durait. D’après les dires de Ryeowook et du gardien il était sorti de la salle d’enregistrement il y a plus de deux heures. Ne voulant pas le laisser plus longtemps sur le carrelage froid, je m’assis par terre et le pris dans mes bras, posant sa tête sur mon torse. Celui-ci transpirait abondamment et lorsque je posais la paume de ma main sur son front je su que sa fièvre était très importante. Ne pouvant rien faire pour lui dans cette position je le confiai à Sungmin qui était allé se réfugier au près des autres membres qui attendaient terriblement inquiets, en dehors de la pièce. Ses habits étaient trempés et il fallait les changer avant qu’ils n’aggravent encore plus sa condition. Sous le regard stupéfait de Sungmin je me déshabillai et déshabillai ensuite Kyuhyun, remplaçant ses vêtements humides par les miens. Il avait l’air d’un enfant dans ceux d’un adulte tellement il était maigre. Même si j’avais essayé d’éviter de regarder les cicatrices de son torse, j’avais pu voir qu’il avait la peau sur les os. Je demandai ensuite à Sungmin de retirait son t-shirt pour pouvoir le mouiller et ensuite le poser sur le front de Kyuhyun pour tenter de faire baisser la fièvre bien que je doutais que cela soit très efficace.

Cependant ce n’était pas ma principale préoccupation, ce qui m’inquiétait le plus était que Kyuhyun ne reprenait toujours pas conscience et qu’il n’avait pas fait ne serait-ce qu’un seul mouvement depuis que nous l’avions retrouvé. Je l’assis contre Sungmin et lui donnai de petites tapes sur les joues déjà rougies par la fièvre lorsqu’un détail m’interpela, je n’entendais pas sa respiration. Celle-ci avait été rauque toute la nuit et la matinée dû à sa pneumonie mais je n’entendais rien de tout ça. Je me tournai vers Sungmin, le visage décomposé.

« - Sungmin, je crois que Kyuhyun ne respire pas… »

Il plongea son regard dans le mien, ne semblant pas réaliser l’ampleur de la situation. Je voulais me tromper, je voulais avoir tort pour une fois, je me mis à prier avant de passer une main sous sa bouche et son nez. Je sentis une très faible respiration, très irrégulière. Sungmin avait les yeux fixés sur le visage de Kyuhyun, il était comme dans un état second. Je passai une main sur son visage pour le faire réagir.
« - Sungmin ? Sungmin ! Kyuhyun respire encore mais je ne sais pas jusqu’à quand ça va durer, il faut qu’il ait des soins au plus vite. Je n’ai pas portable sur moi pour appeler les secours, tu as le tien ? Oui ? Donne-le moi. »

Je pris le téléphone des mains de Sungmin et appelai les secours en essayer le plus de cacher ma panique. Les secondes semblaient infinies, personne ne décrochait puis soudain :

« - 911 je vous écoute ?
- Oui… Euh… Bonjour… Je vous appelle car un jeune homme de vingt ans a fait un malaise il y a un peu plus de deux heures et il n’a toujours pas repris connaissance, il a une très forte fièvre et sa respiration est très faible et irrégulière comme si elle allait s’arrêter à tout instant.
- Je vous envoie une équipe immédiatement mais j’aurai besoin de plus de détail sur son état. Est-il malade avant aujourd’hui ?
- Il a eu un grave accident de voiture il y a un peu plus de trois mois où il a eu un pneumothorax et depuis ses poumons ne se sont jamais complétement remis, il a eu quelques problèmes de santé dernièrement et il y a quelques jours on lui a diagnostiqué une pneumonie mais il a refusé l’hospitalisation.
- Très bien, je vais transmettre ses informations à l’équipe qui est en route. Elle sera là dans une dizaine de minute toute au plus. N’hésitez pas à rappeler s’il est en arrêt respiratoire. Bon courage à vous. »

Je raccrochai ne sachant que faire. Je retournai auprès de Kyuhyun et Sungmin et vérifiai de nouveau sa respiration. Celle-ci était toujours présente mais encore plus faible et plus rare. Je changeai la serviette posée sur le front de Kyuhyun en empruntant le t-shirt du leader et épongai son visage couvert de sueur. Les habits changés il y a à peine quelques minutes étaient de nouveau trempés et leur humidité faisait frissonner mon cadet. Je m’apprêtai à lui enlever de nouveau ses habits lorsque je remarquai que les lèvres de Kyuhyun étaient violacées et passai immédiatement une main devant sa bouche et ne sentit aucun souffle ; je vérifiai alors son pouls mais n’en sentit aucun.

Il n’était plus temps de paniquer mais il fallait être efficace désormais, je pressai Sungmin de le poser sur le sol pour pouvoir lui assener les gestes de premier secours que j’avais appris au lycée. Je posai à peine mes lèvres sur les siennes que le gardien arriva dans la pièce suivit par les secours. Ceux-ci prirent vite conscience de la situation et à l’aide d’une assistance respiratoire et d’un défibrillateur, ils réussirent à réanimer notre cadet en quelques minutes. Sungmin et moi avions rejoint les autres membres dans le couloir et assistions impuissants à la scène qui se déroulait sous nos yeux. La crainte de le voir partir était très présente mais nous fûmes enfin soulager lorsque l’alarme du monitoring reprit un rythme régulier.

Avant de le déplacer, les secouristes lui posèrent plusieurs perfusions pour stabiliser son état et le nourrir afin qu’il reprenne des forces. Quelques instants plus tard, malgré sa grande faiblesse, Kyuhyun finit par entrouvrir les yeux. Son faible regard se plongea dans le mien et j’eus l’impression d’y lire d’une certaine manière des reproches. Il m’avait confié sa vie et j’avais failli le tuer car je ne l’avais pas surveillé comme j’aurai dû le faire. Avec mes lèvres je formai « mianhae », je m’en voulais terriblement. Je pensai ensuite à la réaction des autres membres lorsqu’ils allaient apprendre que j’étais au courant de l’état de Kyuhyun et malgré ce qu’il avait déjà traversé, je n’y avais pas prêté plus d’attention et je n’avais prévenu personne. Je continuai de le regarder, il cligna des yeux et tourna son regard vers Sungmin. Profondément choqué celui-ci ne pouvait rien dire ou faire. Je ne savais pas quoi penser, je ne voulais pas qu’il m’en veuille et je ne voulais pas le laisser partir seul avec les secouristes car je n’ignorai pas que sa plus grande crainte était de se retrouver une fois de plus seul à l’hôpital. Après l’avoir débarrassé de ses habits mouillés les secouristes l’enveloppèrent doucement dans une couverture avant de l’attacher sur le brancard et de l’emmener dans l’ambulance. Je voulais partir avec lui mais je savais pertinemment qu’il n’accepterait pas ma présence, c’est pourquoi j’entrainer Sungmin à ma suite.

Malgré l’étroitesse de l’ambulance nous réussîmes à rentrer à l’arrière accompagnés d’un infirmier. Le trajet se faisait dans un silence entrecoupait régulièrement par les bips des machines. Sungmin avait la tête sur mon épaule regardant dans le sens contraire à où se trouvait Kyuhyun, j’étais très surpris, il était d’habitude très protecteur envers so compagnon. Soudain je vis la main de Kyuhyun bouger, pensant qu’il voulait serrer la main de son amant je pris la main de Sungmin et l’approcha de lui sans que son propriétaire bouge pour autant. A mon grand étonnement il la repoussa mais tendit sa main dans ma direction. J’hésitai un moment puis la saisit avant qu’il ne la fasse retomber. Il voulut parler mais l’assistance l’en empêchait et il commença à s’agiter. Très peu patient l’infirmier voulut lui injecter une dose de sédatif pour que celui-ci arrête de bouger mais je l’en empêchais :

« - Laissez-le, c’est juste que l’assistance respiratoire l’empêche de pouvoir s’exprimer, il va se calmer tout seul, ne le droguez pas plus qu’il ne l’est déjà ! »

Pas très convaincu par mes propos l’infirmier accepta de laisser se calmer Kyuhyun tout seul. Celui-ci reprenait de plus en plus conscience et contemplait ce qui l’entourait. Sa respiration s’accéléra, il paniquait. Je resserrai mon étreinte autour de sa main et caressai doucement son visage. Il se retourna de nouveau vers moi et je pu lire la panique dans ses yeux.

« - Ne t’en fais pas on est bientôt arrivé, tout va s’arranger, ils vont bien s’occuper de toi. Je suis désolé de ne pas avoir réussi à empêcher ça, je n’ai pas veillé sur toi comme j’aurai dû le faire. Tu avais confiance en moi, tu semblais si sûr de toi quand tu me l’as dit. Je m’en veux tellement si tu savais, j’espère que tu seras capable de me le pardonner un jour. Sungmin et moi allons rester avec toi à l’hôpital comme la dernière fois d’accord ? »

A ces mots son regard se dirigea vers Sungmin et il agrippa la jambe de son compagnon qui ne réagissait toujours pas.

« - Ne t’en fais pas pour Sungmin, il est en état de choc. Il a eu très peur de te perdre et c’est comme ça qu’il le montre… Dès que ça ira mieux tu ne pourras plus quitter ses bras, tu verras ! »

Je lui adressai un petit sourire timide. J’avais envie qu’il me parle, qu’il nous parle. Il gardait toujours tout pour lui et c’était en partie à cause de ça qu’il se trouvait dans cet état-là aujourd’hui. Au bout d’une dizaine minutes nous atteignîmes l’hôpital et laissâmes Kyuhyun aux bons soins des médecins et infirmières. Je devais maintenant m’occuper de Sungmin et tout faire pour que celui-ci reprenne ses esprits. Je l’entraîné dans les toilettes et lui passait de l’eau sur le visage, je le fis aussi boire. Petit à petit son regard se concentra sur mon visage puis celui-ci inspecta les alentours.

« - Où est-ce qu’on est ? »

Il se dirigea vers la porte et traversa le long couloir jusqu’au hall de réception et se tourna vers moi.

« - Pourquoi on est à l’hôpital ? Que s’est-il passé ? Où est Kyuhyun ? Siwon ! »

Nous allâmes à la cafeteria de l’hôpital et prîmes un café qui allait nous aider à rester éveillé pendant cette longue nuit.

« - Sungmin, Kyuhyun t’as dit qu’il était malade ? Qu’il avait une pneumonie et qu’il devait être hospitalisé ?
- Oui il m’en a parlé hier soir, il n’était pas très en forme mais ce matin il avait l’air d’aller mieux, il a même un peu mangé au petit déjeuné. Mais dis-moi ce qu’il s’est passé ! Ça s’est aggravé ?
- Je l’ignore… Mais tu ne te souviens de rien ?
- Hum… Je me souviens juste t’avoir appeler pour ouvrir la porte des toilettes parce que je pensais qu’il était à l’intérieur et que c’était la seule pièce que l’on avait pas fouillé puis plus rien…
- Et bien tu avais raison… Il était bien dans cette pièce mais il était inconscient quand on l’a retrouvé, depuis au moins deux bonnes heures. Puis ensuite tout est allé très vite, il respirait à peine et puis quelques instant plus tard il s’est arrêté de respirer et son cœur s’est lui aussi arrêté mais les secours ont réussi à le réanimer puis ils l’ont amené ici, on a eu aucune nouvelle depuis. Comme tu n’avais pas l’air bien je me suis occupé de toi, tu as dû drôlement t’inquiéter pour te mettre dans des états comme ça.
- Je n’en sais rien, ça ne m’était jamais arrivé. J’ai du mal à supporter de voir Kyuhyun malade, je veux juste qu’il aille enfin mieux… »

C’était moi aussi ce que je souhaitai, qu’il aille mieux et que sa vie reprenne enfin son court normal et qu’il réintègre pleinement Super Junior. Nous restâmes encore une bonne heure dans le petit restaurant et j’écoutai attentivement Sungmin, celui-ci avait besoin d’extériorisé les sentiments qu’il n’avait pas pu dire à Kyuhyun et il était de mon devoir de l’écouter pour qu’ensuite il se sente mieux. Je réalisai alors à quel point il aimait Kyuhyun et me demandais si mon comportement n’était pas égoïste, tout ce que j’avais voulu jusqu’à maintenant c’était que Kyuhyun m’aime et ce sans penser aux sentiments de Sungmin. Décidemment je faisais tout de travers en ce moment. J’allais devoir sérieusement réfléchir à la question et pourquoi pas enfouir les sentiments que j’avais pour mon cadet une bonne fois pour toute. Sungmin me tira de mes pensées.

« - J’aimerai aller voir Kyuhyun, toi aussi non ? Tu penses qu’ils ont fini ses soins maintenant ? »

J’acquiesçai. J’avais effectivement moi aussi hâte de le voir mais j’avais aussi peur de l’état dans lequel j’allais le retrouver. Accompagné de Sungmin, j’allai jusqu’au bureau des entrées et demandai des nouvelles de Kyuhyun, ce fut une toute jeune infirmière qui me répondit.

« - Cho Kyuhyun ? Ses soins sont terminés mais il se trouve toujours aux soins intensifs, normalement vous ne devriez pas y avoir accès mais étant donné qu’il est seul et que vous n’êtes que deux, je peux faire une exception, suivez-moi. »

Nous la suivîmes silencieusement jusqu’aux soins intensifs. Ceux-ci, contrairement aux fois précédentes étaient relativement calmes et l’ambiance était moins oppressante qu’à son habitude, nous permettant à Sungmin et à moi de nous relaxer un peu. Nous arrivâmes enfin devant la chambre de Kyuhyun, nous ne pouvions pas l’apercevoir de dehors car la vitre était troublée. L’infirmière nous demanda d’enfiler une blouse ainsi qu’un masque et de bien nous laver les mains pour ne pas lui transmettre nos microbes et ne pas aggraver son état. Nous étions en train de nous préparer lorsqu’un médecin sortit de la chambre de Kyuhyun. L’infirmière le laissa nous expliquer ce qui en était de l’état de notre cadet.

« - Bonsoir, vous êtes des amis de Cho Kyuhyun ? J’avais appris que celui-ci avait une pneumonie mais qu’il avait refusé de se faire hospitaliser ; bien que je respecte sa décision, il a failli en mourir. Comme celui-ci n’a pas eu de soins, il s’est énormément affaibli en ne mangeant pas ou en rendant sa nourriture. De plus la condition de ses poumons à l’origine n’a pas arrangé les choses et avec la fatigue et le froid de l’hiver, sa pneumonie a dégénéré en pneumopathie et son corps n’a pas pu le supporter d’où la très importante fièvre et l’arrêt cardiorespiratoire. Son état est toujours critique et il a été amené avec plus de 40 de fièvre, vous comprenez que malgré ses réticences je ne peux pas le laisser repartir avec vous et afin qu’il ne refasse plus de séjours ici, je pense qu’il devrait rester jusqu’à ce qu’il soit complétement guéri. »

Nous échangeâmes un regard avec Sungmin.

« - Oui bien sûr nous comprenons, nous voulons tous qu’il aille bien. Combien de temps pensez-vous qu’il devra rester à l’hôpital ?
- Et bien le temps que tout rentre dans l’ordre… Un bon mois je pense. Je sais que c’est long mais c’est ce dont il a besoin. Je vous laisse lui en parler et s’il ne l’accepte pas j’irai lui en parler moi-même. Sur ce je vous laisse, bonne soirée.
- Bonne soirée à vous aussi, merci docteur. »

Une fois le docteur parti, l’infirmière nous fit rentrer tous deux dans la chambre de Kyuhyun. Celui-ci semblait dormir, il avait l’air épuisé cependant je fus rassurer de trouver un masque à oxygène sur son visage qui était venu remplacer le tuyau dans sa gorge. Sungmin s’assit à ses côtés sur le lit tandis que j’avançai une chaise. Je regardai Sungmin jouer tout en douceur avec les cheveux de son compagnon et lui caresser le visage.

« - Doucement Sungmin, tu vas finir par le réveiller ! » lui dis-je dans un chuchotement.

« - Mais je veux qu’il se réveille ! »

Il avait l’air d’un petit garçon faisant un caprice mais je le laissai faire.

« - Soit, réveille-le ! Mais ne t’étonne pas s’il est grognon après et n’oublie pas que nous avons seulement quelques minutes, il a besoin de repos. »

Il hocha la tête et déposa un baiser sur le front de son amant. Puis un sur ses yeux, sur joues et il s’arrêta, contrarié de ne pas pouvoir embrasser ses lèvres. Il se rabattit sur son cou et après quelques secondes releva la tête, un air satisfait sur son visage. Je pu découvrir un magnifique suçon.

« - Voilà, maintenant tout le monde peut voir que tu m’appartiens ! » L’entendis-je dire.

Je ris doucement, bien que Sungmin soit mon Hyung il avait parfois un comportement immature. Il se repencha sur Kyuhyun et lui murmura à l’oreille.

« - Mon amour, dépêche-toi de te réveiller, j’ai tellement besoin d’entendre ta voix… »

En réponse à sa demande, j’entendis une petite voix.

« - Je suis réveillé Hyung, je ne voulais juste que tu ne t'arrêtes pas de m’embrasser… »


A suivre...


♥ღ 조규현ღ♥

~ Keep Smiling forever... ~

Merci à Shin Min Gi pour cette superbe signature ~


"Someday,
the wind won't sting the eyes,
the sun won't shine so bright...
And I will stop loving you...
Maybe it'll be a far day..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lovejun-kunfanficworld.skyrock.com/
avatar
~~~
~~~
Mes infos
» Messages : 643
» Localisation : Avec mes trois petits anges ♥ (quoi que, petit démon pour KyuHyun.)
» Date d'inscription : 03/03/2013

» Mes Dramas en Cours : //
» Lover : ♥ YeSung, LeeTeuk & KyuHyun ♥
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-] Mer 31 Juil - 19:59

Quand ils ont retrouvé Kyu'... je disais à vois haute les gestes de premiers secours que j'ai appris il y a pas longtemps, quand on trouve une personne inconsciente //PAN//

J'avoue que pour tes questions du début... c'est des questions que je me pose aussi, étant donné que j'ai fini ma dernière fic SJ... donc faut que je trouve des idées pour moi-même également (bien que j'en aie déjà, mais assez floues xD) %D...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Mes infos
MessageSujet: Re: [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-]

Revenir en haut Aller en bas

[Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Sujets similaires

-
» [Shonen-ai] An all new life. [Chapitres 24/-]
» FILTH IS MY LIFE RECx - shit fi tape label
» Whole Lotta Shakin' The Life and Music of Jerry Lee Lewis
» Sporting life Blues
» Joy Of Life (Post Punk - Angleterre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Super Junior Funky :: Fanfictions-